Très chers prix

Heureusement qu'à la Réunion on a mis en place l'observatoire des prix, le chariot type, et toutes ces sortes de choses. Sinon, la vie serait chère...



Très chers prix
On apprend dans les canards que le chariot type mis en place par la préfecture a du plomb dans l'aile.Le système, apparemment, ne marche pas bien, comme le révèlent le Quotidien et le Jir de concert. Les grandes surfaces ne jouent pas le jeu. L'observatoire des prix, mis en place il y a un an et demi, est resté lettre morte. Bizarre : à l'époque, un syndicaliste, membre de fait de cette haute instance, confiait déjà à un membre du Pirate que "ce truc là, c'est de la poudre aux yeux. Ca ne marchera jamais tant qu'on aura pas de pouvoir de coercition envers les importateurs et les distributeurs". Et, attrapé dans un couloir de la préfecture, un haut fonctionnaire confirmait, l'air las : "En France, les prix sont libres. Ce truc, c'est un gadget". Le gouvernement, maintenant que ça pète aux Antilles, envisage de revenir à un contrôle des prix sur 100 produits de première nécessité. La langue na point le zo...

Ti Chipèk

Dimanche 22 Février 2009
françois gillet
Lu 646 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers