Réunionnais, vos papiers !

Pourquoi les états généraux sont d'ores et déjà un fiasco ? Parce que l'Etat se fout des Dom comme de sa première paire de talonnettes. Parce que dans les aéroports, dans la recherche d'un logement, dans son accès à internet, dans tout ce qui fait sa vie de tous les jours, un Réunionnais n'est pas considéré comme un Français. De France, s'entend.



Réunionnais, vos papiers !
« Les états généraux sont sur de bons rails » a déclaré Yves Jégo, lors de son récent passage dans l’île. Dans la foulée, il s’en est pris à la presse, qui ne faisait pas assez d’articles élogieux sur cette géniale trouvaille censée régler les problèmes de l’outre-mer français. Bon, désolé, Yves, on t’aime bien, mais on peut d’ores et déjà dire que les états généraux vont être un fiasco retentissant. Personne n’y va, à part quelques officiels dûment estampillés, et on y aborde toutes les questions sauf les questions importantes. Un symptôme : sur le site officiel mis en place par le gouvernement, il y avait hier quatre (oui, QUATRE) contributions d’internautes sur la Réunion.
L’outre-mer est malade, on le sait bien, et depuis longtemps. Et la Réunion en premier lieu. Malade d’une forme de commisération compassée des gouvernements successifs, malade d’une économie de comptoir, malade d’oligopoles cyniques, d’une classe politique au mieux inefficace, au pire corrompue, de rentes de situation, de népotisme, de clientélisme. Et d’autant plus mal en point que l’Etat ne fait rien, rien du tout, pour simplement assurer l’égalité républicaine : l’application de la loi et du droit commun. Comment accepte-t-on qu’internet soit 30% plus cher à la Réunion que sur l’ensemble du territoire national ? C’est cher parce que c’est loin, nous dit-on. Mais en métropole, on ne calcule pas combien coûte chaque département un par un : on applique une péréquation nationale, de la Creuse aux Hauts-de-Seine. Et l’Etat a encore une petite participation dans France Télécom, non ? Le billet d’avion, la fameuse continuité territoriale, là encore, malgré les haussements de menton de Nicolas Sarkozy, la Réunion est la vache à lait de trois compagnies aériennes. L’Etat n’a-t-il pas quelques vagues participation dans Air France ? Le prix du foncier, du logement, des produits achetés en grande surface, relèvent du privé, mais encore une fois, il y a possibilité de légiférer pour interdire les abus. Non ? Ah bon…



L'Etat s'en fout

Mais sans aller jusque-là, on peut commencer par des symboles. Non Yves, on ne se sent pas des Français à part entière. Quand on prend l’avion à Orly, on passe un contrôle de police. On en repasse un autre à l’arrivée à Gillot. Des fois qu’un passager clandestin aurait creusé un trou dans la carlingue durant le vol sans escale, à 10 000 mètres d’altitude. D’ailleurs, à Orly, on embarque en zone internationale, pas dans celle des vols domestiques. Je ne me suis jamais fait contrôler mes papiers par la police des frontières sur un vol Paris-Toulouse, ni même, vive l’Europe, sur un vol Paris-Dublin, ou Paris-Vienne. Les flics irlandais me font un grand sourire quand j’arrive chez eux. Normal, je suis français. Sauf à Orly. Est-on Français quand le ministère de l’économie compte les exportations de France vers la Réunion dans la balance du commerce extérieur ? Et quand des agences immobilières hexagonales refusent à des étudiants réunionnais la caution de leurs parents parce qu’ils sont domiciliés à la Réunion, l’Etat (nous, vous, quoi) ne peut-il pas promulguer une loi qui punirait les professionnels coupables de discrimination ? Si, bien sûr, l’Etat peut. L’Etat peut tout. Mais l’Etat ne veut pas. En fait, l’Etat s’en fout. Se fout de ses départements lointains, étranges, étrangers, comme de sa première paire de talonnettes. Voilà pourquoi, Yves, Nicolas, vos états généraux sont aussi ridicules qu’inutiles.


François GILLET

Lundi 25 Mai 2009
françois gillet
Lu 977 fois



1.Posté par Jean-Claude RIDOLCE le 31/05/2009 19:45
Salut François !

Critiquer les autres c'est facile. Tout ce que tu dis est sans doute vrai, mais que fais tu, toi, concrètement pour remédier à ce que tu dénonces ?

La tchache c'est très joli, mais les actions... Es-tu militant d'une association véritablement philanthropique. Donnes tu de ton temps, de ton pognon, de ton génie peut-être ?

Par exemple as-tu une solution pour que les débits et les prix de l'adsl soient ici identiques à ceux de la métropole... même chose pour les tarifs avions... etc...

Si tu as des idées concrètes, immédiatement exploitables tu n'as qu'à les mettre en oeuvre... sinon si tu crois que seuls les politiques peuvent agir... alors fais toi élire... et réforme le merdier que tu dénonces !

Il y a des millions de mecs comme toi qui ne cessent de critiquer... alors unissez vous et montrez que vous êtes capables de trouver des solutions et de les réaliser.

Mais je peux vous prédire que si vous y parvenez... il y aura d'autres millions de grandes gueules pour vous critiquer à leur tour !

2.Posté par françois gillet le 01/06/2009 18:44
Eh non, je n'ai jamais donné mon "génie" à personne. Mon argent parfois. Quant à mon engagement politique, il n'a jamais consisté à me présenter à une élection ni à prendre la carte d'un parti. Quand on est journaliste, il y a des choses qu'on se refuse à faire. Normalement. Pour le reste, critiquer est la raison d'être du Pirate. Moucater, commenter, et parfois soulever les mottes de terre qui recouvrent la langue de bois. Les solutions pour l'ADSL et la continuité territoriale ? Elles sont dans le papier. Pour l'ADSL, elles s'appliquent à toute la France. Sauf les DOM. La péréquation des coûts quand on appartient à un ensemble national. Pour l'avion, c'est plus compliqué. Mais bizarrement, pour la Corse, ça ne semble pas poser de problèmes.
Cordialement.
FG

3.Posté par SuePitt le 04/06/2009 02:13
Précision IMPORTANTE concernant le problèmes des cautions :
"La loi portant Engagement national pour le logement du 13 juillet 2006, en modifiant l’article 22-1 de la loi du 6 juillet 1989, interdit désormais au bailleur de refuser la caution présentée par un candidat locataire, au motif que la personne qui se porte caution réside en dehors du territoire métropolitain.
Il s’agit d’un nouveau motif illégal de refus de caution."
A imprimer et à mettre sous le nez de tout bailleur mal informé ;o) !!!Toutefois, à choisir, je préfère un bailleur intelligent à qui cela ne pose pas de problème que mes parents soient domiciliés à la Réunion (en France donc!). Mais pour ceux qui n'ont pas le choix et qui tombent qur l'appartement de leur rêve, la loi est de leur côté !


4.Posté par Jean-Claude RIDOLCE le 06/06/2009 04:02
Pour faire suite....

J'en remets un couche.

Je suis d'accord, le Pirate, c'est un journal dédié à la critique, c'est donc normal d'y critiquer.

Mais lorsque l'on y défend un vrai concept comme celui de l'égalité entre tous les Français (principe au demeurant inscrit dans NOTRE constitution) au travers d'un dispositif majeur dénommé "péréquation"... on peut s'engager au delà des mots.

Car il y a là matière à porter l'affaire devant le conseil d'état.

Aurais-tu les tripes d'engager ton Webzine sur une telle action concrète ?

Cela aurait tout de même un autre panache que de simples vociférations.

Dans cette hypothèse je me propose immédiatement comme homme de troupe, voire d'adjudant-chef !.

Cordialement

JCR

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers