Sarko frappé d'amnésie



Sarko frappé d'amnésie
Alzheimer ou manipulateur… Les deux mon Général. Nicolas Sarkozy est apparu hier profondément agacé après le battage médiatique né de la primaire socialiste. Et se réfère à de Gaulle en parlant d'un scrutin contraire aux idées inhérentes à la Vème république...
Agacé donc. Et pour cause. Non seulement Blinguy perd la vedette, mais en plus sa position même de candidat naturel de la Droite est remise en cause. Ses lieutenants, Fillon et Accoyer en tête, trouvent opportun la conduite des Roses, celle de laisser au électeurs de choix d'un candidat. Mais c'est aussi une manière de signifier à Sarko qu'il n'est peut-être plus l'évidence de l'Ump.
Agacé encore, mon nain de jardin. Au point d'en oublier ses propres agissements. Car souvenez-vous qu'à l'aube de la campagne de 2008, il avait lui même plébiscité ses troupes pour devenir l'unique et l'essentiel candidat. Au détail près du scrutin, l'idée d'une "primaire" à l'époque ne lui semblait pas tant anti-démocratique. Mémoire courte excusera-t-on. Sans doute. C'est un virus fort répandu chez nos politiques.
Mais vous savez ce que j'en pense….

Fanny Lesguillons

Jeudi 13 Octobre 2011
Fanny Lesguillons
Lu 802 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Les Zumeurs de Fanny