Tillier viré par Hersant



Tillier viré par Hersant
Jacques Tillier n'a été que de passage sur l'île de la Réunion. Le temps de faire du JIR un ersatz de "Minute", le canard d'extrême droite où il grenouillait entre deux piges nauséabondes dans les services secrets français. Un temps suffisant, cependant, pour faire remonter le JIR, alors dans les bas-fonds, à coups de unes puantes et d'éditos graveleux. Nommé à la tête de l'Union de Reims, par le groupe Hersant, Jacques Tillier y a apporté ses méthodes réunionnaises : coups tordus, unes racoleuses... Ce qui au passage a pu secouer dans le bon sens un canard emblématique de la presse régionale en métropole (la fête des grands-mères, le bal des pompiers, mais jamais une enquête sur une éventuelle corruption du député-maire du coin).
Quoi qu'il en soit, nous apprend l'AFP, l'histoire d'amour entre Tillier (64 ans) et le groupe Hersant (puissant depuis 1940) est fini. Tillier est viré, et attaque son ex-patron aux prud'hommes : "LILLE, 22 sept 2011 (AFP) - Le PDG du pôle de presse Champagne Ardenne Picardie (CAP), Jacques Tillier, poursuit son actionnaire principal, le Groupe Hersant média (GHM), devant les prud'hommes de Reims pour résiliation de son contrat "aux torts de l'employeur", a-t-on appris de sources concordantes.
Le CAP est composé de trois quotidiens régionaux, L'Union-l'Ardennais, L'Est Eclair, Libération Champagne, et du quadri hebdomadaire L'Aisne Nouvelle pour une diffusion totale d'environ 170.000 exemplaires imprimés par une nouvelle rotative à Reims.
Selon les prud'hommes, M. Tillier invoque une rupture de contrat qui doit être considérée comme un "licenciement sans cause réelle", devant entraîner dommages-intérêts et indemnités.
Une première audience de conciliation qui a eu lieu le 14 septembre a échoué et la prochaine est prévue le 18 janvier 2012". Ayons une pensée émue pour tous les fachos de l'île de la Réunion qui pleurent le départ du Gouyave de France qui leur donnait à lire chaque samedi du Céline de maternelle.


François GILLET


Vendredi 23 Septembre 2011
François Gillet
Lu 2668 fois



1.Posté par honneur et fidélité le 23/09/2011 15:21
Tillier avait peut être des défauts mais il faisait bouger les lignes et les consciences des cryptos socialistes tropicalisés de sinistre mémoire.
Dommage qu'il n'ait eu de scalps médiatiques ultimes: celui des Vergès père et fils.

2.Posté par jeannot le 23/09/2011 20:27

Il y avait en effet le samedi le "Céline de maternelle" et surtout pas, les sept jours de la semaine, les David Chassagne, Jérôme Talpin et autre Daniel Vaxelaire, qui ont redonné un peu de professionnalisme et de propreté au Jir (et, pour Vax notamment, boosté les ventes du week-end). Et qui n'auraient jamais travaillé en son temps avec le pote de la france afrique et autres officines douteuses. Mais bon, il ne faut pas non plus exagérer. Et Céline écrivait déjà pas mal en maternelle.

3.Posté par jeannot le 25/09/2011 09:26

C'est un peu comme le satellite de la Nasa. On ne sait plus, sur Zinfo 974, où est passé l'article sur les ennuis de Tillier à Reims. Ecrasé? Censuré? Sauf si nous avons mauvaise vue, une main conciliante l'a effacé.

4.Posté par François (admin) le 26/09/2011 03:32
En cherchant un peu on l'a trouvé, ici : http://www.zinfos974.com/Jacques-Tillier-attaque-le-groupe-Hersant-aux-prud-hommes_a32408.html . Si c'est bien du même qu'on parle...

5.Posté par jeannot le 26/09/2011 08:59

Autant pour moi, monsieur l'administrateur (de première classe). Je répéterai cent fois tillier t'y restes.

6.Posté par Hugues le 27/09/2011 03:11
J'aime bien Tillier et le regrette au JIR ... et non, dommage pour votre perception binaire aussi simpliste que ce que vous reprochez à ses "fans", je ne suis en aucun cas facho, encore moins uèmpiste ... tout faux !

7.Posté par ducon le 06/10/2011 21:49
pas cool le ghm.Tillier fait la vente à Abdoul, lui refile un canard boiteux et se fait lourder.

Finalement il y'a une justice. Pour Talpin, il aurait pû rester au quotidien ce gaucho avec ses articles démago (cf gendarmes de bras panons)

8.Posté par Jeannot le 31/12/2011 20:01
J'approuve sans réserve l'édito de F.GILLET. Tillier était effectivement tout cela, et avait le talent pour tromper son monde, et faire croire à des gens de bonne foi qu'il était le seul vrai journaliste de France, et révélait ce que tous les autres cachaient. Cette démagogie de bas étage en a trompé plus d'un, hélas! Et bon nombre de gens honnêtes ont vu leur réputation flétrie à cause de lui: en cette fin d'année, ayons une pensée pour eux

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers