Un "Libérasyon" péi sur le net

Ca continue à bouger sur le web péi. Dernier arrivé, le site libérasyon.re ne cache pas ses orientations politiques. Très à gauche. Vive le pluralisme !



Un "Libérasyon" péi sur le net
C'est Pascale David, ancienne journaliste de Témoignages, qui a quitté le journal du PCR en 2008 suite à la grève de la rédaction qui a marqué l'histoire d'un titre censé défendre les travailleurs, qui a lancé, avec d'autres, ce nouveau titre sur le web péi. Un site de débats ouvertement à gauche, dans la lignée de... Témoignages. Mais du Témoignages d'avant, celui qu'on aimait bien, malgré ses allures de Pravda, sa mauvaise foi, et ses partis pris.
Libérasyon est donc le dernier arrivé sur la toile péi, dans la catégorie site contributif et de débats. On ne va pas ergoter sur le design, un peu trop flashy à notre goût, ni sur le manque de contributions : le média est tout jeune. Pour le contenu, on laisse juges nos lecteurs. Et on laisse parler les fondateurs de ce Libé local : "Liberasyon.re est un site associatif pour encourager et consolider la pratique du débat public sur des thèmes politiques, culturels ou sociaux et encourager toutes pratiques culturelles et civiques de refus de l’illettrisme et de toutes les formes de dépendances tramées par la grande pauvreté. L’association Les deux mondes (Le Port) en est à l’origine." (...)
"Liberasyon.re renvoie aussi l’écho de luttes syndicales plus anciennes. Libération fut le premier quotidien cégétiste de La Réunion, fondé à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Dans une série d’articles retraçant l’histoire des luttes syndicales dans l’île, Eugène Rousse rappelle que cette publication – dont le premier numéro paraît le 8 août 1938 – fut imprimée sur une presse que Raymond Vergès avait rapportée de Paris – où il embaucha aussi un dessinateur-typographe du nom de Wolkoff, un réfugié allemand qui débarqua à La Réunion le 19 juillet de cette même année. La parution de Libération fut stoppée net par la guerre, mais la presse servit quelques années plus tard à l’impression du journal Témoignages, fondé par Raymond Vergès le 5 mai 1944".
Bon, le ton est donné. Gageons que Libérasyon n'aura aucun mal à faire mieux que le Témoignages actuel, qui plafonne toujours à 3000 exemplaires, malgré sa nouvelle formule annoncée, en couleurs.

Frenchy



Dimanche 20 Juin 2010
françois gillet
Lu 1501 fois



1.Posté par tim berners lee le 20/06/2010 20:21
pour info, a l heure actuelle, il n y a JAMAIS d'accents ou de caractères spéciaux dans une adresse internet (url)
la bonne adresse est
liberasyon.re

2.Posté par Est ce possible d'être objectif? le 21/06/2010 20:27
"Gageons que Libérasyon n'aura aucun mal à faire mieux que le Témoignages actuel, qui plafonne toujours à 3000 exemplaires, malgré sa nouvelle formule annoncée, en couleurs."

quelle mauvaise foi, frenchy.

1) 3000 exemplaires c'est la version papier. mais il eut été effectivement un peu gênant pour "le pirate de la reunion" de parler de fréquentation web... ou témoignages.re est evidemment bien loin devant votre blog.

2) "malgré sa nouvelle formule annoncée" : ah d'accord, malgré le futur, le présent n'est pas bon. là on est dans la quatrième dimension, prévenez moi quand vous effectuez un voyage dans le temps de ce genre.

néanmoins je vous souhaite la même longévité que temoignages (66 ans).

3.Posté par frenchy le 22/06/2010 01:20
Ben, c'est marrant, justement, on est devant Témoignages au niveau de la fréquentation web. En même temps, c'est pas trop difficile... Au passage, Le Pirate n'est pas un blog. Mais bon, c'est vous qui voyez...Pour terminer, j'aurais beaucoup de choses à dire sur Témoignages. Chiche, on s'amuse ?

Frenchy


PS : le message qu'on a reçu a une fausse adresse mail. Comme on est gentil, on le passe quand même. On racontera un jour comment le journal du PCR a viré ses journalistes historiques. Comme des malpropres.

4.Posté par castramoch le 26/06/2010 10:13
Analyse gratuite en 4 minutes 30

- Le design est pitoyable. Même des plateformes gratuites de blogs proposent des templates et design plus attrayant que celui là
- Un site qui ne respecte même pas les standarts du web (validator.w3.org)
- un site qui n'a surement pas été testé en terme d'ergonomie, d'usabilité
- des photos, images utiliser sans droit d'utilisation (licence) je suppose.
- aucune mention légale
- aucun respect de la la LEN (loi sur l'économie numérique)
- aucune mention des lois relatives au respect de la vie privée CNIL et droit sur les bases de données (concernant leur newsletter)
- un forum qui n’en est pas un
- un site non protégé par le spam bombing (spams de commentaire srusse, us – indirectement d’attaque et injection Mysql)
- je n’aborderais même pas l’aspect « optimisation du référencement »
- etc ...
- etc ...

Le tout, et c'est là le pire, le site n'a pas souhaiter faire confiance aux réunionnais (pour un site qui affiche sa passion pour « La Réunion »), aux agences web réunionnaises ou freelance local. (« Lé connu cet i sort déor lé mié, goyave de France »)

Le site a été réalisé par http://www.web-el-design.com/, dans le 93. Bravo, Bravo.

A leur place, j’aurais honte de signer ce genre de d'excrément numérique. (je ne parle pas du contenu, je n’ai pas d’avis dans ce domaine).

5.Posté par Jean Larive-Morel le 27/06/2010 14:50
Peu m'importe le fond, mais ce n'est pas bien de mentir: vous êtes très très loin derrière témoignages:

tout le monde peut le vérifier.

http://www.alexa.com/

témoignages est le 330.000 eme site francophone, le pirate est en 2 millionnième et 600 millième position, soit très très très loin derrière.
Je ne m'étends pas, presque sûr que ce message sera censuré (ça m'est déjà arrivé avec vous). Mais je ne comprends pas: que vous n'aimiez pas les cocos, OK, moi non plus. Mais pourquoi mentir et essayer de délégitimer les autres au lieu d'avoir des arguments, des propositions...

6.Posté par DAVID pascale le 01/08/2010 10:01
Bonjour Frenchy …et François …et Cie !
J'ai découvert cet échange en cherchant sur Internet (Web2.0) des éléments de jugement objectifs pour notre site justement. Ce qui m'amuse, c'est que les échanges portent plus sur Témoignages que sur Liberasyon – ce qui est normal, vu l'ancienneté du titre… mais c'est drôle ! L'assassin revient toujours sur le lieu du crime !
Le post4 m'intéresse particulièrement: je vais le communiquer à l'équipe du 93 (qui n'en a peut-être pas connaissance). Et est-ce qu'il est possible d'avoir un échange direct avec l'auteur (castramoch) ? A-t-il laissé un mail valide que vous pourriez me communiquer ? Sinon, vous avez mon accord pour lui transmettre le mien en lui disant que je souhaiterais approfondir les remarques laissées. La hargne qui exsude de son commentaire m'importe peu : seule compte pour moi la possibilité d'un échange avec quelqu'un dont on peut supposer, à ses propos, qu'il est un professionnel du web à La Réunion. Trop peu visible peut-être… raison pour laquelle j'ai dû aller chercher ailleurs. (Et aussi parce que les tarifs obtenus lors de ma prospection ici m'ont découragée…) Mais je m'en expliquerais volontiers avec lui, s'il veut bien daigner sortir de l'anonymat carnassier pour avoir un échange civilisé avec une compatriote de “première génération”.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers