Pendant que Nassimah s'indigne, la lapidation continue...



Pendant que Nassimah s'indigne, la lapidation continue...
A la Réunion, c'est un peu du n'importe quoi, en ce moment. Pour une embrouille qui a impliqué un "fils de" et des policiers, à la sortie de la mosquée de Saint-Denis, un jour d'ouverture officielle de ramadan, on est tombé en plein psychodrame politico-religigieux. Avec un zeste de communautarisme, ce mal dont souffre la Réunion depuis quelques années.
Il se trouve que la "victime" des exactions policières est le fils de Nassimah Dindar, présidente du conseil général, et d'un magistrat, son ex-mari, aujourd'hui en poste à Beauvais (le pauvre). Que les flics, dans l'affaire, aient été gros doigts, comme souvent, n'étonnera personne. Qu'on transforme un banal râlé-poussé en affaire politique, religieuse, voire "raciste", comme on a pu le lire sur certains forums (au passage, on apprend qu'être de confession musulmane est une race. Faudra qu'on révise le dictionnaire), pose problème.
Nassimah Dindar, qu'on appréciait au Pirate -oui, on apprécie qui on veut- a violemment et stupidement dérapé en criant au complot sur sa page facebook. L'idée : en s'en prenant à son fils, on la visait, elle, en tant que femme politique. Accessoirement, le PCR, en manque de causes à défendre depuis que Petit Pierre n'est plus en cavale, est venu au secours d'Abdul et de Nassimah. Faut suivre...
Un soutien pathétique. Nul. Et d'autant plus minable qu'on évoque, pour des raisons politiques, un "racisme" anti-musulman, une "islamophobie" (au passage, un terme impropre, phobie voulant dire "peur de") qui n'a pas cours à la Réunion, où on se fout de l'appartenance religieuse. Mais, tiens, puisqu'on en est là, si on parlait du racisme, bien réel celui-là , réservé aux "Comoriens", même s'ils sont Mahorais, et donc citoyens français, au sein même de la communauté musulmane de notre belle île de la Réunion ?
Pendant ce temps, une femme de 43 ans prénommée Sakineh, est condamnée à mort. Par lapidation. Un truc subtil qui consiste à enterrer la suppliciée jusqu'aux épaules, et à lui foutre des galets dans la gueule jusqu'à ce que mort s'ensuive. Ce qui prend de longues minutes. C'est en Iran que ça se passe. Loin de notre joli caillou (oups...).
Il paraît que pour les femmes adultères, c'est la Charia, la loi musulmane, qui doit s'appliquer. Que c'est normal. Et qu'on n'emmerde pas les gens avec leurs croyances. Sauf qu'on croit savoir que le Coran ne prescrit pas ce genre de supplice (de même qu'il n'est mentionné nulle part que les femmes doivent se couvrir intégralement, mais bon ).
Et, de la "communauté" musulmane de la Réunion, on n'a entendu nulle voix s'élever contre la mort atroce et programmée de Sakineh. Nassimah Dindar, qui veut arracher son fils des griffes de la police, n'a sans doute pas eu le temps de se préoccuper du sort de cette salope adultère, qui, avec un peu de chance, ne sera pas lapidée, mais pendue.
On n'a pas entendu non plus Gélita Hoarau, grande défenseuse des femmes en souffrance, et des pauvres bébés de 30 ans injustement mis en garde à vue. Non plus qu'Huguette Bello, qu'on a connue plus virulente. Il est vrai qu'Huguette, en rupture de parti, n'était pas à Champ-Fleuri pour défendre Abdul-Hack.
A qui on ne va pas jeter la pierre. Bon ramadan à tous.

François GILLET

Samedi 21 Août 2010
françois gillet
Lu 2082 fois



1.Posté par Michel J le 21/08/2010 02:51
très bon article.

2.Posté par Denis Desbleds le 21/08/2010 03:42

3.Posté par JEAN le 21/08/2010 08:32
oui excellent
par contre bon il faudrait reprendre l'expression gros doigts pour les flics
pour le coup, ils ont bien fait. L'atre les a bien provoqué clairement.

4.Posté par Citoyen le 21/08/2010 16:46
Nul cet article.

5.Posté par Melwynn le 21/08/2010 17:19
j'adore ton sens de l'humour! Sarcastique mais pas trop, juste assez pour paraître choquant aux yeux des petites gens qui ne se préoccupent que de leur petite personne, et assez réaliste pour que les autres se disent "putain il a raison ce con!"
Continu à écrire comme ça, moi j'en ai plus la force, les gens m'énervent trop!

6.Posté par Garou le 21/08/2010 18:11
Ben quoi ? Y'a pas de souci à se faire, puisque l'Iran a été élu membre de la , "Comission de la condition de la femme" de l'ONU ...

7.Posté par François (admin) le 22/08/2010 01:38
A citoyen : nul, ce commentaire (en même temps, merci d'avoir pris sept secondes pour l'écrire).A Garou : tss, toujours aussi mauvais esprit... au fait, y a deux m à commmission (comme à femme). Cela dit, vu le nombre de coquilles qu'il y a dans les papiers du Pirate, on va pas commencer à donner des cours d'ortograf...A Jean : ça demande réflexion. La patrouille a fait son boulot, mais les gars de la bac...Pour eux, "gros bras" serait plus approprié que "gros doigts", c'est vrai. Mais c'est vrai qu'au vu de la vidéo amateur publiée sur youtube, à la place des flics, j'aurais perdu mon sang-froid. Ils se sont fait traiter de tous les noms.

8.Posté par une terrienne le 22/08/2010 21:42
Je n'ai jamais vu un article aussi pitoyable, criblé de fautes avec un langage aussi lamentable qu'inspirant la niaiserie.
Ce "zeste de communautarisme, ce mal dont souffre la Réunion depuis quelques années",vous l'avez trouvé où?Ne prenez pas vos rêves pour des réalités.

9.Posté par Kathleen le 23/08/2010 03:13
A terrienne, c'est marrant, vous jugez l'article niais, mais sur le fond, pas un mot sur la lapidation de la femme iranienne. Après, sur le "langage lamentable", chacun a le droit de juger le style de l'article... Quant aux fautes, je n'en vois pas. Pourriez-vous nous faire une correction ? Mais c'est vait qu'il ne faut pas jeter la pierre, comme dit l'auteur de l'article.

10.Posté par Garou le 23/08/2010 12:45
Oui, bon, deux "m" à "commission", je sais bien, mais pfff ... Excuse : cela n'est qu'omission ... non détectée par un glaucome digne de ce nom !

11.Posté par Ata le 07/11/2010 15:55
Article intéressant, moi même musulman de la Réunion, l'affaire Juan a pris des proportions énormes, c'était juste un jeune qui a été interpellé pour une raison quelconque, musulman ou non on s'en branle. Par contre g désapprouve votre prise de position envers l'affaire Sakined, qu'est qu'on a branler? Faite donc un article spécifique à cette affaire si vous voulez, mais ne faite pas l'amalgame avec l'affaire Juan. De plus vous dites que cette dame est condamnée pour adultère, ce qui n'est pas vrai, car elle est condamnée pour adultère, ainsi que de complicité d’assassinat, les médias occidentaux font une immense propagande ultra démagogique contre l'Iran, faite preuve donc de prudence. Toutefois g ne légitime en aucun cas la lapidation de Sakined ou le régime iranien, mais laissons à l'Iran ce qui appartient à l'Iran, ce n'est pas notre problème. Arrêtons de donner des leçons aux autres, alors que nous mêmes réunionnais on s'en fous complètement de notre propre voisin de pallier qui vis dans une situation précaire et qui meurt de faim...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers