Thierry Robert imite Eric Woerth



Thierry Robert imite Eric Woerth
Le maire de Saint-Leu, Thierry Robert, a été entendu par les gendarmes de la brigade de recherches, dans le cadre d'une enquête portant sur ses comptes de campagne, des présumés achats de voix, et l'attribution de marchés publics à des candidats qui l'avaient rallié entre les deux tours des municipales de 2008. Plusieurs témoins ont été entendus dans le cadre de ces différentes affaires.
C'est le Jir qui a sorti l'info concernant l'enquête de la brigade des recherches, et Thierry Robert, l'homme qui ne se cantonne pas à un seul canton, a aussitôt dégainé la grosse artillerie. Il a en effet rendu public un communiqué accusant... la presse. Et de se poser en victime, sur le mode "Thierry Robert gêne-t-il ? Qui ? Pourquoi ?". La théorie du complot, les médias intrumentalisés, les "officines"... Ca ne vous rappelle rien ?
Mais oui ! Eric Worth, et ses amis de l'UMP, empêtrés jusqu'au cou dans l'affaire Bettencourt, qui crient au complot ourdi par des forces occultes et mystérieuses, relayées par une presse instrumentalisée et "fasciste", coupable, forcément coupable, d'avoir dévoilé ce qui aurait du rester dans les arcanes du pouvoir et des puissances d'argent.
Utilisant la même tactique, le maire de Saint-Leu et double conseiller général s'est fendu d'un communiqué reprenant les bons vieux arguments de la théorie du complot. ca commence comme ça : "Thierry Robert gêne-t-il ? Qui ? Pourquoi ?". Oui, pourquoi, au fait ? Et qui ? Les Francs maçons ? L'internationale socialiste ? Le Pape ? La CIA ? Il est vrai que cette étoile montante de la vie politique de l'île de la Réunion doit gêner des gens très très haut placés...
Thierry Robert, dans son communiqué, cite nommément le journaliste du Jir. Et enchaîne, argument imparable : cet article est réalisé sur la base d'une lettre anonyme reçue par le journaliste. cela en dit long sur la déontologie de l'auteur de cet article". Cela en dit surtout long sur l'éthique de cet élu de la République, qui ment sciement : le rédacteur n'a pas reçu de lettre anonyme. Il a fait son boulot en vérifiant, auprès des gendarmes, ou du procureur, des infos qui circulent depuis quelques temps déjà à Saint-Leu.
Thierry Robert est coutumier du fait. Il y a quelques semaines, il avait fané un tract accusant un journaliste du Quoitidien d'avoir "mal" rapporté un conseil municipal. Et avait publié la photo du coupable, histoire qu'un gentil supporter du maire puisse facilement l'identifier, et lui demander gentiment sa version des faits voir l'article du Pirate.
Soit Thierry Robert est parano, soit il a vraiment quelque chose à se reprocher...

François GILLET

Jeudi 22 Juillet 2010
françois gillet
Lu 1659 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers