Hollande, l'écueil de la Droite



Hollande, l'écueil de la Droite
Dans la famille Sarko, vous aviez la soeur Morano. On n'en dira pas plus, relisez les zumeurs. Depuis lundi matin, nous avons le frère de bêtise. Gérard Longuet. Le ministre de la Défense a comparé Hollande au chef du Costa Concordia en déclarant, le vent emprisonné dans sa poupe : "Il y a des capitaines qui frôlent trop les côtes et qui conduisent leurs bateaux sur les récifs". J'aurais beaucoup ri s'ils n'y avaient pas autant de morts à déplorer...
De deux choses l'une : soit, réellement, nos ministres ont à coeur de saborder leur nain de jardin (trop petit pour tenir la barre...) Soit, et j'y crois, ces bachibouzouks d'eaux troubles boivent trop d'eau ferrugineuse. Et pas assez d'iode.
Voilà en tout cas des propos pour le moins déplacés qui présentent aujourd'hui un futur candidat à la Présidentielle comme un criminel coupable d'homicides involontaires. Quelle jolie métaphore ! C'est si fin...
Surfer sur la vague de l'info, monsieur Longuet, mérite qu'on s'attache aux détails. ça me rappelle une petite phrase de Le Pen père...
La campagne était déjà entachée de bassesses inattendues de la part de citoyens du pays des Droits de l'homme. Tout ça manque de dextérité (sans jeu de mots, bien entendu...) Aujourd'hui, tous les coups sont permis. Un vrai lâcher de cons.
Ahhhh, Desproges ! Comme vous auriez aimé vivre cette époque formidable ! Vous devez bien rigoler, de là haut, avec poteau Coluche. Nous, moins. Mais vous savez ce que j'en pense...

Fanny Lesguillons

Mercredi 18 Janvier 2012
Fanny Lesguillons
Lu 942 fois

Les Zumeurs de Fanny