Prêtres et pédophilie : Rue 89 arrive en retard

Sous le titre "Curé pédophile : le juge enquête sur l'évêché de la Réunion", le site d'investigations Rue 89 revient à la une (28/04) sur les deux affaires de pédophilie qui ont malmené l'église à la Réunion. Sauf que le papier sent un peu le réchauffé : rien de nouveau dans Rue 89, rien qui n'ait déjà été publié dans la presse locale. A chacun de se faire sa religion.



Prêtres et pédophilie : Rue 89 arrive en retard
Rue 89, ou l'art du rebond. Le site d'investigation nous avait habitué à mieux. "L'enquête" proposée ne fait que reprendre l'arrestation de deux prêtres du diocèse de la Réunion, l'audition de Mgr Aubry par le juge Jean-Pierre Niel et la "grosse fatigue" de l'évêque. On vous livre ci-après un extrait de l'article en question : "Plusieurs éléments laissent songeur quant au rôle joué par l'Eglise. En 2003, Tual est muté de Sainte-Rose à Bras-Panon. Un transfert qui renforce le soupçon selon lequel des accusations pourraient avoir été portées à la connaissance de l'évêque.
Le juge entend également savoir ce qui a poussé Michel Tual à venir s'installer à la Réunion et à quitter sa Bretagne natale où il officiait au contact des enfants pour des activités sportives. D'autant qu'un gendarme a écrit au juge pour lui signaler des attouchements qu'il aurait subis il y a vingt-cinq ans.
Le scandale secoue l'île de la Réunion jusqu'alors épargnée par les affaires de pédophilie dans l'Eglise. D'autant qu'un autre curé de l'île, Jacky Hoarau, a été, début février, mis en examen pour viol sur mineur de moins de 15 ans. Les deux prêtres sont actuellement en détention provisoire". Lire la suite sur Rue 89
Bref, un peu du réchauffé, aucun élément nouveau n'atant intervenu dans cette affaire depuis plus de deux mois. On comprend mieux lorsqu'on sait que le signataire de l'article est Nicolas Goinard, journaliste au Jir, et collaborateur de Rue 89. En l'occurrence, on ne peut pas lui reprocher d'avoir fait son boulot de journaliste. Simplement se demander pourquoi le site d'investigation a jugé intéressant un papier sans actu brûlante. Sauf dans l'hypothèse qu'en ce moment, la pédophilie dans l'église est un sujet porteur au niveau international, et que ressortir les deux cas réunionnais et l'embarras de Mgr Aubry alimenterait la machine... Mais là, on est sans doute de mauvaise foi.

François GILLET

Jeudi 29 Avril 2010
françois gillet
Lu 2533 fois



1.Posté par Sophie le 30/04/2010 21:30
Encore un article au ton aigri, qui n'a d'autre vocation que de fustiger amèrement des "collègues"... La critique constructive ne semble pas être de mise, une nouvelle fois, au Pirate. On est bien, dans ce petit monde de journaleux, à se regarder le nombril, et à prendre à parti le lecteur pour régler de vieux comptes...
En attendant, le lecteur, il s'ennuie ferme, entre vos aigreurs et amertumes...
Bon vent !

2.Posté par Frenchy le 01/05/2010 07:38
Arghh, c'est vrai qu'on est aigri au Pirate... Notre chirurgien du bord nous le dit toujours : "Les gars arrêtez d'être aigris comme ça ! Vous allez finir par être amers !". Ah, l'amer, qu'on voit danser... Mais je m'égare. Chère Sophie, si vous vous ennuyez en lisant Le Pirate, relisez donc la comtesse de Ségur. Ou mieux, regardez TF1. Au moins vous n'y croiserez pas de journaleux. Une espèce en voie de disparition, les dieux merci. Au plaisir de vous relire.

3.Posté par Pierre le 06/05/2010 22:51
Pour ma part je pense simplement que les lecteurs de Rue 89 ne sont pas ceux de Clicanoo et encore moins de la version papier du JIR. Et nos curés pédophiles péi n'ont pas attiré la presse métropolitaine. Loin des yeux, loin du coeur. Si les pères Hoarau et Tual avaient été en poste dans une région hexagonale, les médias se seraient déchainés. Mieux vaut tard que jamais finalement. On s'en fout. Réchauffé, d'accord. Mais tant qu'ils n'ont pas été condamnés, ne sommes nous pas encore dans l'actu à partir du moment où le média en question n'en a pas encore parlé ? Quant au Pirate : manque-t-il à ce point de sujets à creuser pour proposer un papier aussi vide de sens ?...

4.Posté par Frenchy le 07/05/2010 00:07
Ah, la quéquette du sens... C'est vrai que c'est vide comme sujet. Promis, la prochaine fois on parlera de la vie de la comtesse de Ségur. Ca c'est people.

5.Posté par Pierre le 07/05/2010 08:37
Hey Frenchy, le remplissage c'est ton truc. C'est vrai, c'est dur de savoir répondre avec classe et d'avoir de la répartie... Finalement, Mont-Rouge, votre cheval de bataille et le Pirate, même combat. Aaaaah la la. Le presse réunionnaise est bien mal en point, ravagée par tant de médiocrité.

6.Posté par hoarau le 03/06/2012 10:17
Qui est ce Nicolas Goinard ? Collaborateur du Rue 89 qui réchauffe et qui déchauffe, sauf qu'à la Réunion, le riz chauffé i gâte et i donne une intoxication.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Revue de presse pirate