Un rapport tape (encore) sur les fonctionnaires

Ca faisait longtemps : à nouveau, le sursalaire des fonctionnaires est montré du doigt. Mais leur nombre à la Réunion également. Cette fois, c'est un très sérieux et libéral "think tank" qui s'y colle.



Un rapport tape (encore) sur les fonctionnaires
C'est la Lettre de l'océan Indien qui l'annonce : les sur-rémunérations des fonctionnaires outre-mer sont la cible de l'Ifrap (Institut français pour la recherche sur les administrations publiques), un club de réflexion très libéral, qui se qualifie lui-même de "think tank de la société civile". Dans le prochain numéro de l'organisme, "Société civile", justement, sort un dossier à charge sur les Dom, l'assistanat, et le coût des fonctionnaires.L'Ifrap a également sur son site dénoncé les effets néfastes de l'octroi de mer, et "l'aberration" de la TVA non-perçue récupérable (c'est vrai que c'est digne d'Ubu).
Le dossier spécial Dom à paraître prochainement met en cause le surcoût pour l'Etat de la sur-rémunération et autres avantages de la fonction publique (retraites indexées notamment), estimé à 875 millions d'euros dans les seuls départements d'outre-mer. Solution, pour l'Ifrap : mettre les fonctionnaires au niveau de la métropole, ce qui représenterait deux milliards d'économie par an. Les plus de 50 ans représentant plus d'un tiers des effectifs, l'institut estime qu'il y a là "une chance à saisir d'ici dix ans pour réduire la voilure et le coût politique". Bref, aligner progressivement les traitements de la fonction publique sur ceux de la métropole. En embauchant les nouveaux venus à ces conditions. Moins de fonctionnaires, payés comme dans le reste de la France, voilà qui pour l'Ifrap permettrait de dégager des économies, qui pourraient servir à développer le tourisme. Par ailleurs, le think tank préconise la suppression de l'octroi de mer, et une plus grande autonomie fiscale des territoires ultramarins. Voilà qui devrait faire réagir nos très chatouilleux syndicats de fonctionnaires...

François GILLET
Voir le site de l'Ifrap

Samedi 13 Juin 2009
françois gillet
Lu 548 fois



1.Posté par le fonksioner le 14/06/2009 14:40

Moi, si on supprime la surrémunération, je baisse le salaire de ma nénène de 53%.
Le fonksioner

2.Posté par Frenchy le 15/06/2009 03:48
Oui, mais non. Je suis vendeur de poulets grillées, et si tu baisse le salaire de ta nénène, elle pourra plus m'en acheter. Ou alors je devrais vendre à 53% moins cher. Kit ton nénène, sa mi vé pa !

3.Posté par le fonksioner le 15/06/2009 22:04


Tu m'as fait peur, j'ai cru que tu allais me dire que tu appliquais les 53% au salaire de ta nénène.
le fonksioner


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers