Un test de QI qui sent mauvais



Un test de QI qui sent mauvais
Avant de lire cette Zumeur, un brin de lecture s'impose. Mon amie Lola (une zoréole au QI douteux...) m'a fait suivre ce ….lien que je vous enjoins à consulter avant de mesurer l'étendue de ma colère… Il s'agit d'un blog (news974), qui a pour ambition de devenir "le premier site d'infos" de l'île. Bon, y a du boulot.


En préambule, j'explose. Tant de conneries appuyées par tant de références douteuses me font tressauter. Je passe sur le mauvais Français pour m'attacher à l'essence de ce billet (?), article (?). Insupportable. Inacceptable. Mais, souvent, quand les petits esprits s'imprègnent de folies de grandeur intellectuelle (Ref Molière), le pire est à craindre. Et le pire, c'est ce torchon écrit, j'en jurerais, par un zoreil imbu (de rhum ?) qui n'a juste rien compris à la beauté de mon île, à sa richesse, ses cultures, son ouverture, sa tolérance et précisément, son intelligence dont nous devrions plus souvent, nous autres "pétromolitains", nous imprégner….
"Déjà notons que pour réussir un test de QI, il faut au moins maîtriser la lecture, le calcul et le vocabulaire. Or notre île compte au bas mot 120 000 illettrés (pour la plupart majeurs et électeurs…). Ce qui veut dire que ceux-ci font lourdement chuter la moyenne de la Réunion."
J'adore l'insistance sur la notion de droit de vote. Faut-il avoir fait l'Ena pour devenir citoyen ? Faut-il interdire le droit de vote à ceux dont le score est inférieur à 100 ? (moyenne métropolitaine…). En outre j'ajouterai qu'un test de QI n'engage que celui qui le fait subir, et certainement pas l'être dont la logique dépasse souvent l'idiot bête qui pose les questions, souvent énigmatiques, de ce genre de quadrillage mesquin et réducteur. Quant à l'expression "faire lourdement chuter la moyenne" revient à jeter la pierre à ceux qui, effectivement, n'ont pas eu la chance d'accéder à l'éducation dont l' (h)auteur semble se gausser…
"Ensuite rappelons que la logique et la rapidité mentale sont également nécessaires pour obtenir un haut QI. Ces facultés ne s’obtiennent que par la pratique régulière de la réflexion. Mais sont-elles développées à la Réunion ?"
Des propos qui laissent pantois. Empreints à la fois de racisme primaire, d'ignorance et de bêtise surannée… Ah voilà, je perds mon sang froid ! Mais comment peut-on proférer de telles bêtises ? "La pratique régulière de la réflexion…" Alors s'impose dans mon cervelet mi-créole l'image de la BD " Aux temps bénis des colonies", d'Hobopok (les Créoles y reconnaîtront la référence Cri du Margouillat…).

"De plus, lorsqu’on voit que la presse locale ne pratique aucun débat économique, encore moins politique, on comprend que cela a une conséquence sur la pensée dominante: moins on réfléchit et plus on est normal. De fait, la curiosité intellectuelle et l’esprit critique sont annihilés par le dénigrement de l’éducation et l’absence totale d’information. Ce qui empêche alors de percuter rapidement sur tout sujet, y compris au teste de QI."
Là, j'avions pas suivi le raisonnement qui trace un trait d'union entre "presse de merde" et "intelligence percutante". En même temps, je suis journaliste… Et j'ai été formée à la Réunion…. Disons alors que je suis de parti pris… Je retiens donc simplement et bêtement, puisque je suis journaliste, et plus réunionnaise de coeur, d'âme et de culture que zoreil, que je n'ai ni curiosité intellectuelle, ni esprit critique. Et ça vaut mieux parce que sinon, je traînerais l'auteur de ce texte devant les tribunaux.
"Aussi l’ethnocentrisme et la suffisance deviennent la norme et interdisent alors tout échange avec l’extérieur, pourtant facteur d’enrichissement mutuel. Ce qui fatalement génère une société extrême et repliée sur elle-même (sacré paradoxe quand on sait que les Réunionnais viennent du monde entier), comme celle décrite dans le film Le Village."
On sent la référence cinématographique de haute volée. Et là, on prend réellement peur en constatant que le scribouillard qui a pondu ce tissu d'âneries n'a sans doute pas, pour sa part, un QI plus élévé que les "attardés mentaux" dont il parle. Ethnocentrisme ! Rien de moins ! C'est drôle comme les points de vue divergent d'une expérience à l'autre. Dix ans de Réunion m'ont montré les mille et une facettes d'un peuple aux cultures les plus diversifiées, riches d'échanges comme d'apports, mais jamais figées. Tout l'inverse d'une supposée position foetale.
Je vous passe l'affligeant chapitre sur la supposée dictature de l'esprit comme de l'économie dispensée par quelque politique (on sent un vieille haine anti Vergès poindre, un peu dépassée. Le gars a juste quinze ans de retard…). Mais on rit à gorge déployée de voir le "gouvernement îlien" comparé à l'Etat dénoncé dans le film Matrix. Pour sûr, ce gars là regarde M6.
Quant à l'éventuelle volonté que le peuple réunionnais aurait de résister, je cite là encore : "Ils seront de toute façon boycottés et/ou insultés par les moyens de communication de masse que sont les journaux. Car les politiques, dans leur grande perfidie, ont bien pris soin de verrouiller tous les mass media locaux."
Ah…. La bonne vieille théorie du complot…. Je me disais, aussi, que par certains côtés, ce chroniqueur de volée supérieure me rappelait un peu Le Pen… Confrères de là-bas, j'attends vos réactions avec une impatience non dissimulée…

Je zappe également l'affreux chapitre-hommage aux zoreils éclairés qui ont su apporter un peu de lumière à nos dégénérés, vivant, je cite "dans les ténèbres de la caverne". Socrate livre de chevet de cet abruti ? Laissez moi rire. Jaune.
Ne retenons que l'essentiel d'une si piètre tirade : Les "Créopolitains" (oupsss, quel néologisme ridicule et prétentieux pour nommer un zoréol !). "Incorruptibles, peut-être un jour seront-ils les objecteurs de conscience qu’attend notre Réunion du 21ème siècle ? Les éleveurs de notre QI et donc de notre dignité…"
C'est pas Ta Réunion mon gars, c'est La Réunion des gens qui y ont appris l'humanité, et même l'humanisme. La Réunion de ceux qui l'ont bâtie grâce à des sentiments non emprunts de préjugés grotesques. Alors rente out case et casse ta plume.
Enfin, j'aime particulièrement la conclusion, pathétique envolée lyrique d'un inculte méprisant qui, pour ce que j'en pense, a tous les atouts d'un colonialiste "dégénéré" au QI "d''attardé mental" qui n'arrive pas à la cheville du 70 réunionnais : "Pensons aussi que le quotient intellectuel moyen des Français ne devait pas non plus voler très haut avant la Révolution de 1789… Tout espoir est permis."
Mais c'est vrai. Il a raison. Sûr qu'il fallait être con pour préparer et revendiquer la liberté, la République, réinventer l'Histoire pour que l'homme devienne Homme. Car effectivement l'espoir est à la base de toute évolution. En ce qui vous concerne, monsieur, il n'y en a pas. Ni d'espoir. Ni d'évolution à attendre.
Mais vous savez, ce que j'en dis...

Fanny Lesguillons
Illustration : Le temps béni des colonies, (éditions Centre du monde) par Hobopok, qu'on salue au passage.

Samedi 8 Septembre 2012
Fanny Lesguillons
Lu 1139 fois

Les Zumeurs de Fanny