Yves Jégo : "le débat sur le coût de l'Outre-mer est raciste"

Dans l'Express, Yves Jégo juge que le débat sur le coût de l'Outre-mer est "un débat raciste". C'est un peu ce qu'on dit depuis le début, mais c'est meiux quand c'est un membre du gouvernement qui le dit. On va finir par le regretter, notre sous-ministre...



Yves Jégo : "le débat sur le coût de l'Outre-mer est raciste"
C’est au tour de l’Express de se demander combien coûtent les Dom. Mais pour une fois, dans la presse métropolitaine, la question et l’argumentaire sont inversés. Après une longue digression sur les « handicaps structurels » des Dom, l’auteur de l’article développe ce que rapporte l’outre-mer à l’Hexagone. Même si le débat est stupide en soi, car on ne se demande pas combien coûte la Corrèze ou la Creuse à la France, comme Le Pirate l’a avancé il y a peu. Et le journaliste en convient. Appelle même à la rescousse Yves Jégo, lequel monte sur ses grands chevaux, et renvoie les comptables dans leurs boxes. Etonnant. On vous livre le passage en question : « Alors, trop cher, l'outre-mer? Problème: il n'existe aucun chiffre officiel du même type pour les départements de l'Hexagone. Mais, pour Yves Jégo, le problème n'est pas là et la question a le don de l'agacer profondément. "Ça coûte cher, ça veut dire quoi ? A l'intérieur d'un même pays, ce genre de questions n'a pas de sens. A Paris, les dépenses de l'Etat par habitant sont bien plus importantes que dans de nombreux autres territoires, notamment pour les transports, l'université, la culture, la recherche... La Creuse aussi coûte cher, et on ne va pas la larguer ! Qui sait que Saint-Barth' rapporte 5 millions d'euros à l'Etat par an? Ce n'est pas parce que vous êtes loin que vous êtes moins français: Saint-Martin l'était quatre-vingts ans avant la Franche-Comté, qui m'a vu naître. Ce débat sur le coût de l'outre-mer est un débat raciste, il faut avoir le courage de le dire !". Chapeau, Jégo. Finalement, on va finir par le regretter, notre sous-ministre, quand Sarko va le virer...

Laurelen
L'article de Jean-Yves Lautrou ici

L'Express fait son mea culpa ?

De nombreux Antillais, mais aussi des Réunionnais, et des lecteurs de métropole, avaient été scandalisés par un édito de Christophe Barbier, patron de la rédaction de l'Express, en mars dernier. Ce passage, aux bons vieux relents de colonialisme, avait notamment provoqué un tollé : « Quand leurs concitoyens du lointain ont besoin d’aide, les contribuables de l’Hexagone ferment rarement leur porte-monnaie. Aux Français des tropiques qui veulent travailler à l’antillaise et consommer à la métropolitaine, rappelons qu’il faut labourer la terre arable pour qu’elle lève d’autres moissons que celle du songe et que, hors de la France, les Antilles seraient au mieux une usine à touristes américains, au pire un paradis fiscal rongé par la mafia, ou un Haïti bis ravagé par des « tontons macoutes » moins débonnaires qu’Yves Jégo… » (Voir notre article l'Express et le bon vieux temps des colonies. L'hebdo pro Sarkozy tenterait-il de se racheter une conduite ? On n'ose y songer. Il doit s'agir d'un débat libre au sein de la rédaction...

Vendredi 15 Mai 2009
françois gillet
Lu 935 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers