Vie chère outre-mer aux enchères pour les ministres



Vie chère outre-mer aux enchères pour les ministres
Lors de son audition par la commission des lois de l’Assemblée nationale, Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, a réaffirmé sa volonté de s’attaquer aux «causes structurelles » de la vie chère en Outre-mer et a indiqué qu’il fera une «communication sur ce sujet en Conseil des ministres le 25 juillet». Cette communication se traduira ensuite par des « mesures législatives». Au cours d’un déplacement, la semaine dernière, à La Réunion et à Mayotte il a souhaité la remise à plat du décret de 2010 de fixation des prix des carburants.
Devant les députés, le ministre des Outre-mer s’est félicité de la création d’une délégation aux Outre-mer à l’Assemblée nationale, sur le modèle de celle qui existe déjà au Sénat. «Je souhaite qu’il y ait une bonne synergie entre ces deux délégations » a-t-il déclaré en rappelant qu’il y avait «déjà un intergroupe parlementaire des Outre-mer». Il devait observer que ce groupe n’avait pas «beaucoup fonctionné pendant la dernière législature» et qu’il pourrait «devenir un lieu de réflexion et de proposition».
Avant d’exposer ses priorités, dont notamment le logement et la lutte contre la vie chère, il a insisté sur la nécessite de «retisser le lien de confiance avec les outre-mer» et qu’il convenait de « remettre les élus locaux au cœur de l’action de l’Etat».
Il est revenu sur l’organisation de son ministère, qui n’est plus rattaché au ministère de l’Intérieur, et qui aura une action «transversale » et interministérielle. Il précisé que pour ce faire, il disposait de correspondants dans les 37 autres ministères.

François GILLET (copie conforme de l'article de maire info)

Mardi 24 Juillet 2012
François Gillet
Lu 986 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers