Régions : Robert claque la porte



Régions : Robert claque la porte
"Les trois présidents de régions de droite ont quitté l'association ARF (arf, arf !), qui tenait ce vendredi son congrès annuel. Un incident diplomatique qui s'ajoute à la mauvaise humeur des élus de gauche contre la réforme territoriale", annonce Libé.
Parmi ces trois rescapés, le président de la Région Réunion, Didier Robert (UMP), et celui de la Guyane, Rodolphe Alexandre (un divers gauche élu avec le soutien de l’UMP). Ils ont suivi courageusement Philippe Richert (UMP), président de l'Alsace, seule région de métropole à droite. Lequel a lancé l'Association des élus de régions de France (AERF), rassemblant des élus régionaux de droite. En annonçant son départ de l’ARF, celui-ci avait reproché à l’association de n’être plus qu’«une amicale d’opposition au gouvernement».

"Le président de l’Association des régions de France, le socialiste Alain Rousset, a, du coup, accusé Nicolas Sarkozy d’avoir «imposé» à La Réunion et à la Guyane de quitter l’association, expliquant que les deux présidents de régions avaients été convoqués jeudi par le président de la République. «Jamais un tel geste n’a eu lieu», peste-t-il en marge du congrès", poursuit Libé.
Allez, Didier, encore quelques gages comme celui-là, et tu remplaces Marie-Luce au ministère de l'Outre-mer.

François GILLET

Samedi 6 Novembre 2010
françois gillet
Lu 958 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers