Le ramoneur borgne et l'arbalète

Une petite revue de presse express façon Pirate...



Le ramoneur borgne et l'arbalète
Il n'y a qu'à la Réunion qu'on voit ça : à la une du Jir ce lundi (11/01), "Le ramoneur tente de tuer son ex-femme avec une arbalète". Déjà, ramoneur, ce n'est pas courant comme boulot dans l'île (on vous passe les arrières-pensées graveleuses qu'un tel métier peut amener). Ensuite, l'arbalète, ça change du sabre à cannes... Enfin, quand on sait que le gars s'appelle Le Borgne, et que l'histoire se passe au Tampon... A la place du Jir, on aurait d'ailleurs titré "Le Borgne ramoneur du Tampon tente de tuer sa femme avec son gros carreau d'arbalète". Enfin, un truc du genre.

L'âge du capitaine

Le Quotidien s'interroge gravement en une (11/01) : "La droite peut-elle gagner ?". Gagner quoi ? les Régionales, évidemment. Dans son dossier plutôt bien foutu, Idriss Issa évoque, comme handicap pour l'Alliance, l'âge de Paul Vergès (85 ans cette année), face à la jeunesse de Didier Robert (46 ans). A l'inverse, le soutien du jeune Sarko (50 ans) serait plutôt une faiblesse pour la droite. Bah, dans ce cas, le président aurait du envoyer son fils, Jean, postuler à la tête de la liste de l'Union de la droite à la Réunion. Il y aurait eu plus de chance, peut-être, qu'à l'Epad...

Cachez ce soutien-gorge...

Dans Zinfos (10/11), la réponse à cette question essentielle : pourquoi les filles indiquent-elles des codes couleur sur leurs messages facebook ? Réponse : c'est la couleur du soutien-gorge qu'elles portent au moment où elles écrivent. Avec en-dessous (c'est le cas de le dire), une obscure histoire de (dure) lutte contre le cancer du sein. A la décharge de Pierrot Dupuy, c'est vrai que l'actu est plutôt pauvre en ce moment.

Arast et pages de pub

En plein conflit de l'Arast, le conseil général s'est payé de pleines pages de pub pour expliquer que ce n'était pas la faute de la collectivité si 1200 employés de la structure étaient dans une merde noire. Mieux, alors que le Quotidien consacrait tout un dossier à la situation de ces employés, qui n'ont droit à aucune indemnité (puisque ils ne peuvent même pas s'inscrire au Pôle emploi), le Département se fendait d'une colonne de pub pour promouvoir son concours "Célimène", réservé aux artistes femmes. Une bonne idée pour les exclus de l'Arast, en majorité des femmes.

Sauvez Farah !

Tout va mal pour Farah Caillé : après les gros problèmes de Télé Mag (info Zinfos974), voilà que son deuxième titre, Star Top, ce monument du bon goût qui dévoilait chaque semaine des lolitas dénudées, cesse de paraître (info Jir). Si on n'avait pas peur de dire de gros mots, on évoquerait la crise de la presse, et une terrible atteinte à la pluralité d'opinion dans notre île. Bon, en attendant, Le Pirate se propose d'accueillir "Les carnets de Farah". Il faut préserver ce monument de notre culture...

Frenchy

Lundi 11 Janvier 2010
frenchy
Lu 2002 fois

Revue de presse pirate