Saleté de rentrée...

Un long billet d'humeur de notre correspondant permanent à Saint-Denis, Arthur. Qui n'aime décidément pas la rentrée, qu'elle soit des classes, culturelle, grippale... Ca vaut le coup de lire jusqu'au bout.



Saleté de rentrée...
Dessin Nagy, avec l'aimable autorisation d'infos matin

Ca y est les enfants, c’est septembre, c’est la rentrée… La rentrée avec tous ses beaux effets, ces belles rengaines qu’on nous rabâche pour faire oublier qu’on sort de quelques semaines de bonheur vacanciers pour les plus chanceux d’entre nous… La rentrée qu’on s’est déjà enfilée il y a deux semaines à la Réunion, qui passe un peu mieux qu’en métropole puisqu’ici on n’attend pas l’hiver. Mais la rentrée qu’on va se refaire comme en quarante en puissance dix depuis les 10000 kms de nos compatriotes de l’hémisphère nord. Bien sur, c’est la rentrée des achats, des bonnes affaires, et les allocs, vous y avez droit, ça vous a servi à quoi cette année, c’est plus cher que l’année dernière ? Vous refaites aussi les garde-robes ou c’est juste pour remplir le cartable ? Les activités, ça a un budget ? Le mercredi, le manque de centre aérés, l’augmentation des charges des nounous, comment doit se débrouiller madame Machin… « Alors Yvonne, vous vous trouvez actuellement à l’entrée du lycée Trucmuche dans la Creuse, quelle est l’ambiance à un quart d’heure de l’arrivée des élèves ? Eh bien Jean-Louis, après un dernier réglage de la photocopieuse tout semble prêt, l’équipe pédagogique est sur les starting-blocks… » C’est ça, ouais. Toujours les mêmes reportages qu’ils vont nous balancer, en mille qu’on va se les taper… entre deux, ils vont nous raconter quelques histoires amusantes dans ce village-ci, pour faire avaler que n’oubliez pas l’échéance des impôts sur le revenu, en attendant les autres pour préparer de bonnes fêtes de noël… Les impôts : depuis 5 ou 6 ans en avril-mai, on a le droit a tout ce qu’on veut dans la presse et les médias (Réunion comprise) pour expliquer et inciter à la déclaration de ses revenus par internet. Qui a lu un papier correct récemment sur « comment obtenir son rsta le plus simplement du monde » ? Sur les fêtes de fin d’année, j’en ai une qui m’a toujours plu : La télé française fait invariablement un reportage la nuit de Noël sur un service d’urgence en hôpital, où l’on va comptabiliser le nombre de mecs bourrés qui se sont plantés un couteau à huître dans la main tandis que les infirmiers tentent de trouver un minute pour trancher leur fois gras dans l’hémoglobine et la bonne humeur. A la Réunion, à Noël ou au jour de l’An, au moins une des deux chaînes locales nous sert toujours un petit truc sur le réveillon des Sapeurs pompiers. St Denis, La Montagne, St Benoit, le choix est vaste et il y en a encore pour une paire d’années. On y voit des pompiers souriants boire de l’oasis et faire un sort au gâteau patate de la voisine en attendant le quatrième appel de la nuit. Palpitant.

Sages et disciplinés

Bref, on en refera une dans quatre mois sur toutes les bonnes résolutions de toutes les bonnes années, mais là c’est la rentrée, les enfants, il va falloir être sages et disciplinés, bien écouter ce qu’on vous inculque même si on vous le rabâchera toute votre vie. Chéri, t’as vu, Bordeaux a déjà repris la tête de la Ligue 1, le suspens est lancé, et dis-moi, où t’as mis la nouvelle grille des programmes télé, ils ont gardé Ruquier ? Cauet ? Et les Guignols, z’ont pas changés depuis 20 ans ? Et Derrick, il est toujours mort ? Ouf… Oui, ouf, on va encore passer une année sans se poser de questions, car les images nous donnent toutes les réponses, heureusement qu’on a tout ça qu’en léger décalé à la Réunion… Quoique, maintenant que Télé Réunion a décidé, dans sa grille, de passer se infos à 19h00 en même temps qu’Antenne Réunion, décalage immédiat…. Force et de constater qu’à l’heure de la TNT, des paraboles diverses, de youtube, myspace , facebook, etc, la position d’Ardisson et Courbet dans le paf au 1er septembre revêt toujours une importance capitale dans la vie d’une grande partie des Français. Oui mon petit, il faut que tu saches, ta rentrée, dans ton cahier de textes, sur ton emploi du temps, elle est aussi culturelle grâce à la nouvelle grille des programmes télé. Tu ne pourras pas t’ennuyer pendant toute une année encore. Ouf.
La culture, parlons-en. Tu sais, tu as dû l’entendre aussi, la rentrée, elle est littéraire. Si tu fais un roman, j’espère que tu l’as pas fini et envoyé encore, parce qu’il va peut être se noyer dans le flot des livres qui sortent en ce moment. Ca ne serait pas de bol, il parait qu’ils en ont publié 650 cette année… Ils vont en sur imprimer et sur médiatiser une dizaine, pendant que les libraires, les pauvres, vont tenter d’en lire et d’en vendre une centaine, en attendant que les 500 autres, perdus sous la pile, retournent chez l’envoyeur, au pilon pour recycler des beaux cahiers à la rentrée prochaine… Alors si tu fais un roman, essaie de t’appliquer et de le faire lire à quelqu’un d’attentionné, qui saura le mettre en rayon en décembre parmi les « vraies vies de Sarko », « vraies bios de D. Gilbert and co », et « vraies couillonades sur la mort des vraies célébrités », qui elles, n’ont besoin d’aucune rentrée pour ressortir comme des petits pains. Si tu as un doigt du talent de Dostoïevski, peut-être que tu feras un jour partie des un pour cent d’ « écrivains de romans publiés » qui vivent de leur plume (moi ça fait longtemps que j’ai mangé ma machine à écrire).

Très chère culture

La culture, c’est la musique aussi. C’est vrai qu’on n’entend plus trop parler de rentrée musicale, pourtant on interview toujours autant d’artistes sur la sortie de leurs albums. Maintenant, va les trouver les albums en question. Les derniers, oui, peut-être. Les rééditions des Mickael Jackson, oui, surement, de même que les remasterisations récentes des Rolling Stones, quoique… Mais les autres. Va à la FNAC, au Virgin à Paris, encore mieux, au Virgin à St Denis de la Réunion. Ca fait un bail qu’il n’y a plus de choix du tout. Les cd disparaissent littéralement des bacs, et on ne sait toujours pas ce qui va vraiment les remplacer, à part une multitude de lecteur MP3. Est-ce que le concept d’album va mourir ? Mes vieux potes de l’hémisphère nord n’achètent presque plus voire plus du tout de cd depuis longtemps. Est-ce la faute au grand nombre de moyens d’accéder gratuitement à la musique ? N’est on pas incité de plonger dans cette facile gratuité, tandis que le prix des places de concert explose en métropole, et qu’on a de moins en moins de choix dans les bacs (beaucoup d’albums en écoute gratuite sur deezer sont déjà introuvables en magasin) ? Et qu’on nous pond parallèlement des lois complètement impraticables sur la sauvegarde des droits d’auteurs ? Qu’est ce qu’y se prépare exactement derrière tout ça, ne me dites pas que les hauts dignitaires du disque n’ont pas la réponse anticipée ? Une partie de cette réponse en tout cas se retrouve sur des sites de vente comme amazon. On y retrouve tous les albums neufs ou d’occase qu’on veut à des prix plus qu’abordables, parfois moins de 3 euros un cd neuf. Ca incite encore moins à se déplacer à Virgin. Le problème c’est que pour minimiser le coût des frais de port, déjà en métropole faut s’acheter plusieurs cds. A la Réunion, paye ton cd dix fois entre la douane et le fret. Mais le plus problématique, c’est quand tu recherches vraiment de la musique que tu ne trouveras pas sur deezer ou même en téléchargement illégal. Là le prix n’est plus le même. J’ai recherché un album de Nurse With Wound (avis aux amateurs), que j’ai acheté deux fois de suite en 1996 à Paris pour en faire cadeau à chaque fois. Aujourd’hui, 7 personnes le revendent sur Amazon en Europe ou aux USA, à 45 euros minimum sans les frais… Le must, c’est un album de jazz extraordinaire, ( je préfère pas donner le nom, la médiathèque de St Denis l’a, avis aux voleurs ) qui n’a pas été réédité depuis quinze ans. J’ai trouvé un exemplaire sur Amazon, en Europe, d’occasion : 145 euros ! Où ces types vont trouver aujourd’hui l’opportunité d’enregistrer ce genre de perle rare qu’on ne veut plus distribuer ! Il est où ce frisson qui te parcourt l’échine, dans le rayon jazz de la petite salle du défunt Mégatop de St Denis, quand tu découvres pour pas cher un enregistrement de Duke Ellington avec Charles Mingus (Max Roach à la batterie…). Chez les disquaires, l’écoute a toujours été gratuite également… On est en où au juste, on ne veut pas nous le dire ou quoi ? Bref, question culture, pour la rentrée 2009, j’aurais préféré qu’on nous balance la vérité sur la sortie finale des cds, au lieu de nous balancer la sortie de 650 romans dans lesquels personne ne croit…
La rentrée 2009, c’est aussi celle ou tu dois te dire : si j’avais un boulot l’année dernière, est ce que je l’ai encore cette année, pour toute l’année, est-ce que mon voisin l’a encore, et est-ce mes doigts suffisent pour compter les potes et connaissances qui l’ont perdu ou vont le perdre dans l’année, le nombre de sociétés en tout genre que je connais au bilan déposé avant que la bise fut venue… Si t’as pas de boulot, ou que tu l’as déjà perdu, tu peux te dire que ça sera encore plus dur qu’avant pour en retrouver un… A moins de déménager dans un pays de l’Est. Dur pour un Réunionnais… On dirait un sketch de Manu Payet… En tout cas, que personne ne s’inquiète plus pour ceux qui ont créé la crise, eux ils sont bien rentrés, depuis un bout de temps, et après quelques mois de chômage forcé à 5 à 6000 euros d’indemnités par mois (véridique), nos gentils traders sont repartis à spéculer sur les chapeaux de roues grâce à l’argent que des milliards de contribuables se sont vus contraints de « prêter » à leurs employeurs, à savoir les banques, qui entretemps avaient elles-mêmes eu bien du mal a extirper quelques deniers à prêter aux contribuables… Qu’on se rassure également, tout cet argent bien blanchi dans les paradis fiscaux continuera à alimenter d’énormes bonus à nos gentils traders, qui ont déjà oublié la crise depuis le jour où la bourse s’est remise à fonctionner, exit la crise, exit les promesses de régulation du G20 sur les spéculations et les paradis fiscaux, exit, le remaniement de la capitalisation droit au mur… Et là où on peut effectivement s’inquiéter, c’est pour le prochain bug financier qu’ils nous préparent, exactement comme si personne n’avait appris la leçon, sur le dos des Etats, sur nos petits dos à nous, qu’on a bien bons parfois…

Maurice, gentil paradis fiscal

Qui nous en a vraiment parlé, qui va nous tenir réellement au courant de tout ça à la rentrée ? Ruquier, Cauet, Ardisson, entre deux vannes graveleuses ? Qui sait qu’aujourd’hui encore, plus de la moitié des transactions de l’Inde passent par l’île Maurice, son gentil paradis fiscal ? Combien d’écoles ne vont pas être construites en Inde grâce à cet argent, quel contribuable mauricien va en profiter ? Cherchez pas la réponse… Heureusement Marianne nous sort parfois un article digne de ce nom, et entre deux sautes d’humour pas toujours graveleux, France Inter interviewe la bonne personne sur le bon sujet… Heureusement il y a encore quelques médias qui ne sont pas totalement envahi par le virus de la connerie, mais c’est pas tous les jours non plus… Sinon on peut se gaver d’infos, on en restera à la grippe A, la crise comme on veut bien nous la servir, un coup chaud, un coup froid, l’augmentation incompréhensible de l’électricité, un point minimaliste sur des guerres qui n’en finissent pas dans des pays où on ira du coup surement jamais, Mickael Jackson qui n’en finit pas de mourir (a quand la cryogénisation ?), le basculement du littoral, les achats de la rentrée, des bonnes résolutions écologiques pour tout le monde qui reviennent en boucle vers le 20 du mois, et cetera et cetera, et on baignera tranquillement dans tout ça entre deux sautes d’humour graveleux, sans vouloir se soucier ni se douter à quel point on est pris pour des cons…
C’est la rentrée, les enfants, et avec elle son package de nouvelles toutes faites refaites et archi faites, à diluer, à avaler, engloutir en une fois ou plusieurs suivant la posologie. Il n’est pas trop lourd, ton package, cette année, mon chéri ? Tu es encore écolier, alors mets tout de suite ton argent de poche de côté, tu en auras surement bientôt besoin pour acheter des patates. Tu es pauvre, assisté, sans travail, alors bonne rentrée quand même, écoute bien la musique qu’on te dit d’écouter, allume bien ta télé qui va te dire quoi ne pas faire puisque tu n’as rien à faire. Tu as un travail, tu veux le garder, alors ne te demande pas pourquoi on te demande toujours d’en faire plus sans gagner plus, de plus en plus vite sans réfléchir plus, ne te demande pas pourquoi ce qu’on te demande est de plus en plus bête et dénué de sens. Ne te demande pas comment on arrivait à construire des cathédrales autrefois, ne te demande pas comment on pouvait aussi construire des ponts autrefois à la Réunion, à 10000 kms des cathédrales, sans l’aide de Chronopost et d’internet. Tu es retraité ou tu essaies de toucher ta retraite, alors ça va être dur si tu n’as pas pensé à spéculer plus tôt… Je sais, je suis rébarbatif et un peu long, aussi je souhaiterai une bonne rentrée pleine de bonheur à tout le monde cette année, en pensant à une question :
Combien de temps le peuple va-t-il tenir ainsi, à rester aussi abruti et inactif, chacun étant pris pour un con par d’autres cons, eux-mêmes débilisés dans leurs fonctions par l’assouvissement d’un sentiment de puissance après lequel ils courent comme des cons ? Au nom de quoi, de l’argent ? L’un cherchant 2 euros, l’autre 2 milliards ? Tout ça formant un tel panier de crabes de la connerie que même le plus réfléchi des êtres ne peut que s’y perdre ? Ca ne peut pas durer encore 36 rentrées comme ça… Tout le monde sait qu’on a de quoi nourrir et instruire 10 fois tous les hommes de la Terre, et qu’on a de quoi faire sauter autant de fois la planète entière… Alors quoi ?
Alors rien. Aujourd’hui mercredi, j’ai pris un RTT, j’ai emmené mes enfants à la piscine et à la danse, au Virgin et à la médiathèque. Apparemment, ils n’ont pas encore viré Mermet de la grille de France Inter. C’est la vingtième rentrée de « là-bas si j’y suis ». C’est chouette.

Arthur


Jeudi 3 Septembre 2009
arthur
Lu 1191 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers