Pôle emploi : trop intelligent pour une formation



Pôle emploi : trop intelligent pour une formation
Appelons-le Frédéric. Disons simplement de lui qu'il travaillait dans le bâtiment, et qu'il est au chômage depuis quelques mois. Pôle emploi, au bout d'un certain temps, lui propose une formation qualifiante dans sa branche. Ca tombe bien, Frédéric est demandeur : il veut mettre à jour ses compétences. Ils sont une dizaine de candidats, et, comme il est d'usage, on leur fait passer des tests pour voir s'ils ont les capacités de suivre la formation en question. Un peu gêné, le responsable de la formation annonce à frédéric qu'il ne sera pas pris. A-t-il échoué lamentablement aux tests ? Non, bien au contraire, le rassure le formateur. Il a presque eu le maximum. Et serait donc d'un trop haut niveau pour le petit groupe qui va être constitué. "Il faut qu'il y ait une cohésion du niveau du groupe", lui explique-t-on. Bon, Frédéric est content, il a un "excellent niveau de logique". Ca lui fait une belle jambe : il n'aura pas droit à sa formation. La prochaine fois, il s'appliquera à répondre faux au maximum de questions. Histoire d'avoir une chance de réussir son examen et de suivre sa formation...

Frenchy

Mercredi 15 Septembre 2010
frenchy
Lu 1152 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers