Sciences de l'Education : presse purée



Je ne vais pas épiloguer sur la difficulté pour certains journalistes de
faire correctement leur boulot , mais je suis resté sans voix devant mon poste
de télé hier soir en regardant le débat... ou plutôt le non débat entre le président de l'université et M.Paüs, étudiant en sciences de l'éducation ! je n'ai rarement vu un débat aussi consensuel autour d'une question aussi grave que celle de la disparition d'un filière ! depuis le
début de cette affaire, on sent une frilosité voire même une retenue d'une
certaine presse devant cette question .... de salut public qu'incarne la "mort
annoncée " des sciences de l'éducation à l'université de la Réunion !
pourquoi faire un débat aussi court, avec des intervenants bridés dans leurs
argumentations ? Où étaient les professeurs de la filière et le responsable
du laboratoire ? je pense que l'occasion était belle de montrer aux
téléspectateurs et aux étudiants (que l'on s'évertue à prendre pour des
"courges") que de ce débat pouvait surgir de vrais réponses aux questions
bien réelles et légitimes que nous nous posons tous ! on veut "la peau " du
CIRCI et on enrobe tout cela de façon "spectaculairement" ridicule avec le
sparadrap de la "rentabilité" d'une filière, rentabilité en terme
d'insertion professionnelle cela s'entend !

Quid de la recherche pour ceux qui avaient idée de poursuivre en doctorat !
la licence des métiers de l'éducation ne constitue pas à elle seule une
réponse aux préoccupations légitimes de la jeunesse réunionnaise !
pourquoi ne pas donner aux professeurs prétendument responsables de la
faillite du cursus la possibilité de venir sur la place publique , s'expliquer
devant le plus grand nombre !!!!!!!
on peut penser qu'un lièvre en appelant un autre, on risque de mettre les
pieds dans un plat de nourriture nauséabonde, émanant des cuisines de
l'université ou des arcanes du ministère ....amèr !!!!!

Bon j'arrête là et comme tous les étudiants, nous allons bien voir ce que
l'on va nous "sortir" demain aprés cette fameuse rencontre programmée entre
étudiants, professeurs, peut-être journalistes et monsieur
l'hyperprééééééééééééésident de l'universtité !

Henri POTIN

Vendredi 11 Décembre 2009
courrier
Lu 1178 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier