Pôle emploi, RSA, ASS, sigles barbares et pratiques sauvages



 Pôle emploi, RSA, ASS, sigles barbares et pratiques sauvages
On n'a plus de boulot, plus de logement, plus rien ? Pas grave, l'Etat providence veille. N'en déplaise à Laurent Wauquiez, ministre d'on ne sait plus quoi, et ami de ceux qui ont des thunes. Sa cible : les "assistés". Ceux qui ne foutent rien et volent l'argent de l'Etat. Non, pas celui des banquiers, des traders, ou des patrons nourris aux stock-optons. Vous n'y êtes pas. Les 410 euros mensuels accordés à ceux qui n'ont rien sont financés par VOS impôts, travailleurs honnêtes, qui vous levez tôt le matin.
Il est normal dès lors que les fonctionnaires de la CAF (Caisse d'allocations familiales, pour ceux qui en ignoreraient la finalité) traquent le délinquant en puissance à chaque demande fantaisiste. On nous l'a assez répété, la France est en faillite (mais pas Total).
Tous les exemples ci-après sont véridiques, bien évidemment.
-Un allocataire du RSA, marié, père de quatre enfants, se trouve viré par sa femme, et à la rue. Allocataire du RSA, soit 410 euros mensuels, il voit son allocation grévée de 100 euros en attendant que le divorce soit prononcé. Au cas où il toucherait une pension alimentaire. En attendant, il survit avec 10 euros par jour.
-Un chômeur sans ressources et en fin de droit survit avec l'ASS, soit la mirifique somme de 510 euros mensuels. Il a le malheur de demander l'allocation logement. On lui répond par un courrier qu'il n'y a pas droit. Sans plus de précisions. Il doit refaire la queue (mais seulement jusqu'à 13 heures, hein ! après c'est fermé, faut pas exagérer) pour redemander un dossier.
-Un type sans ressources demande le RSA. Il attend quatre mois. Fait la queue 10 fois deux heures à la CAF, dépose son dossier complet quatre fois (le type est du genre organisé), pour se faire jeter 10 fois sur 10. Bizarre, manque toujours un papier.

C'est épuisant. A chaque fois pareil. Internet n'existe pas. Le téléphone non plus. On est au XIXème siècle. On ne va pas faire de l'anti-fontionnaires primaire, mais si, quand même si, un peu. Pendant ce temps, Liliane Bettencourt et Arnaud Lagardère se portent bien. Enfin, on le leur souhaite.

Juste faciliter les choses. Arrêter avec les papiers, les files d'attente, les formalités débiles. Ou simplement dire "merde". C'est pas si compliqué...

Frenchy


Jeudi 13 Octobre 2011
Frenchy
Lu 1182 fois



1.Posté par Antipode le 04/11/2011 07:56
il y a erreur dans votre article, ou bien j'insiste pour apporter une précision qui il me semble change beaucoup la donne !!!

"Les 410 euros mensuels accordés à ceux qui n'ont rien sont financés par VOS impôts, travailleurs honnêtes, qui vous levez tôt le matin. "

C'est faut, enfin il ne faut pas l'annoncer ainsi car c'est trompeur : le RSA provient à 80% de l'ISF "impôt sur la fortune" et les 20% sont financés par la Région !

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers