Orange Réunion, maître du monde

Quand le patron d'Orange Réunion se prend pour le maître du monde... « J'ai 70% des connections à la Réunion qui arrivent chez moi. Pierrot Dupuy veut me vendre son site... On n'a pas besoin de contenu, on fait ce qu'on veut », dit à qui veut l'entendre Pierre-Etienne Cizeron, directeur communication et marketing de « l'opérateur historique ».



Orange Réunion, maître du monde
On ne reviendra pas sur l'escroquerie qualifiée dont son victimes les Réunionnais pour ce qui est des tarifs de l'internet. Ni sur le fait que France Télécom (Wanadoo, puis Orange), n'a jamais assuré sa mission de service public dans l'île en ce domaine. C'est dit, connu, de notoriété publique... Mais l'arrogance d'Orange n'a d'égal que les douteuses pratiques commerciales de certains de ses concurrents (que le Pirate a déjà dénoncées par le passé).
Pierre-Etienne Cizeron, directeur marketing d'Orange Réunion, le dit à qui veut l'entendre -à condition que la porte soit fermée : « Nous sommes le premier média à la Réunion. 70% des abonnés à internet arrivent directement sur notre site. Tout le monde vient nous proposer du contenu. Pierrot Dupuy veut nous vendre son site ».

Zinfos974 à vendre ?

Orange Réunion, maître du monde
Zinfos974, le site monté par Pierrot Dupuy, serait effectivement à vendre. La pub ne suffisant pas à payer le salaire des permanents du site, qui, malgré un succès d'estime évident, n'a pas eu l'audience escomptée par son créateur. Mais Orange n'en a pas besoin. Des dépêches AFP pour l'info nationale, et des articles concoctées par Imaz presse Réunion pour l'actu locale, suffisent au bonheur du géant internet. Avec des petites mains, à savoir les étudiants d'infocom, l'école de journalisme pays, pour broder du texte pas cher.
Orange a les tuyaux, Orange à le quasi monopole, les Réunionnais, pressés comme des citrons, vont bouffer de l'agrume à tous les repas...

Frenchy

Jeudi 5 Février 2009
françois gillet
Lu 5134 fois



1.Posté par Pierrot Dupuy le 12/02/2009 08:00
Je suis navré de devoir démentir une "info" du pirate du net, mais toutes les infos données dans cet article sont fausses.
1) "Le succès d'estime" : Nous gagnons actuellement plus de 1.000 connectés pas semaine...
2) "La pub qui ne suffit pas à payer les salaires des permanents du site" : Nous avons encore fait un point hier soir avec la régie publicitaire et les résultats sont bien au delà du prévisionnel. La preuve? Nous avons embauché un journaliste supplémentaire en CDI le 1er février qui, après formation, va intégrer son poste dans le sud le 1er mars. Et nous faisons passer actuellement les entretiens pour une nouvelle embauche au 1er mars... A noter que tous nos journalistes sont embauchés en CDI en respectant la convention collective des journalistes et que leurs salaires sont même supérieurs à ceux de la grille légale.
3) "Zinfos serait à vendre". Encore faux (lol). Il y a bel et bien des discussions avec Orange, mais pour les fournir du contenu, c'est à dire pour leur vendre nos informations, comme nous le faisons déjà pour le WAP de SFR. Rien de plus. J'espère qu'il ne faut voir dans cette erreur qu'une mauvaise compréhension du "journaliste" qui a recueilli les confidences de M. Cizeron...
4) Enfin, non seulement Zinfos n'est pas à vendre, mais nous sommes en train d'investir dans de nouveaux projets dont vous devriez entendre parler prochainement...

2.Posté par françois gillet le 12/02/2009 09:00
Bien noté Pierrot. Mais le patron d'Orange a tenu ce disours texto... Bien sûr, contrairement à toi, nous ne sommes pas des "journalistes" (puisque tu tiens aux guillemets), mais on a la prétention, comme toi quand tu tenais ton blog première mouture, d'avoir des infos fiables. Le sujet de l'article, par ailleurs, n'était pas la santé financière de Zinfos974, mais l'arrogance d'Orange. L'équipage est heureux de savoir que tout va bien chez vous. Il faudrait juste le dire à M.Cizeron...
François Gillet, pour Le Pirate de la Réunion

3.Posté par Sébastien BRIET le 12/02/2009 15:59
Sauf erreur de ma part la fiabilité de vos informations est à revoir, ou alors contrôlez...
A bientôt pour de prochaines informations...

4.Posté par Laurent Decloitre le 26/02/2009 11:32
Salut François,
Les étudiants d'Info-Com, 'l'école de journalisme péi', pour reprendre
tes termes, effectuent des stages obligatoires dans les entreprises de presse.
Au-delà de trois mois, ils doivent être indemnisés comme le prévoit la loi.
Par ailleurs, plusieurs d'entre eux effectuent des 'piges', en-dehors de leur
cursus scolaire et sont rémunérés pour cela. En clair, comme c'est la
pratique dans la profession, ils sont payés à l'article et au reportage,
notamment à IPR.
Ils ne sont pas 'chers', comme tu le dis, tout comme les jeunes journalistes
-ou moins jeunes- embauchés par les entreprises de presse, dont les finances ne
sont pas au beau fixe. Pas encore chers, mais déjà professionnels !
A +
Laurent Decloitre
Responsable de l'option Journalisme à l'université
http://www.univ-reunion.fr/infocom/
http://laurent.decloitre.over-blog.fr/

5.Posté par françois gillet le 27/02/2009 14:44
Salut Laurent Effectivement, il est bon que tes apprentis-journalistes fassent leurs armes, sous forme de stages ou de piges. Mais tu sais comme moi, pour avoir été longtemps journaliste, que de plus en plus, la presse, mais surtout les 'portails' internet, emploient des étudiants comme chair à canon, pas chers, taillables et corvéables à merci. Pour les gens que ce sujet intéresse, je ne peux que recommander l'excellent forum du site category.net.

6.Posté par nathalie delmas le 25/06/2009 15:29
Entièrement d'accord avec François Gillet. J'ai bossé dans une boîte où l'on préférait prendre des étudiants info com, malléables à souhait et peu cher, plutôt que des journalistes encartés, qu'il faut payer ou débaucher (en payant :).

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers