Nassimah fait exploser les impôts

Plus 33% pour la part des impôts fonciers du conseil général cette année. C'est la mauvaise surprise qu'a réservée Nassimah Dindar aux propriétaires contribuables...



Nassimah fait exploser les impôts
C'est un lecteur qui nous a appelé, pas content du tout : il venait de recevoir son avis d'impôts fonciers. Propriétaire d'un appartement à Saint-Denis, Philippe s'est étranglé en constatant une hausse vertgineuse de la part demandée par le Département : plus 33,09% par rapport à l'année dernière. Dans le même temps, la part de la commune avait augmenté de 2,31%, et celle de la Région, modestement, de 1,79%. Petit coup de' bambou pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères : plus 11,90%. Le tout fait une facture assez gonflée de 1099 euros pour un appartement F4, il est vrai situé dans le centre de Saint-Denis.
Le coup de fil de notre lecteur est confirmé par un papier publié sur le blog de Pierrot Dupuy.
"C'est la fête à Nassimah Dindar depuis deux jours sur les différentes radios ou dans les commentaires de Zinfos, depuis que les contribuables ont reçu leurs feuilles d'impôts locaux dans leurs boites à lettres. Les Réunionnais reprochent à la présidente du Conseil général une forte augmentation de la part "Département" dans ces impôts locaux, tandis que l'augmentation de la part "Ordures ménagères" est moindre et que la part "communes" est pratiquement stable"., commente le chroniqueur.
Un élément, tout de même, à la décharge du conseil général : du fait de la crise, et de la baisse des frais de mutation (liés aux transactions immobilières), mais aussi du transfert de certaines compétences de l'Etat vers les départements (RMI, DDE, etc.), les finances de la plupart des départements de France sont exsangues. L'Etat, contrairement aux assurances données, n'ayant pas compensé financièrement ces transferts. D'où l'explosion des imôts locaux. "Et vu la situation des communes et de la Région, ça va aussi fortement augmenter pour les taxes locales prélevées par ces collectivités", assure sobrement un DGS de mairie. Mais on va peut-être attendre, jusqu'après les élections régionales, pour annoncer la mauvaise nouvelle aux contribuables. Des contribuables qui n'ont pas enregistré une hausse de 33% sur leur fiche de paie. Le monde est mal fait. Et la vie est une dure lutte.

Laurelen

Jeudi 3 Septembre 2009
laurelen
Lu 1563 fois



1.Posté par FAIVRE DANIEL le 05/09/2009 08:54
Les impôts locaux a un juste prix, et mieux utilisé que les élus arrète de
gaspillé notre argent, des impôts locaux a ne pas metre dans n'importe quelle main. un SAKIFO PAS, des subventiont a des associations
bidons, le Foot bal pay, les promenades des élus, voitures de fonction
le gaspillage de l'argent public c'est nous qui en suporton les consécanses,

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers