Petites subventions entre amis



Petites subventions entre amis
Il y en a qui tirent la langue pour avoir deux trois sous (en même temps, la langue na point le zos). Des associations qui existent depuis des décennies, qui bossent dans les quartiers, et qui crèvent la gueule ouverte faute d'argent public. On ne reviendra pas sur le Case du Chaudron, ni sur feues les associations de l'espace Jeumon... Et puis il y a les autres. Celles créées tout récemment, qui arrivent, gros doigt, les pieds dans le plat, la main tendue, les doigts de pied en éventail, et qui empochent le pactole.
C'est le cas de la toute nouvelle, toute belle association solidarité Réunion (ASR), née en mai dernier, dans la foulée de l'élection de Dider Robert (tiens ?), et qui gère des volontaires au service civique pour des "visites de convivialité aux personnes âgées et handicapées". Une association très proche de Nadia Ramasamy, deuxième vice-présidente de la Région, la Région qui, ça tombe bien, et c'est très convivial, vient de lui octroyer une subvention de 173 000 euros pour ses gentilles actions auprès des plus démunis.
Bien sûr ça pue le copinage à plein nez, comme le sous-entend en termes plus délicats Stéphane Fontaine, le journaliste qui a sorti l'info dans le Quotidien (02/12, désolé, on ne peut pas mettre de lien, le Quotidien n'a plus qu'un site vitrine). La Région peut parfois se montrer généreuse. Quelques jours auparavant, on apprenait que la collectivité avait octroyé 1,2 million d'euros de subventions à Télé Kréol, le gadget de proximité qui doit faire couleur locale sur la TNT. Bien évidemment, sans aucune contrepartie éditoriale.
S'ajoutent à ces dépenses d'argent public quelques voyages pour des groupes musicaux amis (ah, l'Australie) et sans doute d'autres subventions à des associations dont l'action quotidienne auprès de la population est primordiale. On devrait en apprendre plus dans les semaines à venir. Didier Robert, le M.Propre qui devait remettre de l'ordre dans la pyramide inversée, perpétue la tradition. En bon UMPiste, de manière décomplexée. Les têtes changent, mais les moeurs politiques restent les mêmes dans notre belle île de la Réunion. A ce sujet, au Pirate, on n'est pas contre une petite subvention. Promis, on ne dira plus de mal de la Région après. Bon, en même temps, les promesses d'un forban valent celles d'un politique : elles n'engagent que ceux qui y croient...

Frenchy

Dimanche 5 Décembre 2010
frenchy
Lu 1366 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers