Bossez, bandes de feignasses !



Bossez, bandes de feignasses !
Ah, la sortie de Laurent Wauquiez sur ces feignasses qui touchent le RSA et n'en branlent pas une. De richissimes profiteurs qui vivent au-dessus de leurs moyens avec 460 euros par mois, soit environ 15 euros par jour. De quoi se payer des palaces, des voyages, des restos de classe, une bagnole de luxe... A nous la grande vie, spolions l'Etat avec cette manne providentielle !
Qu'un ministre de la République ose ce type de sortie en dit plus long sur l'état de la société française que le journal de 13 heures de JP Pernaud.
On en connaît, nous, des "emprofiteurs" du RSA. Des gars qui survivent, qui passent leur temps à attendre à la CAF, au lieu de chercher un boulot hypothétique et de toute façon sous-payé, avant d'apprendre au final qu'il leur manque un papier. On en connaît même un, sans ressources, qui attend depuis janvier son premier versement. En attendant, il bèque un clé, le RSA étant le meilleur encouragement à l'économie souterraine, au travail au noir, avec la bénédiction des patrons, notamment dans la restauration et le BTP.
Wauquiez est un voyou. Il ment, lisse les gens dans le sens du poil (70% des Français approuvent l'idée que les allocataires du RSA devraient bosser quelques heures par semaine en échange de leur aumône, selon un récent sondage), et protège des voleurs. Des voleurs qui empochent des milliards d'euros, et n'en branlent pas une. Un voyou à cravate qui, à part ses rodomontades à la télé, ne prouve pas qu'il mérite le salaire que lui octroie généreusement la République.
On invite Laurent Wauquiez à se rendre à une CAF de l'île de la Réunion (ou d'ailleurs, s'il a peur de l'avion), juste pour demander un renseignement. Après une ou deux heures d'attente, il accédera à un guichet. Et après un ou deux mois d'attente, s'il n'a pas oublié sa déclaration d'impôts 2007 (!), sa pièce d'identité, ses relevés de loyer, ou sa carte d'ancien combattant, il recevra son numéro d'allocataire. A partir de là, quelques mois d'attente sont encore à prévoir, avant de toucher le pactole.
Quelques mois durant lesquels il a intérêt à avoir des potes pour l'héberger, et lui donner de quoi ne pas mourir de faim. Courage Laurent ! Le combat continue. Après le RSA, observe de près ces profiteurs qui touchent le smic. Au lieu d'être actionnaire d'une grande banque française, et de demander à l'Etat (à nous, quoi) des milliards pour renflouer ses conneries.
Il y a de quoi être indigné ? Ben oui. Révolté, énervé, furieux, même... Au fait, Laurent, tu devrais changer ta cravate. Elle fait nouveau riche.

François GILLET

Mercredi 1 Juin 2011
François Gillet
Lu 1106 fois



1.Posté par F.Lesguillons le 01/06/2011 11:45
Les zumeurs de Frenchy!

2.Posté par thiers le 01/06/2011 12:39
la Palice n'aurait pas mieux fait!

3.Posté par kris le 01/06/2011 16:48
Jamais nous ne devrons oublier oublier les propos orduriers de Wauquiez. (... Censuré par admin)

4.Posté par nano974 le 06/06/2011 12:57
J'vous dis juste merci...

Bonne continuation!

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers