AAA, j'ai peur !



AAA, j'ai peur !
Largue nout lourlet, don ! Arrête fé chié a nou ek zot aaaaaaa... Pardon, AAA. Nous voici donc en pleine tourmente politique à devoir choisir entre un "commandant de pédalo", et un "chef responsable". Quoi qu'il en soit, nous autres, électeurs, nous n'avons pas le choix. On doit voter pour les agences de notation, oublier nos rêves (oui, parce que la politique est en partie constituée de rêves), mettre à bas les évidences répétées par nos grand-mères, et accepter les "plans de rigueur" rigolos que nous concoctent nos futurs dirigeants rigoureux à 167 000 euros nets par mois; Je sais, là je fais dans l'antiparlementarisme primaire, le populisme, et toute cette sorte de choses.
Nicolas Sarkozy aura beau faire, beau dire, sous son règne, la dette française s'est envolée de plus de 500 milliards d'euros. Les cadeaux aux plus nantis, notamment fiscaux, ont coûté très cher à la France. le bouclier fiscal, par exemple (comme si cet objet métallique massif avait un sens de protection , comme si on était tous en armures de plaques, bardés d'épées à deux mains...), a coûté... 3 milliards d'euros au budget du pays.
L'allègement des charges sociales sur les heures sup ? Quatre milliards. Et pas un emploi créé.
Bien sûr, à la Réunion, où toutes les grosses entreprises couinent parce qu'elles sont maltraitées, ça semble être des préoccupations lointaines. En attendant, ici, chez nous, les "fraudeurs", les "tricheurs", selon les mots du gouvernement et du président de la République, se multiplient.. Comme les pauvres, tiens ! Comme les faits-divers sordides, étonnamment.
Allez : Dites AAA

François GILLET

Mardi 22 Novembre 2011
François Gillet
Lu 1074 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers