Votez Law-Wai !

Il n'est pas dans les habitudes du Pirate de s'engager politiquement. Mais là, on ne peut pas faire autrement. Aux élections cantonales partielles de Saint-Leu, il FAUT voter Bernard Law-Wai... Voilà pourquoi.



Votez Law-Wai !
C'est un Zorro des causes perdues, des élections perdues d'avance... Depuis des années il se présente à toutes les élections qui passent à portée de main, avec toujours un programme surréaliste. C'est un clown, disent les politiques sérieux. Soit. Comme Coluche, qui avait fait trembler les candidats crédibles (surtout ceux de gauche) en 1981, en se présentant (avant de se retirer sous la pression) à la présidentielle.
Bernard Law-Wai n'est pas Coluche, il lui manque le talent. Quoi que, en tant que comique, il aurait pu faire carrière. Mais vu la représentation politique réunionnaise, qui renoue avec ses habitudes anciennes, si c'est pour élire un comique, autant en élire un qui nous fait rire. Les multiples mises en cause devant la justice des candidats à Saint-Louis nous font rire jaune. Surgine, les impôts, les employés municipaux pris en otage, les chantages à l'emploi... A Saint-Leu, les entrechats et la guerre de famille Poudroux-Poudroux (au fait, Jean-Luc, tu bosse toujours pour l'Education nationale ?), à Saint-Paul, le drôle de jeu du PCR, qui soutient Huguette Bello comme la corde soutient le pendu, et le jeu pervers de l'UMP, qui porte à bout de bras Bénard pour mieux le faire tomber, après une perte d'équilibre providentielle, rendent l'électeur las...
A Saint-Leu, au moins, Law-Wai est égal à lui même. Et son programme, publié dans Le Quotidien (22/09), a le mérite d'être concret.

"Sport de combat pour les femmes"

Qu'on en juge : "Je ferai construire plusieurs gymnases dans chaque quartier pour que les femmes apprennent un sport de combat et se défendent face aux hommes violents". Voilà une réponse claire aux violences faites aux femmes...
"Je ferai débloquer des fonds pour la création d'un grand dancing de 5 000 places assises ouvert tous les jours". Pour danser, les places assises, c'est indispensable. Ne riez pas, ça a été la grande mode aux USA, il y a quelques années, danser assis, parce que certaines municipalités avaient interdit la danse. Law-Wai est un visionnaire...
"J'obtiendrai la révision des PLU pour fixer l'emprise au sol à 80% et la hauteur de construction à 11 étages pour tous les terrains". Des gratte-ciel à Saint-Leu. Voilà de l'ambition pour la Réunion...
Enfin, en matière de formation, le candidat Law-Wai veut "repeindre tous les collèges". C'est vrai qu'un bon coup de peinture... Mais aussi donner des cours sur ordinateur à toutes les collégiennes. Pourquoi seulement aux collégiennes ? Mystère. Mais bon ça part d'un bon sentiment.
Bon, on a l'air de se moquer, comme ça, mais sérieusement, si on était électeur à Saint-Leu, on voterait Law-Wai. Tant qu'à être pris pour des cons, autant donner sa voix à un vrai illuminé. Ca éclairerait peut-être certaines lanternes, et ferait crever quelques vessies pleines de vent.

François GILLET

(Pour notre photomontage, l'image centrale a été piquée à Marc Bernard, du Quotidien)

Mardi 22 Septembre 2009
françois gillet
Lu 1484 fois



1.Posté par richardon le 27/01/2010 21:53
les élections passées cet article nous fait bien rire ! que ce soit à st louis à st leu, ou à st paul les électeurs onr répondu à ceux qui oublient qu'ils sont responsables des maux que vit la réunion! et les réunionnais.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers