Régionales : l'outre-mer invisible

En métropole, quand on parle de l'Outre-mer, c'est souvent avec une certaine condescendance. Même si le débat sur la "représentativité des minorités visibles" bat son plein. On vous passe de larges extraits d'un intéressant article sur les candidats de l'outre-mer aux régionales en Ile-de-France, histoire de faire le point...



Régionales : l'outre-mer invisible
En dépit de quelques arbres qui cachent la forêt, les candidats ultramarins aux élections régionales de mars prochain en Ile-de-France, sont réduits à la portion congrue. En cause de cette sous-représentation, la frilosité des partis politiques qui semblent incapables de joindre la parole aux actes et de faire en sorte que la future assemblée régionale ressemble davantage au reflet de la société française. Explications.
Dans la bataille des régionales qui s'annoncent âpres en Ile-de-France, les militants ultramarins, de quelque bord politique qu'ils se trouvent ont du mal à se faire une place au sein de leurs formations. Entre les querelles de courants et les contraintes dues aux enjeux liés au respect de la parité, d'ouverture à la société civile, du rajeunissement du personnel politique et de la nécessaire dose de diversité, les places deviennent de plus en plus chères. Davantage encore pour les candidats ultramarins qui sont souvent sacrifiés sur l'autel de la diversité et de l'ouverture à la société civile. A moins d'être une personnalité médiatique ou un people en vue. Ainsi, le parti socialiste a littéralement harcelé Lilian Thuram, l'ex-capitaine de l'équipe de France de football pour qu'il accepte de prendre la tête de liste d'un département francilien de son choix. Une sollicitation que le champion du monde 98 a décliné, refusant même de figurer, contrairement à ce qui a été annoncé par l'état-major de campagne de Jean-Paul Huchon, au sein du comité de soutien du président sortant de la région Ile-de-France qui brigue un nouveau mandat. Le PS espérait, à cette occasion, faire d'une pierre deux coups : à la fois épingler une personnalité de renom issue de la société civile qui plus est populaire et charismatique et de surcroit améliorer son quota de représentants de la diversité. Raté. Il a du se rabattre sur un autre sportif, moins renommé, l'ancien champion d'athlétisme d'origine martiniquaise, Stéphane Caristan qui sera candidat dans le Val-de-Marne.

Des caches-misère

Certes, il existe bien des arbres qui cachent la forêt. Ainsi, le Modem de François Bayrou n'a pas hésité à investir Alain Dolium, un chef d'entreprise de 42 ans d'origine martiniquaise, qui plus est novice en politique, tête de liste en Ile-de-France, que d'aucuns voient comme le futur Obama français. Une comparaison pour le moins prétentieuse. De même, la Martiniquaise, Jeanine Maurice-Bellay, conseillère régionale sortante, transfuge du PS,, longtemps en errance politique, a fini par trouver refuge au sein de la liste Europe Ecologie où elle figure en huitième position à Paris sur la liste conduite par Robert Lion, le nouveau président de Greenpeace. Une position qui ne lui permettra pas, toutefois, de décrocher un siège au sein de la nouvelle assemblée à moins que la formation écologiste refasse le coup des Européennes et réalise un score qui la place devant le PS. D'autres ont eu moins de chance que Jeanine Maurice-Bellay comme le Guadeloupéen Jean-Jacob Bicep, militant vert et le Martiniquais David Auerbach-Chifrin, dirigeant de Tjenbé Rèd, association de lutte contre les homophobies, le Racisme et le Sida, dont les candidatures ont été recalées. A l'UMP, on avance le nom de Patrick Karam, l'actuel délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, qui pourrait figurer en deuxième position derrière Valérie Pécresse à Paris, ainsi que celui de la Réunionnaise Samia Badia (il s'agit bien de Samia Badat, la copine de Nassimah Dindar, note du Pirate) , sa directrice de cabinet. Mais, on en saura un peu plus fin janvier, date à laquelle cette formation devrait boucler ses listes. lire la suite sur domhebdo.com

Lundi 21 Décembre 2009
françois gillet
Lu 1838 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers