Les Pot'irons aux Récréateurs

Ca bouge à Saint-Denis. La réouverture des Récréateurs sur le front de mern dionysien est en bonne voie. L'ancien site, Boulevard Doret, accueillera prochainement un bar-resto. Et il semble que le bistro de Peter Mertes a enfin ouvert ses portes, deux mois après son inauguration. Exclus Pirate...



Les Pot'irons aux Récréateurs
LES POT’IRONS AUX RECREATEURS



Troll et Raph sont sur un bateau. Y’a de la houle, le bateau tangue, le plancher craque, mais personne ne tombe à l’eau. Quoique, c’est peut-être plus subtil. Si l’un tombe à l’eau, il en reste toujours un pour remonter l’autre sur le pont. En général, on monte à bord d’un navire avec des gens de confiance. Ça nous change des sempiternels « Brice et Mohammed sont dans un charter… » Bref. « Tu devrais faire un quai, en fait » dit Raph. « Ouais, mais ce serait un quai privé alors, un quai à potes… » répond Troll. « Merci, Troll » dit Raph.
Que j’vous explique. Le quai à potes, dans l’absolu, ce serait le prolongement utopique vers la mer de la longère de l’ancienne gare routière, qui est promise aux Recréateurs depuis quelques mois par la mairie de St Denis. Le bateau, c’est l’animation nocturne de St Denis, mal en point depuis bien longtemps, mais que quelques irréductibles tentent toujours de soigner avec les moyens du bord. Comme chacun sait, la mairie redonne enfin des moyens, et avec le temps, la promesse de reloger les Recréateurs est en très bonne voie. Bien sûr, c’est la mairie, alors il faut faire la queue, passer par dix personnes avant de tomber sur la bonne, attendre deux mois et trois conseils municipaux la sortie d’un papier qu’on croyait signé depuis longtemps, mais bon. Le projet avance bel et bien dans les tuyaux et la réouverture du bar le plus en vue de la place n’est enfin plus qu’une question de mois, travaux compris. Pas encore le moment de fixer une date précise, mais on y approche : « au mieux en décembre » dit Anne, « au pire en mars » continue Troll, les deux gérants en fin de droit depuis cinq mois…

Un nouveau bar sur l'ex-site des Récréateurs

Le temps va passer vite, maintenant qu’on est certain que tout pourra se faire. Un vrai espace de concerts réguliers, projections du Kino et animations diverses sans problème de voisinage, à manger et à boire comme toujours, la bonne convivialité qui va avec, la proximité de la mer, mais aussi des salles de répétitions et studios d’enregistrement, ce qui était en projet depuis bien avant l’ancien lieu Bd Doret, mais n’avait jamais pu voir le jour. Salles de répétitions qui, soit dit en passant, manquent cruellement depuis des lustres dans St Denis, pour ceux qui ont connu l’organisation bancale de celles (défuntes ?) du Palaxa, et qui sont aujourd’hui forcés de réserver trois mois à l’avance celles du Kabardock, la porte pas trop à côté…
Déjà douze personnes sont sur la liste des emplois en cours de création par les Recréateurs, et ce n’est pas fini. En clair, on reprend presque les mêmes et on peut recommencer, en mieux… Les aménagements se discutent toujours, mais il pourrait bien y avoir, entre autres, un putain de zinc qui commence à l’intérieur, et continue sur l’extérieur. Non fumeur. Puis fumeur. A très bientôt, donc.

Bon c’est bien tout ça, mais Raph, qu’est-ce qu’il vient faire, là, sur le bateau ? C’est simple comme bien sûr : il est monté dedans le jour où il a signé la reprise du bail des anciens Recréateurs, Boulevard Doret, disponible depuis l’arrêté préfectoral de fermeture définitive. Ben oui, d’aucuns ont dû se demander en passant devant le portail rouge, et constatant l’enseigne toujours présente depuis des mois : mais que va-t-il donc se reproduire dans ce si bel endroit qu’en a tant vu passer d’imprévus ? Réponse de Raph (en super exclu pour le Pirate) : « la même chose qu’avant, avec moins de bruit ». En bref, un bar restaurant sans les concerts et autres animations exceptionnelles, mais avec la même ambiance que beaucoup ont connus. Le concept ? Changement de déco, mais en gardant l’esprit récup’ des prédécesseurs, et une bonne partie des aménagements que Troll et Anne ont effectués en quelques mois d’ouverture. La salle de concert climatisée devient une salle de restaurant climatisée, agrandissement de la cuisine pour la gestion et passer les plats derrière. Le frère de Raph dirigera cette partie, avec dans l’idée de servir de la pitance de qualité à prix plus qu’abordable. Et le bar en L fumeur devient… un putain de bar en L fumeur où passer un bon moment avec des gens qu’on a envie de rencontrer…

Ça va s’appeler les POT’IRONS, et l’ouverture est pour bientôt, tenez vous prêts, on vous préviendra. Histoire de mois pour les Recréateurs, histoire de semaines pour les Pot’irons. On est donc bien sur le même bateau. Pour le moment, Anne repeint le bar, et Troll file un bon coup de main à la scie circulaire pour les meubles de récup’. Entre autres. Quand on ne gagne plus rien, y’a toujours un truc à faire pour les potes, avec les moyens du bord… Et en attendant tout ça, il parait que le bar de Peter Mertes, alias monsieur Pardon, a enfin ouvert ses portes régulièrement. Peut-être le sujet d’un prochain papier… Et pour tout ceux que ça tente : A l’abordage !

Arthur




Lundi 2 Novembre 2009
arthur
Lu 2805 fois



1.Posté par anne le 16/11/2009 10:45
bon ben c'est bien si ça tomba pas à l'eau....

à l'abordage!!!!

anne et azote déguisées en pirates

2.Posté par Anne le 06/03/2010 21:54
Et non pas tombé à l'eau....Bravo aux créateurs..... Ben et Raph et longue vie aux Pot'irons!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers