Strauss-Kahn : la petite pipe du FMI



Strauss-Kahn : la petite pipe du FMI
La cata pour DSK. Imaginons un gros type, nu, sortant de la salle de bain de sa suite d'un hôtel new-yorkais, la bite à la main, sauter sur une femme de chambre venue faire le ménage, l'obliger à une fellation, la sequestrer, l'agresser sexuellement. Imaginons que le type en question soit le directeur du Fond monétaire international, la plus puissante institution du monde, et, accessoirement, le favori des sondages pour l'élection présidentielle en France pour 2012.
Bon, DSK est dans le caca. Il est foutu, c'est clair.
Pour le Parti socialiste, il faudra changer les plans. Et les prévisions des sondages. Quitte à ce que François Hollande, allégé, s'envole.
Sur Free Dom, on a parlé que de ça toute la journée de lundi. Sur internet, le buzz n'a cessé de prendre de l'ampleur. On parle de Polanski, on parle de la grosesse putative de Carla, tout se bouscule, tout se mélange, c'est le grand bordel.
Ou comment une (peut-être) pipe obligée a changée la donne politique de la Cinquième république en France. La France, ô la France...

François GILLET

Lundi 16 Mai 2011
François Gillet
Lu 1589 fois



1.Posté par rené le 17/05/2011 12:01
Mais non...Elle aurait mal interprété ses mouvements de mains en rotations, croyant qu’il lui proposait une spéciale Levinsky, alors qu’il lui avait simplement demandé d’aller chercher la poivrière à écraser les grains, en cuisine. Quel pays de puritains cette Amérique alors.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers