Taxis menteurs, taxis voleurs



Taxis menteurs, taxis voleurs
Scène ordinaire à Gillot : des touristes (ou pas, d'ailleurs) attendent un transport. Un des taximen les met au parfum : "si vous êtes à quatre, ça va vous coûter moins cher que la navette ". Oui. Ca va leur coûter moins cher que les 20 euros (à négocier) Gillot-centre de Saint-Denis, soit six kilomètres, soit plus de 3 euros du kilomètre, record du monde. Les taxis font leur beurre. Autre exemple : Saint-Pierre-centre-gare routière (moins de deux kilomètres) : 20 euros. Après négociations -seulement si ou koz kréol : 10 euros. Pas de taximètre, pourtant oblibatoire légalement. Les taxiteurs de la FNTI (Fédération nationale des taxis indépendants) ronflent pourtant localement, comme au niveau national.
Hugues Atchy, son représentant local,explique : "Notre fédération s'est réunie aujourd'hui pour faire suite aux non-réponses de l’État sur des mesures qui auraient du être appliquées. Il est également question de concurrence déloyale avec la non réglementation des véhicules dit VTC, ces véhicules transport loués avec chauffeur en concurrence avec les taxiteurs qui, eux, doivent subir des contraintes réglementaires beaucoup plus strictes" (Citations Zinfos974 et Le Quotidien).

Mais, plus fun, l'arnaque classique des taxis locaux, le transport des malades, payé par la Sécu. Des centaines de milliers d'euros rien qu'à la Réunion. Mais ou connaît, do moune lé malheureux...

François GILLET

Jeudi 26 Mai 2011
François Gillet
Lu 1149 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers