Pôle emploi : arnaque sur le net



Pôle emploi : arnaque sur le net
Auto-entrepreneur : un statut qui fat rêver bien des chômeurs. Créer sa propre boîte, tout en continuant à bénéficier des allocations chômage, voilà au moins une bonne mesure prise par le gouvernement. C'est simple : il suffit de quelques minutes pour s'inscrire sur le site lauto-entrepreneur.fr. C'est gratuit, rapide, et facile. Sauf que de nombreux candidats à ce statut de chef d'entreprise se font avoir sur internet, via un site de petits malins qui ont flairé le bon coup, en proposant aux chômeurs de s'occuper de leur dossier moyennant... 80 euros. Plusieurs autres sites tentent d'arnaquer les chômeurs tentés par le statut d'auto-entrepreneur en leur proposant de monter un dossier, comme celui-ci.
Les agents du Pôle emploi à la Réunion préviennent leurs "clients" de ce genre d'abus, et leur rappellent qu'un site officiel, mis en place par le gouvernement, permet de s'inscrire gratuitement, et que quiconque demande de l'argent pour ce faire est un escroc.
Ce que ne disent pas les agents du Pôle emploi, cependant, c'est que sur le site officiel, une autre arnaque est bel et bien en place, validée, donc, par nos autorités officielles, élues, tout ça : on propose au néophyte auto-entrepreneur de créer son site internet. Sympa pour faire connaître son activité. Nulle part il n'est précisé que ce service, proposé sur, rapellons-le, un site gouvernemental, est payant. Pourtant, il l'est. Une fois inscrit, une fois qu'on a commencé à bâtir son site, on reçoit un e-mail précisant les modalités de paiement. Dans les 15 euros mensuels. Pour un produit de merde. Et surtout, sans appel d'offres : l'Etat veut-il ramasser quelques sous au passage, sachant qu'il y a en France des dizaines d'entreprises de créations de sites web clé en main ? De cela, les conseillers Pôle emploi ne vous pipent mot. Bah, cette petite entreprise, elle, c'est sûr, ne connaît pas la crise...

François GILLET

Vendredi 27 Août 2010
françois gillet
Lu 2429 fois



1.Posté par Jean-Yves Giraud le 27/08/2010 13:37
ATTENTION, le seul vrai site officiel c'est : http://www.lautoentrepreneur.fr/ et à aucun moment, on ne vous demande de payer quoi que ce soit pour vous inscrire. N'allez donc pas voir les sites indiqués dans cet article, qui ne sont absolument pas officiels... sauf par curiosité...

2.Posté par aide creation entreprise le 02/09/2010 12:20
Bonjour,

Après vérification sur le site officiel lautoentrepreneur.fr (à ne pas confondre avec autoentrepreneur.fr qui n'est qu'un site privé géré par une société de Toulouse), je ne trouve pas la page incriminée.

Peut-être pourriez-vous en donner le lien.


3.Posté par Jean-Yves Giraud le 03/09/2010 12:00
Apparemment, le lien pour le site officiel a été corrigé dans l'article, et c'est tant mieux...

4.Posté par Alin le 13/07/2012 04:24
C'est quoi ce délire ? Le site http://www.autoentrepreneurs.com fait partie d'un groupe d'édition qui existait déjà dès 1981 et publiait voilà 31 ans déjà, des magazines (Job Pratique magazine, Business entreprise, Activités lucratives, Franchisé média, etc. ) que l'on pouvait trouver chez les marchands de journaux. Je connais ces personnes trés sérieuses, ils continuent leur activité d'éditeur sur internet.

Ce site NE DIT PAS qu'il faut acheter le dossier qu'ils proposent, ET PRECISENT BIEN sur le site que l'inscription est TOTALEMENT GRATUITE, que leur guide n'est qu'un complément, et rien d'autre. Ils ne DISENT PAS QU'IL FAUT L'ACHETER POUR S'INSCRIRE. Je ne vois pas où est l'escroquerie. Avant d'accuser, il faut sans doute savoir lire. Ca ne sert à rien de mordre sur tout ce qui bouge, histoire de dire quelque chose.

Si c'était une escroquerie, depuis 31 ans, ça se saurait Encore une fois, avant de désinformer, il faut savoir lire, monsieur le donneur de leçons. Idem pour le site officiel lautoentrepreneur. Ils informent les gens, ils ne font pas de business, puisqu'il s'agit d'un site de l'Etat.
il y a néanmoins, il est vrai, d'autres sites qui font croire qu'ils faut passer par eux et font payer. C'est une tromperie effectivement. On ne va pas les citer ici, ça leur ferait de la pub. Ce n'est pas une escroquerie juridiquement, mais une proposition de prestations de services.

Les auto entrepreneurs reçoivent aussi parfois, des imprimés leur demandant de payer des charges sociales, ou une avance sur les impôts. Voilà une jolie escroquerie ! Il ne faut évidemment RIEN payer. Seuls l'URSSAF, le RMI, et les impôt sont habilités pour le recouvrement.

Bonne continuation...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers