SNCF : contrôler plus pour gagner plus



SNCF : contrôler plus pour gagner plus
C'est une information d'Aujourd'hui en France paru ce matin et qui a alimenté avec succès les revues de presse, volant ainsi la vedette à Tron et DSK.
Avec ce maître mot, rentabilité.
Les agents de la Seuneucefeu sont priés de multiplier les contrôles et d'obtenir le paiement immédiat des amendes. Dans une note confidentielle reçue par…mail, on leur demande d'enregistrer au moins quatre "affaires" quotidiennes et de ramener au bercail 41% du montant des PV encaissés pour un minimum de 50 euros.
Il s'agit donc de faire du zèle. En décembre dernier, trois contrôleurs de Midi-Pyrénées ont été mis à pied parcequ'ils ne verbalisaient pas assez...
Sans commentaire et au delà de la méthode, penchons nous sur le terrain. Les agents des rails n'ont pas pour seule mission le contrôle. Ils sont aussi là pour assurer la sécurité des voyageurs et l'information en temps réel. Deux priorités reléguées au ban du superflu. Et ce n'est pas le plus grave. Non, ce qui est réellement préoccupant, à mon goût tout du moins, c'est que les contrôleurs sous tension ne vont pas pour autant prendre des risques.
Ils choisissent les cibles faciles, potentiellement peu récalcitrantes à l'instar de d'Océane qui relate : "sur la ligne, les contrôleurs ont peut-être tendance à zapper les bandes et trainent dans les wagons plus clean. Sauf quand il y a les types de la police ferroviaire". Pour éviter tout problème, renchérit mon confrère d'Aujourd'hui en France, "les équipes de 7 ou 8 contrôleurs sont régulièrement doublées ou triplées et parfois épaulées par les militaires en poste dans le cadre de vigipirate". Délicat, élégant. Mais efficace. Certains agents gagnent ainsi jusqu'à 400 euros supplémentaires. En raquant les petits vieux qui ont oublié de composter leur billet et beaucoup plus rarement en tentant de raquetter les voyageurs non solvables.
Enfin, moi, ce que j'en pense...

Fanny Lesguillons

Mercredi 1 Juin 2011
Fanny Lesguillons
Lu 889 fois

Les Zumeurs de Fanny