Des PILS pour les Récréateurs



Des PILS pour les Récréateurs
Ouf, ça y est, c’est reparti. La culture à St Denis et à la Réunion en général reprend du souffle, et se refait une santé bien méritée. Il y avait deux rendez vous importants ce vendredi 19 en soirée. Tout d’abord, on fêtait avec Loïc Hello la mise en ligne de son site pils.re. Loïc, c’est le petit type dynamique à barbiche et lunettes qui tenait le cyber café « La case à Hello » au début du siècle, rue Juliette Dodu. Pour ceux qui se souviennent pas, il était parvenu dans un endroit minuscule à créer un cyber, un snack, des expos, des événements, un endroit de rencontres conviviales, de parties d’échecs, etc… Il s’est depuis plutôt bien recyclé en tant que webmaster toujours aussi dynamique sévissant aux quatre coins de l’île, et parvient aujourd’hui à trouver le temps de monter son site culturel à lui : PILS ! Par ici la sortie ! Un plan théatre, danse, concert, expos, BD, projections, ce soir ou dans trois semaines ? Pils, né début février, offre une programmation super élargie de toute la culture à la Réunion, et ça s’enrichit de jour en jour. Sans faire de l’ombre à son premier grand collègue, l’azenda.fr, on peut dire que PILS le complètera allègrement. Sorties mais aussi chroniques, interviews, dans une mise en page bien soignée, et une facilité d’accès aux renseignements digne d’un bon webmaster… PILS, comme l’indique la carte postale qui sert d’invitation à la soirée de lancement, se veux donc bien le site qui t’envoie dans la culture !

La voix de Christine Salem

Le deuxième rendez-vous de ce vendredi, c’est tout simplement que Loïc n’a pas trouvé de meilleure place pour lancer son site que l’ancienne gare routière, l’ancien office du tourisme, où sont désormais installés les Récréateurs. Chacun sait que le bar tant attendu dans St Denis rouvre le 1er avril, pour fermer le 7 avril pour travaux, et puis rouvrir pleinement dans les deux mois qui viennent. Eh ben ce vendredi 19 mars on y était déjà, pour PILS et pour une sorte de « pré-pré-inauguration privée ». Loïc n’avait pas fait dans le détail. Côté pub déjà. Autocollants jonchant le bar « t’a fait pipils dans ta culture ? », tee-shirt offert à chaque invité, à quand les pilsavates deux doigts ? Côté organisation aussi, petits fours salés sans chichis et boissons comme il en faut. Bon, c’est vrai, les fûts de bières furent arides vers 23h00, mais c’était un détail, pour un lancement… La base, c’était surtout le côté culture. Une scène à l’intérieur avec écran de projection, et du son aussi à l’extérieur face à la mer, avec le DJ Console qui a mixé très varié toute la soirée (avec une petite préférence pour la salsa…) Nimbus, quand il n’était pas barman, traçait quelques coups de bombes sur une toile, sur sa façon de voir PILS. A l’extérieur, deux peintres, Kid Kreol et Boogie créaient un univers de traits noirs sur blanc sur 8 m² de toile. Le groupe de maloya Roulèr Killer est passé par ici, repassera par là dans la soirée, rejoindre Jako Maron dans son mix, ou accompagner dans l’intimité Patrice Treuthardt qui déclamait quelques poèmes. En fin de soirée, Bylal, Hermann et Lionel, d’Atomic Scale Association, se sont collés aux platines, mélodica, guitare, et projection visuelle pour un mix électro chiadé, des petits gars qui n’en veulent et qui se sont permis d’inviter Christine Salem et sa voix envoutée pour un morceau.

Et enfin il y avait le côté gens. Pils a invité des gens en belle chemise et des gens en shorts. Des gens qui font de la musique, du théâtre, de la pub ou du journalisme bien sûr, et puis des gens qui programment des évènements, qui tiennent un endroit culturel, ou d’autres qui peignent ou qui lisent, qu’ils soient profs ou dans le bâtiment… Des gens qui, quel que soit leur milieu social, ont envie de partager un bout de culture et peut-être de faire des affaires artistiques ensemble… Parce que c’est aussi ça la volonté de PILS. Viens donner ton avis sur c’que t’as vu, parles en autour de toi, de ce que t’en penses, de ce que t’as envie d’en faire. Partaz ton kiltir.

[Les Récréateurs, c'est pour le 1er avril ]url:http://

Alors forcément, ça pouvait que coller aux Récréateurs. Ouf, enfin c’est reparti. Encore pas mal d’aménagements à faire sur les lieux, mais cette ambiance qui manquait aux soirées dionysiennes depuis presque un an n’est donc pas morte. Pour ceux qu’avaient des doutes et qui se demandaient si ça allait pas devenir une sorte de boite de nuit comme une autre sur le front de mer, ben non ! On pourra de nouveau très bientôt rencontrer des gens souriants et partageurs de bons moments, autour d’un verre toujours même pas cher, dans une déco et une ambiance toujours aussi vivante, sur de la musique live de tous horizons. La plupart des employés de 2009 reviennent, et ce fut un réel plaisir de les voir si fidèles au poste comme si ça avait fermé la semaine dernière. Evidemment, y’en a un, Troll, le patron des lieux, qui pouvait être content. A partir d’environ 20h30, un grand sourire béat n’a pas pu se détacher de son visage jusqu’à la fin de la soirée, vers minuit. Après un an de galères administratives et variées, on ne lui en voudra pas. Et on reviendra donc dès le 1er avril pour confirmer tout ça. Programme exclusif de l’inauguration, entrée libre : Les Gansters du Reggae, Liouli, Roulèr Killer, et en tête d’affiche les Showdus. Sans oublier le Complex de Zik dans lequel vous pourrez voir officier votre fidèle serviteur, signataire du présent papier. Pour le reste de la programmation de la semaine d’ouverture, direction leur site super officiel. On préfère ne rien vous dire sur les aménagements et décors, chacun ira de sa petite surprise et puis c’est pas fini. En attendant, on fera un tour aux Pot’irons, le bar resto à l’ancien emplacement des Récréateurs, qui a enfin ouvert il y a quelques semaines. On fera halte aussi vers le Legend, on vous racontera. Le Pirate n’y a malheureusement pas encore trainé sa jambe de bois, mais on lui en a dit que du bien. Ouf !

Arthur

Dimanche 21 Mars 2010
arthur
Lu 2769 fois



1.Posté par KonsöLe le 22/03/2010 09:55
excellente soirée ! on remet ça quand vous voulez !!!

2.Posté par Byl Cadge le 09/04/2010 00:06
Il n y avait pas un magazine culturel du même genre que PILS qui s'appelait Kwélafé, et dont le boss était David César?
D ailleurs, qu'est ce qu il devient??

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers