Tillier condamné pour diffamation



Tillier condamné pour diffamation
19 octobre 2009, le tribunal correctionnel de Reims, dans le rendu de son délibéré a condamné l’Union de Reims pour diffamation suite à la plainte intentée par Ali Aissaoui. Le Pirate s'était fait l'écho de cette chasse à l'homme du journal dirigé par Jacques Tillier, dont le gibier était cette fois un adjoint à la maire de Reims, accusé d'antisémitisme, puis d'usurper le titre de médecin.
Le tribunal à condamné le journal à une amende de 6000 euros, la publication du jugement dans toutes les éditions du journal l’Union sous 10 jours, 1 euro de dommages et intérêt, le remboursement des frais de procédure engagés par le plaignant à hauteur de 1500 euros. La délibération du tribunal condamne fermement les méthodes du journal : " Il (Ali Aissaoui) n’a jamais été distribué de tract appellant au boycott des commerces "juifs" " , " Au vu des antécédents de Monsieur Tillier condamné 18 fois pour diffamation ....", " le discours de Monsieur Aissaoui et son comportement ne peuvent souffrir d’aucun amalgame et accusation d’antisémitisme....". Bah, Tillier n'est pas à une condamnation près. L'Union a décidé de faire appel.

Frenchy

Jeudi 22 Octobre 2009
frenchy
Lu 1350 fois



1.Posté par hector le 29/10/2009 19:03
Et bien sûr, pas une ligne, pas un mot dans les médias locaux, Jir, Quotidien, Zinfos, Antenne, RFO, etc... Pas touche à Tillier et son porte-plume sicilien, Leclaire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers