Rougail saucisses, partou, toultan !



On trouve du rougail saucisses dans les lieux les plus improbables de France. Comme sur notre photo, dans un village de Vendée. Ou dans un "restaurant" (une sorte de kebab, en fait) de Toulouse -fait avec des saucisses... de Toulouse. Si, si, on a demandé.
Le samoussa s'est répandu également sur tout le territoire national. On en a trouvé dans plusieurs grandes surfaces (Nord et Ouest), ainsi que sur des marchés ruraux. Sur un marché de Bretagne, on a même vu des saucisses estampillées créoles. Et pas antillaises, mais bien réunionnaises, selon le vendeur, charcutier de métier, et marié avec une Salazienne.
Dans tous les cas, mieux vaut s'arrêter, pour une fois, à la première impression. Goûter est une expérience au mieux décevante, au pire traumatisante (sauf pour le rougail saucisses vendéen, qu'on n'a pas testé). Sinon, en région parisienne et dans les grandes villes, on trouve toute sorte qualité produits la Réunion. Y compris de la Dodo (souvent très chère), mais pas de limonade Cot...
Globalement de quoi rassurer ceux qui vont sauter la mer pour la première fois. Même si rien ne vaut le colis d'urgence envoyé par "momon".

François GILLET

Mardi 9 Août 2016
François Gillet
Lu 498 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers