Jésus va bientôt nous parler

Jean-Louis Rabou, ancien rédacteur-en-chef du Quotidien et directeur du Jir, a envoyé au Pirate un petit mot sur Jésus. Bravant les foudres de l'évêché et du Vatican, on vous le livre (l'article, pas Rabou)...



Jésus va bientôt nous parler
Si Jésus avait des choses, gageons qu'il aurait demandé
réparation comme d'autres ont demandé réparation à Pardon.
Heureusement, Jésus, fruit d'une immaculée conception, n'a pas besoin
de ces choses-là de plus ou moins bonne réputation. Il n'empêche,
Jésus portant plainte cela aurait eu de la gueule. On imagine les
titres de la presse et les interviews de l'évêque et du procureur de
la République et les scoops de Pierrot. L'évêque bien sûr embarrassé
avec toutes ces apparitions du Christ dont les comptes rendus dans les
médias ridiculisent le bon sens et le clergé. Apparitions dont se
délecte Free Dom, un plaisir, une jouissance renouvelés chaque fois
qu'une occasion se présente d'avoir honte de notre île et de la
redescendre au fénoir. Vous verrez qu'avec la grippe porcine il va
bientôt se trouver quelqu'un pour jurer à l'antenne qu'il a vu un
cochon voler et se poser à Gillot ("Si, si, rond comme un peu les
seins et le ventre de Farah Caillé"). Et cela, par ricochet, fera le
lendemain la une des journaux, des télévisions et des sites.
Mais, foin d'un cochon, c'est de Jésus que nous parlions.
Et il nous étonne, à le voir régulièrement à la une sans jamais la
distanciation, le sourire et le commentaire attristé que cela
imposerait, qu'aucun auditeur inspiré n'ait à ce jour appelé en disant
être Lui. Non plus un Jésus de plis sur un tissu ou d'ombres sur un
siège, mais un Jésus de voix. Le Jésus du verbe, le seul qui vaille.
Je suis Jésus, entendrait-on. Et la clameur envahirait notre île, du
battant des lames au sommet des montagnes, en passant par l'audiobox
de la future MCUR. Et Pardon inventerait le tee-shirt qui parle et le
multiplierait comme Jésus multiplia les pains...

Jean-Louis Rabou

Vendredi 5 Juin 2009
jean-louis rabou
Lu 1190 fois



1.Posté par Franck le 06/06/2009 23:46
Ne riez pas les amis. Jésus est partout, il nous inspire. Je suis sûr que, comme son pote des banlieues, ça le fait chier d'être aimés par des cons. Lautre jour, il avait son nom écrit sur le tee-shirt d'une copine, pas très forte en orthographe. Elle faisait la quête, comme le curé, en échange de sucettes. Merci pour les miracles surtout.... et la multiplication des sex toys.

2.Posté par tijak le 07/06/2009 04:14
Monsieur Franck, cessez de mépriser les croyants réunionnais. Quant à cette jeune fille, vous la lettez plus bas que terre simplement parce qu'elle ne sait pas bien écrire Jesus. Honte à vous.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier