Parlons un peu des prix des billets d’avion à la Réunion.

A l’approche des élections régionales est-il encore besoin de parler des prix démesurément exorbitants des billets d’avion dont sont victimes les Réunionnais ?



Le symbole le plus criant de ce scandale qui perdure depuis des décennies à la Réunion n’en est-il pas le vol de 240 km Réunion-Maurice d’Air Austral attestant d’évidence l’excellente gestion capitalistique, à la recherche du taux de profit maximum, de son président communiste, par ailleurs accessoirement président de région, et de son administrateur, par ailleurs vice-président du conseil général et élu de St Denis. L’excellente gestion, profitable pour eux, de cette entreprise privée gérée par des élus publics, enrichit grassement ses dirigeants ( voir le salaire de son PDG, un grand altruiste quasiment bénévole ), ses salariés ( un peu moins mais des privilégiés avec les billets à prix réduits pour la famille et surtout un « bon emploi » dans une île de 120 000 chômeurs ), pas mal ses prestataires ( dont certains familiaux ), tout cela bien évidemment sur le dos de ceux qui paient EUX de LEURS deniers PERSONNELS ( et non pas des deniers publics comme élus et fonctionnaires aux prix très forts en classe affaire ) alors que souvent, ils ont déjà payé de leurs impôts en ayant financé le capital de cette compagnie « privée », quelques subventions par-ci par-là et une belle défiscalisation de l’achat des BOEING 737 et ATR 72 !!!
A ces pratiques scandaleuses de la part d’élus, dont le principal, le président de région et président d’Air Austral, s’en ajoute une à laquelle peu de Réunionnais pensent mais dont nos « coquins » tirent parfaitement profit à leur bénéfice et non à celui de l’intérêt général comme cela devrait être si nous étions restés en démocratie et n’étions pas devenus une république bananière affairiste. Les clients réunionnais, mahorais et touristes d’Air Austral, qui occupe aujourd’hui la position dominante sur la Réunion mais aussi la zone, paient leurs billets en euros évidemment. La compagnie elle, par contre, paie ses principales charges, le kérosène et ses loyers des BOEING 777 loués à la puissante société capitaliste américaine I.F.L.C., en dollars !!! Quelle belle façon d’améliorer les profits sur le dos des « gogos » réunionnais et des mahorais qui ont eux aussi, un peu moins certes, des euros !!! Quel magnifique tour de passe-passe digne de tous les « Madoff » et de toutes les banques et officines qui ont mis à mal l’économie mondiale en « volatilisant » des milliards de dollars… et qui sont en train de reprendre de plus belle leurs magouilles spéculatives. Où est la morale des politiques et des élus de notre île face à cela ? Où est leur volonté de défendre l’intérêt général de leurs concitoyens puisque bon nombre d’entre eux, les plus importants, en sont tout simplement soit les principaux coupables, soit les principaux complices ? Où sont les syndicats et le COSPAR ?
Toujours pour comprendre les « petits » prix de nos billets, rappelons que les pétroliers réunionnais qui ont escroqué Air France en vendant leur kérosène à des prix abusifs grâce à des ententes ( laquelle compagnie bien sûr nous a fait payer rubis sur l’ongle la note de cette entourloupe crapuleuse ) viennent d’être condamnés EN APPEL à verser 40 millions € d’amende, soit 5 années de financement de l’aide de l’Etat à la continuité territoriale des Réunionnais !!!
Cette constatation devrait amener les Réunionnais de bon sens, attachés à la justice et aux valeurs de notre République et soucieux de l’intérêt général à se poser au moins deux questions. La première, pourquoi la compagnie Air France qui a été lésée par des pétroliers escrocs et qui, à son tour a lésé sa clientèle, ne réclame-t-elle pas en société citoyenne d’une part, et en société soucieuse de l’intérêt de ses clients d'autre part, réparation du préjudice qu’elle a subi, et qu’elle a donc du faire subir à ses clients, réparation qu’elle obtiendrait évidemment et qui lui servirait à financer une politique citoyenne, toute à son honneur, d’aide sociale à ses clients dans le besoin, décès, maladies, etc, !!! La seconde, pourquoi nos élus, nos politiques, nos syndicalistes, nos fonctionnaires, serviteurs de l’Etat et donc de l’intérêt général, restent-ils étonnement silencieux, donc complices puisqu’ils ont voyagé à prix forts sur le dos des contribuables sur les avions d’Air France !
J’espère n'avoir offusqué personne, auquel cas excusez moi, en dressant le constat de cette triste réalité de notre société réunionnaise, si solidaire, si fraternelle, surtout de la part de ceux qui manifestent devant la préfecture ou en conférence de presse pour qu'"on" puisse gaspiller tranquillement quelques milliards, que nous n'avons pas bien sûr, pour le dram-train ou la M.C.U.R.
www.collair.org


Samedi 28 Novembre 2009
collair@izi.re
Lu 1141 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier