Un homme incroyable...



Un homme incroyable...
Les deux enfants du couple, enfin de ce qu’il en reste, soutiennent la figure paternelle. Mordicus. Et pourtant. Bernadette Bissonnet a été retrouvée chez elle tuée de deux coups de fusil. Meziane Belkacem, le laveur de carreaux des époux, reconnaît avoir tiré sur ordre de son maître. Amaury d’Harcourt vieil ami de la famille, avoue avoir noyé l’arme du crime dans le Lez.
Un premier procès a déjà eu lieu. Annulé. Bissonnet avait acheté des témoignages plaidant en sa faveur.
Malgré toutes ces circonstances plutôt accablantes, l’homme ne bouge pas d’un iota dans ses positions. Rien. Juste une immense froideur. Une maîtrise de soi impressionnante.
Il pointe au Rotary, comme tout PDG roulant en BM qui se respecte. Il chasse, il golfe. Et malgré les lourdes présomptions qui pèsent sur lui, depuis 2008, il ne cesse de clamer son innocence.
Amaury d’Harcourt s’est récemment lâché dans la presse montpelliéraine. Oui, il savait que Bissonnet souhaitait la mort de son épouse. Juste parce que cette dernière souhaitait redécorer leur demeure, ce que Bissonnet n’acceptait pas. Oui, il avait deviné qui serait l’exécuteur. Et oui, il a accepté, au nom d’une vieille amitié, de faire disparaître l’arme du crime. Faiblesse de l’âge? Sénilité? Bétise humaine? Notable qui se croit au dessus des lois?
Dans la même entrevue, l’homme dit penser ne pas mériter la prison parce qu’il a déjà suffisamment expié. C’est une vue de l’esprit. Pas forcément de la justice.
L’assassin présumé n’a pas d’antécédent judiciaire. Il a tué pour trente mille euros qu’il n’a pas touchés. Il avait des difficultés financières. 5 enfants. Meziane Belkacem est en outre un âne. Il s’est blessé en actionnant l’arme du crime, laissant ainsi son adn sous forme d’un ongle sur le fusil...
Pas facile pour les avocats de Georges Bissonnet de tirer leur épingle du jeu. Leur tactique? Tenter de faire gober aux jurés que ce pauvre naïf PDG aurait été trahi par son plus vieil ami et son employé de maison. Trois défenseurs ne seront pas de trop pour nous faire avaler des crapauds. Mais au nom de la présomption d’innocence, j’adopte un profil bas, mais j’engage les paris!
Enfin... C’est triste, c’est pauvre, ça occupe deux pages Evénement dans ma Gazette.
Du Vaudeville revu et corrigé. Une mauvaise série noire, mal ficelée de surccroît. Un scénario glauque à la Cluedo sans réelle motivation qui tienne la route et dans lequel la mort d’une femme bousille la vie de trois personnes. Au moins.
Enfin moi, ce que j’en pense...

Fanny Lesguillons

Lundi 17 Janvier 2011
Fanny Lesguillons
Lu 1863 fois



1.Posté par Phil973 le 17/01/2011 11:25
Fanny, votre article est un tissu d'âneries, vous devriez venir faire un tour au tribunal ça vous éviterait de dire de telles stupidités...

Il n'a aucune froideur, c'est le moins qu'on puisse dire
Il ne roule pas en BM mais en lexus
Il ne s'appelle pas Georges
etc etc... mais pas plus de temps à perdre que ça.

Lisez au moins la presse avant de publier de telles bêtises...
Je veux bien parier qu'il sera acquitté.

2.Posté par loiret le 18/01/2011 02:39
comment peut-on écrire de telles inepties avec autant de morgue de mépris d'incompétence...
je ne peux croire qu'une journaliste digne de ce nom écrive de tels articles.
Jean-Michel Bissonnet clame son innocence sans varier lui sur sa position, ce qui n'est pas le cas des 2 autres accusés.
Ces 2 autres accusés sont coupables comme ils l'ont avoué.
Alors pourquoi douter de l'innocence de Jean-Michel Bissonnet.

3.Posté par simak le 18/01/2011 10:57
Votre article ne ressemble à rien, vos propos son ridicules ils laissent plutôt supposer que vous avez un rapport haineux avec l'argent :
Avoir de l'argent ne veux pas dire être un assassin, être froid et jouer au golf.....
Quand à moi je roule en bmw et me moque complétement de vos propos débiles.....
Et quand il sera acquité que direz -vous ?

4.Posté par Solweig Romanov le 19/01/2011 18:16
un commentaire à charge, tout comme l'enquête;mais quand va t-on accepter d étudier avec objectivité et bon sens toutes les affaires qui sont alambiquées par trop de bêtise et surtout d'incompétence des enquêteurs qui à mon avis se font trop vite des idées préconçues, influencés qu'ils sont par leur vie personnelle et leur vécu qui fausse leur jugement; qu'ils s'en tiennent aux faits et aux preuves ce sera déjà pas mal?
vote commentaires lassent ressortir que vous avez une dent contre les gens qui roulent en BM, ou qui ont sans doute trop bien réussi. une pointe de jalousie un brin de dépit?,, le fait d'être béni des dieux ou d'avoir un vie agréable ne mène pas forcément au crime! c'est souvent l'inverse d'ailleurs!

5.Posté par Gerard le 20/01/2011 06:03
Même si la présomption d'innocence est un principe fondamental de notre droit (et que je respecte) ça n'empêche pas de donner son avis sur cette affaire, tout comme vous après tout. Vous ne partagez peut être pas son point de vue mais rien ne l'oblige à partager le votre. Laissons la justice faire son travail ! Et ça n'est pas parce que vous, vous êtes persuadés de l'innocence de Bissonnet, que celui-ci n'est pas coupable des faits qui lui sont reprochés

6.Posté par Lesguillons le 21/01/2011 00:55
européen.
A l'intention de Gérard, votre commentaire est lucide, claivoyant et tolérant, ça change de l'obscanturisme ambiant. Je rectifie juste un point. Je ne suis pas persuadé de l'innocence de Bissonnet, mais de sa culpabilité pour avoir déjà suivi le premier procès au cours duquel il a acheté de faux témoignages en sa faveur, grimé la scène du crime et payé son jardinier pour exécuter son épouse...
Cela dit, je ne suis pas devin. Juste abonnée aux procès d'Assises depuis vingt ans. Ce qui m'aide à cerner les personnalités des accusés comme des jurés. Mais si Bissonnet se révèlait effectivement innocent, ça ne viendrait pas bouleversé mon quotidien non plus.
Rassurez-vous, Bissonnet ne sera pas acquitté. S'il l'était, sa veuve se retournerait dans sa tombe.

7.Posté par Gerard le 22/01/2011 01:53
@ Lesguillons : merci pour votre commentaire ; j'avais bien compris que vous étiez persuadé de la culpabilité de Bissonnet ; le "vous" s'adressait à Phil973, loiret, simak et Solweig Romanov. Ils ne sont pas objectifs et parlent avec leur cœur (peut-être sont-ils amis ou proches de Bissonnet... ?). Pour ma part, Bissonnet en fait trop pour être honnête. Certains soulèvent la possibilité qu'il ait une double personnalité. Il me semble que Belkacem soit le seul à dire la vérité sur cette affaire. Il n'a pas inventé l'eau chaude et n'est pas le cerveau mais juste l'exécutant. Le mobile de l'argent ne tient pas debout non plus. D'Harcourt n'irait pas tué qqu'un pour une dette de 15 000e ; si tel avait été le cas, il aurait volé la carte bleue et l'espèce dans le sac à main de la victime, les lingots d'or et d'autres petites choses. Idem pour Belkacem.

8.Posté par Lesguillons le 22/01/2011 02:50
François, il est coupé au début mon commentaire...

9.Posté par Lesguillons le 24/01/2011 00:45
@ Gérard. merci pour votre soutien. Je n'ai pas bien compris la haine des lecteurs dans la mesure où je ne suis ni enquétrice, ni grand reporter. Je m'intéresse simplement de près à la personnalité de l'accusé, présumé innocent jusqu'à l'heure du verdict. J'ai juste mon avis sur la question que j'ai posée sans aggressivité, non pas dans un article journalistique mais dans un billet d'humeur, où le journaliste exprime avant tout son opinion.
Vous me feriez grand plaisir de consulter mes autres papiers, tous aussi "tendancieux" s'il en est, sur mon blog.
zumeur.blogspot.com

10.Posté par simak le 25/01/2011 10:15
Vous donnez juste votre avis en disant '' les deux enfants du couple enfin ce qu'il en reste"
et bien oui ils soutienent leur père car ils ne croient pas à sa culpabilité es-ce un crime de soutenir son père quand on pense qu'il es innocent.......
Votre article donne l'impression que vous avez une dent contre toute leur famille et je suis désolé mais les propos que vous tenez sont indécent ils laissent penser que le problème c'est surtout la situation sociale de JM BUISSONNET vous parlez de pdg ,chasse ,golf ,voiture. t......
pourquoi ne pas nous donner la preuve de sa culpabilité......Je suis désolé mais il reste 2 semaines à ce procés et je ne suis pas d'accord de le juger d'avance laissons faire la justice et nous verrons bien ..........

11.Posté par Lesguillons le 25/01/2011 13:02
@Simak. C'est Bissonnet, et non Buissonnet.
je dis et le répète, mon article n'est pas une enquête journalistique mais un billet d'humeur.
Je donne mon avis, il n'engage que moi.
Et je m'accorde le droit d'avoir mon opinion, comme vous avez la vôtre. Cela n'entrave en rien le cours du procès, je ne suis pas célèbre à ce point, cher Simak!

12.Posté par simak le 27/01/2011 10:07
Heureusement que nous avons encore le droit d'avoir une opignon,je vous trouve trés dure dans vos propos et ça n'engage que moi........

13.Posté par Lesguillons le 28/01/2011 02:52
@Simak. Je ne suis pas si dure. je suis les débats. Comme j'ai suivi le premier procès annulé à cause de faux témoignages payés par Bissonnet.
Quand je dis "les deux enfnts du couple, enfin ce qu'il en reste', j'entends, ce qu'il reste du couple. C'est à dire un parent. Ce n'est pas à charge.
Saisissons juste une des dernières libertés qu'on nous accorde encore en France, celle de notre propre jugement. Si Bissonnet est acquitté par le jury populaire, je n'aurai aucun mal à dire que je me suis trompée. Mais nous avons tous une opinion sur les faits et les événements qui se déroulent de part le monde. Et cette immense liberté de les exprimer. P
arfois de se tromper. L'erreur, non seulement est humaine, mais elle grandit l'être.
cela dit, juste pour la provoc' et parce que je suis une casse couille, je suis à peu près persuadé que Bissonnet a commandité l'assassinat de son épouse. Je n'ai juste pas réussi à en comprenfdre les mobiles. C'est ma faille...

14.Posté par simak le 28/01/2011 10:41
En fait vous étes persuadé de sa culpabilité et moi de son inocence,la seule choses qu'il ne faut pas chercher c'est le mobile, il n'avait aucune raison valable de faire assassiner sa femme......aprés ce jour là nous ni étions pas pour savoir ce qui c'est vraiment passé.
C'est pour ça qu'il faut prendre du recul sur la situation et ne pas en rajouter tant que rien n'a été prouvé c'est tout.......Il manque des preuves pour pouvoir AFFIRMER sa culpabilité et ça c'est pas votre faille c'est celle de toute cette affaire.......Maintenant il faut attendre!!!!

15.Posté par loiret le 29/01/2011 13:21
Toujours aucun mobile ni aucune preuve !
Même si Jean-Michel Bissonnet ne vous est pas sympathique pourquoi l'accuser ?
Il est riche, il a réussi socialement, il a une belle voiture, il chasse, il joue au golf. Oui et après.
Il a perdu sa femme qu'il aimait (même son beau-frère qui le croit coupable le reconnait). Il est séparé de ses fils qu'il aime; qu'ils l'aiment et son persuadé de son innocence. Objectivement n'a-t-il pas plus perdu que ce qu'il aurait eu à y gagner. La maison et la fortune de Bernadette, quelle maison, quelle fortune, en France se sont les enfants qui héritent pas le conjoint, donc le décès de Bernadette ne laisse pas la maison à Jean-Michel.
Pourquoi cet homme brisé par le chagrin et qui peut se montrer arrogant est-il depuis 1.000 jours en prison ?
Je ne peux qu'espérer pour Jean-Michel que les jurés ne se laissent pas convaincre par la désinformation virulente autour de se procès et se fassent leur propre conviction.

16.Posté par Lesguillons le 30/01/2011 12:32
@Simak. Comme quoi tout est bon dans l'échange. je vous rejoins. Nous avons chacun notre opinion. il est difficile d'une manière générale de rester neutre dans ce genre d'affaire. C'est du moins le rôle des jurés. Pas le nôtre.
Le dossier n'est pas simple. Et vous avez raison. Attendons...
@Loiret. J'ai aussi une belle voiture. Ce que je disais à ce propos était ironique. Une sorte de second degré voyez-vous? Je le répète, c'est un billet d'humeur, pas un article de presse. Q'uil ne me soit pas sympathique n'est pas le propos, cher Loiret. Mais je vous rappelle simplement qu'en première instance, le procès a été annulé parce que Bissonet avait acheté des témoignages en sa faveur. Etonnant. En seconde instance, l'homme a tout faire avoue avoir été payé pour tuer. Et le meilleur ami de Bissonnet reconnaît avoir lui-même jeté dans le Lez l'arme du crime. Tout cela sonne juste un peu à charge. D'où mon opinion. personnelle, je le répète.

17.Posté par simak le 30/01/2011 17:24
Vous savez je n'ai pas pour habitude de défendre les assassins, mais cet affaire est trés complexe avec ce vicomte qui a les bras long.......... trés long!!!!!Jm Bissonnet à fait 1000 jours de prison alors que le vicomte et dehors sachant que lui à participé au crime ça c'est un fait qu'il a avoué cet homme n'est pas clair. Chaque fois que JM à fait une demande de remise en liberté elle lui a été refusé, la raison : trouble à l'ordre public, c'est n'importe quoi!!!!!!! J'ai assisté à 2 demandes et j'ai halluciné à chaque fois. Cet homme es resté en prison alors qu'il ni avait aucune preuves de sa culpabilité, j'ai bien dit PREUVES
Alors c'est vrai Bissonnet à fait une erreur énorme en cherchant à acheter des témoins mais aprés 3 ans de prison à clamer son innocence cet homme l'a fait en désespoir de cause......sa femme est morte, ses enfants sont annéantis de chagrin......il lui rest quoi ? Comme l'a dit loiret la maison c'est les enfants qui vont hériter, c'est pour ça que cet affaire ne tient pas debout, aprés 3 semaines de procées toujours aucun mobile.
A ce stade c'est une situation qui doit être désarmante pour ses enfants depuis le début leurs père est en prison sur accusation des 2 personnes qui ont éffectué ce crime......Cet affaire est bien compliqué et il ne faudrai pas que cet homme est fait 3 ans de prison pour rien, mais la aussi c'est mon ressenti et ça n'engage que moi.....

18.Posté par Lesguillons le 01/02/2011 10:22
@Simak. Ce que vous écrivez m'interpelle. Les motifs. Oui, vous avea raison. Il n'y a pas de motif dans l'affaire. Je reconnaisais douter un peu là!
Comme quoi polémiquer ensemble n'aura pas été inutile.

19.Posté par loiret le 03/02/2011 00:37
Beaucoup d'effets de manche, tous à charge pour Jean-Michel Bissonnet. Mais en y regardant de plus près toujours ni preuve ni mobile.
La subornation de témoin : en fait une sale escroquerie en 2 temps. Un Escroc détenu rencontre JMB et lui propose de "l'aider" contre une somme d'argent. JMB refuse de façon virulente. Second temps ce même escroc veut se venger de JMB, sans se faire connaitre il lui propose son aide puisqu'il "connait très bien Amaury d'Harcourt et peut révéler des choses compromettantes pour ce dernier et favorables à JMB. Tout cela est fait par JMB en accord avec ses avocats (ceux qui le lâcheront) et dès que JMB découvre la supercherie il stoppe tout contact avec cet individu.
l'appel téléphonique de JMB à Amaury d'Harcourt le dimanche avant le drame. Ce coup de fil passé d'un fixe l'aurait été par JMB à partir du restaurant où il déjeune avec sa femme et des amis. Or après des recherches il s'avère que l'appel n'a pas été passé du restaurant donc n'a pas pu être passé par JMB.
Comme il n'y a toujours ni preuve ni mobile pour accuser sérieusement JMB beaucoup s'acharnent à tenter des manœuvres de déstabilisation pour emporter l'intime conviction des jurés.

20.Posté par Lesguillons le 05/02/2011 13:46
@Loiret. Je lis avec attention ce que vous écrivez. J'attends le verdict. Il pourra toujours encore y avoir appel.
C'est décidemment une bien étrange affaire. Un dossier bien complexe...

21.Posté par loiret le 06/02/2011 14:34
Après près de 1.000 jours de détention préventive s'il est malgré tout jugé coupable je ne suis pas sure qu'il ait la force de continuer à se battre et qu'il rompe le combat. Dans quel état serions-nous dans la même situation ?
Nous suivons ce procès avec intérêt mais confortablement installés chez nous. Nous ne sommes ni privé de liberté, ni éloignés de ceux que nous aimons, n'avons pas trouvé notre conjoint(e) assassiné(e), n'avons pas été accusé d'avoir commandité un meurtre.
D'autre part quid du 3° coup de feu décrit dès le 12 mars 2008, je dis bien 12 mars 2008. N'aurait-on pas du chercher un peu dans d'autres directions comme la thèse du deuxième homme ?

22.Posté par cendrine le 06/02/2011 14:57
A ce stade c'est l'ultime conviction des jurés qui va trancher, mais ce qui me choque le plus c'est que le viconte n'est pas était vraiment inquiété au vu de sa participation à laquelle il ne peut rien nier, cet homme a les bras tellement long que j'ai bien peur que l'on n'en sache pas plus...... A la question avez vous fais parti des services secret ....il répond tout simplement non on ne cherche pas plus loin........Comme si il allait répondre mais oui bien sûr...Cela fait 3 ans que JM et en prison et la justice ce suffit de simple non quand il sagit du vicomte.......Il ne reste plus qu'a attendre et on est même pas sur que la vérité éclate...........Et comme dit @ Lesguillons il peut y avoir un appel. Il faut juste croiser les doigts et que la VRAI justice soit faite.

23.Posté par mcb le 08/02/2011 13:30
à Loiret : vous n'avez pas bien suivi. L'appel du 11 mars a bien été passé du restaurant. Moi je suggère que Phil73, Solweig, Loirette, Simak et tous ceux du fan club de Bissonnet qui inondent les blogs de leur diarrhée verbale s'échangent leurs numéros de téléphones et se remontent le moral entre eux. On ne peut plus ouvrir un article sur le procès sans tomber sur leurs pressions, leurs annonces de "vous allez voir il sera acquitté" qui ressemblent fort à de la méthode Coué. N'oubliez pas que le comité de soutien a fait faire un sondage, tenté d'intimider les journalistes, et sont près à tout pour influencer les jurés. Ce n'est pas parce qu'ils crient le plus fort qu'ils ont raison. Ils ont probablement l'excuse des liens familiaux ou amicaux, et la vérité est sûrement insupportable pour eux. Ils devraient plutôt préparer les fils Bissonnet à accepter la vérité, et pour cela il leur faudra beaucoup de patience et d'empahie.

24.Posté par cendrine le 08/02/2011 23:57
Si vous avez l'impréssion de tout savoir ce n'est que votre probléme, quand à moi je ne suis pas pour la perpétuité mais pour '' la peine de mort'' pour les assassins, mais dans ce cas ne vous en déplaise ce n'est pas le cas, la vie de cet homme a été jeté aux chiens et j'ai honte de toutes les horreurs que j'ai lu, cet homme est jugé par son statut social par les journaux et l'opignon publique et si cet affaire tenait a un coup de fil du 11 mars elle serai déjà résolu!!!!!! Alors qu'on lui reproche son mauvais caractére, ses sauts d'humeur, reconnaitre qu'il a fati des érreurs je veux bien et je vous l'accorde....mais il n'a pas tué sa femme.......Maintenant qui me dit que vous n'avez pas un lien de parenté avec notre superbe vicomte....pour tenir de tel propos, ça vous dérange qu'il soit soutenu, votre problème ce situe où ? Et puis si on vous géne à prendre sa défense on ne vous oblige pas à venir sur les blogs, ou es-ce de la curiosité mal placé!!!!!!

25.Posté par loiret le 09/02/2011 00:24
Nombre de ceux qui comme moi revendiquent leur amitié pour Jean-Michel Bissonnet sont effectivement convaincus de sa totale innocence. C'est vrai, pourtant je reste persuadée que cette amitié n'est ni aveugle ni aveuglante. Chacun a le droit de trouver Jean-Michel Bissonnet antipathique, arrogant, arriviste, etc... mais objectivement cet homme a toujours clamé son innocence, n'a aucun mobile et il n'existe toujours pas le moindre début de commencement de preuve. Le comité de soutien est autour de Marc et Florent Bissonnet, il est lui aussi peut être maladroit mais ses actions ne cherchent qu'à rééquilibrer la masse d'informations tendancieuses.

26.Posté par Lesguillons le 09/02/2011 13:35
C'est fou ce que ce procès suscite comme débats et polémiques...

27.Posté par Lesguillons le 11/02/2011 22:53
Bon, trente ans. Et ça ne mettra personne d'accord n'est-ce pas? Puisqu'il fait appel...

28.Posté par cendrine le 13/02/2011 11:38
Comme vous dites.....si seulement il était sortie une preuve ou un mobile il ni avait plus rien à dire, on dit toujours que le doute doit profiter à l'accusé et bien là ils ne l'on pas rater comme depuis le début. Par contre le vicomte va bientôt déposer une demande de remise en liberté son avocat l'a annoncé et lui je suis certaine qu'elle sera accepté. Depuis le début cet homme est jugé pour son caractére et non pour des faits.
Maintenant il faut attendre l'appel, mais que peut il sortir de plus qu'il n'est pas était dit.....Il clamera toujours son innocence et les deux autres vont contesté,ils ne sont pas fou car l'objectif pour eux est atteint pour avoir une peine moins lourde il fallait charger Bissonnet...et c'est gagné
Enfin nous aurons l'occasion de pouvoir échanger nos avis.
Le verdict est aussi démesuré que cette affaire......

29.Posté par loiret le 13/02/2011 20:02
30 ans pour un homme qui clame son innocence depuis le premier jour.
Je suis heureuse qu'il fasse appel. N'oublions pas qu'il est en prison depuis bientôt 4 ans. Lui contrairement aux co-accusés, n'a jamais varié dans ses déclarations. Je rappelle simplement qu'il est condamné sans aveu, sans preuve et sans mobile ! Nous sommes bien peu de choses face à la machine à broyer judiciaire.

30.Posté par loiret le 13/02/2011 20:23
pour info l'émission de 14 à 15 heures demain lundi 14/02, sur RTL et présentée par Jacques Pradel est consacrée au procès.

31.Posté par Lesguillons le 13/02/2011 22:45
Cimme preuve Louret, et pas des moindres, il y a tout de même les aveux du jardinier et du vicomte. Eux non plus n'avaint aucun mobile de tuer l'épouse de Bissonet. Enfin, si: l'argent pour Belkacem, l'inconscience d'aider un criminel pour d'Harcourt.
Cela dit, mon dernier billet, que vous pouvez consulter sur mon blog, concerne surtout l'appel, nouvelle procédure juridique pas forcément très complaisante pour les accusés. En choississant cette solution, Bissonnet risque d'alourdir sa peine.
zumeur.blogspot.com

32.Posté par loiret le 14/02/2011 09:21
je ne suis pas juriste mais je ne crois pas que des affirmation soient des preuves.
Méziane Belkacem et Amaury d'Harcourt ont eux l'argent comme mobile.
Je pense que Jean-Michel Bissonnet a raison d'aller en appel c'est le seul moyen qu'il ait de pouvoir être innocenté.
je me pose toujours les mêmes questions.
quid du troisième coup de feu (trop de plombs pour 2 cartouches)
quid de la présence d'un second "assassin" sur les lieux (Comment Méziane Belkacem considéré comme pas assez malin pour fomenter le coup tout seul et assez maladroit pour se blesser en tirant, aurait-il été capable de recharger l'arme)
quid du fusil à canon scié (son origine n'a pas ou pas assez été recherchée il n'appartient pas à Jean-Michel Bissonnet)
Bernadette Bissonnet était une femme dynamique, très en forme et ayant du caractère, face à 1 ou 2 agresseurs qu'elle connaissait, elle a surement réagi et ne s'est pas laissé faire sans broncher. Cela rend son ou ses assassins d'une cruauté non évoquée et non condamnée au procès.
Quel sang-froid pour achever une femme blesser qui simplement vous refuse de l'argent !
Si Méziane Belkacem n'est pas assez fort pour terminer son geste pourquoi ne serait-ce pas Aaury d'Harcourt l'auteur du troisième coup de feu mortel ?

33.Posté par CENDRINE le 14/02/2011 10:13
Bien sûr que le jardinier et le vicomte n'ont pas de mobile pour tuer Bernadette mais qui dit que c'est ce qui devait ce passer ce soir là,plusieurs fois il a été fait hallusion a un cambriolage qui avait mal tourné, mais bien sûr personne ni a prété attention à cette thése .....pourtant ça tient la route mais ce n'est pas en faveur d' ADH et MB ils ont donc tous deux intéret à charger JMB pour ne pas prendre perpétuité......Vous avez raison cela peux alourdir sa peine mais lui veux prouver son innocence et que vérité soit faite sur la mort de sa femme.

34.Posté par Lesguillons le 16/02/2011 11:35
@Loiret. J'écoute, du moins, je lis, avec attention vos arguments. Mais quels auraient été les mobiles de Belkacem et d'Harcourt de tuer l'épouse de Bissonnet, si ce n'est un acte commandité?
De plus, un vieil homme comme ce vicomte aurait-il pu avoir le cran d'achever une femme mourante? Il y a beaucoup de points sombres dans ce dossier. Mais je vous assure que l'appel rend rarement service aux présumés coupables. Au contraire.
@Cendrine. La thèse d'un cambriolage, pourquoi pas. Mais comme par hasard, le chien de la victime était enfermé. Et ce serait d'Harcourt et Belkacem qui auraient envisagé de cambrioler Bissonnet? D'Harcourt n'en n'a pas le besoin. Belkacem, sûrement pas le cran. Et que faîtes-vous de leurs aveux réitérés devant la Cour?

35.Posté par loiret le 16/02/2011 21:02
Meziane Belkacem pouvait vouloir cambrioler la maison de ses "riches" patrons. Il avait besoin d'argent et ils lui avaient refusé un prêt de 5.000,00 € le matin même. Il savait surement que Jean-Michel est au rotary les mardis soirs et que donc Bernadette était toute seule. Le chien n'était pas là, il était monté dans la voiture de son maître et donc parti avec lui à son insu. Jean-Michel a d'ailleurs appelé Bernadette pour l'en informer dès qu'il s'en est aperçu. A son retour devant la scène d’horreur, Jean-Michel a enfermé le chien cela n'est que simple logique, devait-il le laisser patauger dans le sang de sa maîtresse. Le chien présent ou absent ne dérangeait pas Méziane Belkacem car il le connaissait. Il se rend à la villa avec pour se donner de l'assurance, un fusil à canon scié dont il me semble que l'on n'a pas cherché la provenance. Bernadette avec son caractère, son dynamisme et son excellente forme physique, face à un agresseur qu'elle connait ne s'est surement pas laissé faire. Un ou deux coups de fusils partent un peu dans la panique et la blessent. Lui d'ailleurs se fait arraché un ongle étant donné son habileté avec une arme dans les mains.
Amaury d'Harcourt qui revient chercher sa polaire oubliée dans l'après-midi arrive sur ces entre-faits. Excellent tireur il évalue la situation, peut-être croit-il même Bernadette mortellement atteinte, il recharge le fusil et achève Bernadette. La mort de Bernadette lui est favorable, il sait que Jean-Michel cherchera du réconfort entre autres auprès de lui et il pourra ainsi profiter de ses largesses pécuniaires en échange de son soutien moral.
Ce scénario est au moins aussi plausible que celui de Jean-Michel commanditaire du meurtre de son épouse.
Ce scénario peut être étudié et affiné.
Préparé à l'avance entre Meziane Belkacem et Amaury d'Harcourt.
Arrivée fortuite d'Amaury d'Harcourt, Meziane Belkacem étant encore présent ou peut être même déjà parti.
Si il est effectivement très douteux que Méeziane Belkacem soit capable de recharger le fusil, Amaury d'Harcourt lui connait parfaitement les armes et peut avoir rechargé et tiré lui même ou remis l'arme chargée dans les mains de Meziane Belkacem pour qu'il tire le 3° coup de fusil.
Cela implique effectivement un 3° coup de feu. Il y a trop de plombs pour 2 coups de feu et assez de bourre pour 3, la logique me fait donc penser à 3 coups de fusils.
Le seul début de mobile imputé à Jean-Michel est que ne s'entendant plus avec son épouse si il divorçait il perdait cette maison qu'il voulait absolument garder.
Or :
tous les témoignages convergent vers une excellente entente entre Jean-Michel et Bernadette.
la mort de Bernadette ne fait pas de Jean-Michel le propriétaire de cette maison, ils ont 2 fils qui héritent de leur mère.
sil il voulait absolument conserver cette maison est-ce là qu'il aurait fait assassiné sa femme, pour garder l'image de ce corps baignant dans son sang dans l'entrée.
Et puis Jean-Michel est reconnu comme quelqu'un d'intelligent et malin, comment aurait-il donc monté un scenario aussi foireux.
Pardonné la longueur de mon intervention mais comme chacun a pu s'en apercevoir le sort de Jean-Michel me tient à cœur et même si ma conviction sur son innocence est totale j'essaie de rester objective au vue des éléments concrets.
Verdict de culpabilité sans aveux, sans mobile et sans preuve.
Son cas est très embarrassant car après près de 3 ans de préventive, un acquittement pourrait obliger l'administration à verser de grosses indemnités ce qui n'est jamais très favorable et dans ce cas la peine ne peut être égale à la détention préventive.

36.Posté par Lesguillons le 17/02/2011 04:45
Je constate, Loiret, que vous connaissez bien le dossier. Moi j'aime douter. ca me fait avancer. Alors je doute, grâce à vos argument. Une enquête à charge dites-vous? C'est possible mais savez-vous qu'en appel, il n'y en aura pas d'autre. Un procès, similaire, devant des jurés populaires, se déroulera selon le même scénario...

37.Posté par cendrine le 17/02/2011 10:34
Le chien ne change en rien le problème car il connaissait bien les deux agrésseurs il les auraient reconnu et ça n'aurai pas changé le scénario.......Pour le mobile du cambrilolage ce n'est pas avec ses revenus que le vicomte a pu s'offir la vie d'aventurier dont nous avons entendu parler au procées, il demandait de l'argent a JMB qui lui avait accordé 15 000 en 2005 (la date n'est peut être pas éxcate) et il en avait redemandé et c'est Bernadette qui a dit stop à son mari, elle ne voulait plus lui donner un sou, elle l'appelait le pique assiette......Elle se méfiait de lui.
Ayant besoin d'argent et pour se venger de Madame il a monté un cambriolage, cet homme a un passé trés trouble et douteux et par contre ce plan foireux colle bien à sa personnalité à lui !!!!!
Maintenant je ne pense pas qu'au départ il avait prévu ce crime, le scénario à mal tourné le coup est parti en 1er et Bernadette les a reconnu, pour la suite étant démasqué ils ont tiré une 2ème fois......Mais maintenant ils ne peuvent pas donner un autre version que celle du procés car si ils avouent ce cambriolage qui a mal tourné sachant que Bernadette n'est pas morte sur le coup mais au 2ème coup de fusil c'est eux qui prennent perpétuité.........
Je comprends que l'on peux douter de JMB mais cette affaire et sa culpabilité ne tient pas debout
depuis le début il clame cet innocence mais personne ne prend acte de sa version à lui tout le monde donne du crédit à la version MB et ADH.......c'est surement là que la justice à pêché.

38.Posté par Lesguillons le 18/02/2011 23:10
Alors peut-être qu'un second procès faira la lumière dans cette affaire...

39.Posté par cendrine le 19/02/2011 11:43
Pour ce procés il a été jugé d'avance, même une jury populaire fini toujours par être influencé par ce qui se passe et se dit.....depuis le début cet homme est diabolisé, les articles le condamne d'office, il faudrai qu'aujourd'hui la presse les journalistes ce pose la question de ce doute, car aprés réfexion si il avait vraiment comandité cet acte il n'aurai pas pris 30 ans de prison, 30 ans c'est une peine que l'on donne pour les multirecidiviste........
Alors pour moi c'est une erreur judiciare, mais il faut que la lumière soit faite une bonne fois pour toute et j'aimerai bien que quelques journalistes commançent à se poser la question " et si cet homme était innocent " je ne parle pas d'influencer mais juste ce poser la question.......ce serai déjà un grand pas en avant.....Aprés c'est le procés qui faira le reste.

40.Posté par Lesguillons le 22/02/2011 00:12
je veux bien essaye de pondre une humeur. D'autant que le procureur a fait appel,des décisoons lui aussi!

41.Posté par cendrine le 22/02/2011 10:18
Merci pour lui avant tout, j'éspère que petit à petit les gens prennent concience que c'ette affaire n'est pas résolu et qu'il va falloir du temps pour cela. Que l'on puisse douter de lui est une chose normale quand j'en parle autour de moi c'est toujours pareil on me ressort tout ce qui a paru dans Midi Libre qui depuis le début ne fait que des articles trés dur à son propos.......Les gens se font une idée a partir de là et comment se faire une autre opignon quand on ne connait pas la personne. Dans d'autres régions il y a eu des articles comme dans le figaro (si ma mémoire est bonne) qui ont fait se poser d'autres questions notament sur le passé trouble du vicomte, alors qu'ici midi Libre lui a consacré une page avec son avocat pour nous parler des faits.....comme si il était un personnage important. Ce qui m'a le plus impressionné c'est de voir comment une affaire peu déraper et ça fait peur car on se sent impuissant face à cette machine judiciaire.

42.Posté par gerard le 25/02/2011 12:52
Lorsque je lis certains commentaires, je suis outré car certains n'hésitent pas à remettre en question notre justice lorsque celle-ci n'est pas allée dans leur sens. Dois-je rappeler que chacun des accusés a bénéficié d'un procès équitable et que si les jurés ont décidé, aux vues des débats, que M.Bissonnet était coupable, c'est qu'il l'était. Maintenant M.Bissonnet a bénéficié du concours de plusieurs avocats, on ne peut pas dire de son procès qu'il était inéquitable. On est pas en Libye... L'instruction, le procès ont démontré sa culpabilité qui je tiens à le rappeler, ne se fonde pas sur son statut social (j'espère que la France est un pays assez démocratique pour ne pas prendre en compte ce genre d'argument !) mais sur de réelles preuves. Puis M.Bissonnet est libre de faire appel de son jugement s'il est mécontent. Mais dire qu'il a été condamné à 30 ans parce qu'il est riche, c'est faire preuve de bêtise ! Comme si les riches étaient une espèce en voie de disparition qui est pourchassée par les vilains pauvres !

43.Posté par cendrine le 26/02/2011 12:06
Et bien vous pouvez être outré, on ne met pas 30 ans de prison a un homme sans aveux, sans preuve et sans mobile et l'instruction n'a rien prouvé du tout elle s'est juste entêté sur une fausse piste qui n'a mené à rien de puis le début cet homme clame son innocence et personne ne l'écoute.......par contre cette crapule de vicomte on prend tout ce qui dit pour argent comptant.
Quand au procé je suis désolé mais à ce jour je n'ai pas une seule preuve de sa culpabilité......par contre si on avait prété plus attention à sa version des fatis qu'a son statut social et son mauvais caractére nous n'en serions pas là aujourd'hui..

44.Posté par loiret le 27/02/2011 13:13
Gérard je suis d'accord avec vous sur le respect inaliénable des décisions de justice.
Je me permets juste de vous préciser :
Jean-Michel Bissonnet fait effectivement appel, il continue à clamer son innocence.
Jean-Michel Bissonnet est condamné non pas sur des preuves mais sur l'intime conviction de la majorité des jurés.
Jean-Michel Bissonnet est condamné sans aveu, sans preuve et sans mobile.
Si il est coupable d'avoir commandité l'assassinat de son épouse Bernadette (je suis et reste pour ma part, persuadée du contraire), riche ou pas 30 ans n'est pas trop j'en suis bien d'accord.
Si il est innocent, mettons nous juste un instant à sa place. Riche ou pas, vous trouvez votre épouse morte baignant dans son sang après qu'elle est été ACHEVEE par son meurtrier. On vous suspect au bout de quelques jours et vous passez près de 3 ans de prison en préventive. N'aurions nous pas chacun des paroles et des attitudes qui pourraient nous nuire devant le tribunal.
Encore un "détail" s'il est innocent et vu la gravité des faits qui lui sont reprochés il ne peut qu'être acquitté et ne peut en aucun cas être condamné à une peine de la durée de sa détention préventive, or cela peut coûter cher à la commission d'indemnisation pour emprisonnement abusif.
Il est vrai que je connais Jean-Michel (et Bernadette) et que je n'ai jamais pu croire à une once de culpabilité dans cette affaire de la part de Jean-Michel, mais j'ai toujours essayée de rester objective et n'ai jamais pu trouver le moindre début de preuve ou de mobile.
Riche ou pas c'est un homme brisé et privé de liberté depuis bientôt 3 ans.
Quid de leur 2 fils remarquables de dignité et à qui en plus d'avoir retirer aussi bestialement leur Mère on a jeter le Père en prison. Eux comme le Père de Bernadette ont d'ailleurs toujours soutenue l'innocence de Jean-Michel.
Je prie le ciel de ne jamais avoir à être juré.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers