Miserere



Miserere
Vu dans un reportage de TF1 des familles mourir de froid, en France (non, monsieur le policier, je n'écrirai pas "en métropole" pour vous faire plaisir). Le papa bosse, pour le smic, la maman s'occupe des enfants, ils n'ont plus les moyens de payer le chauffage. Résultat, les marmailles dorment enroulés dans des duvets, avec des chaussettes, des gants, la maman, réveillée avant tout le monde, va extirper son garçon du lit après avoir allumé le poêle dans la cuisine, le père se lève, met sa pelisse, et s'en va bosser dans la neige...
Oui ! Vous avez bien lu ! Le père a un boulot (bon, 1200 euros net par mois, faut pas exagérer). Voilà la France d'aujourd'hui. La France de Sarko. On ne parle pas de classes moyennes, de classes déclassées, de classes surchargées, et autres classes de neige... Non, simplement des gens qui bossent, et qui n'ont pas la moyens de se chauffer. Nous, on s'en fout, à la Réunion (quoi que à la Plaine des Cafres, en août...)
Un autre reportage, toujours sur TF1, la chaîne des laissés pour compte : ces familles aux USA ruinées par la crise des subprimes, qui ont perdu leurs maisons, et se retrouvent SDF, à errer dans des parkings.
Et en Chine ? Ces campagnards chassés par la crise vers la ville, où ils seront bientôt refoulés dans la rue. A la Réunion, le nombtre de SDF augmente, aux yeux de tous. Mais notre île à la chance d'être... une île, et de pouvoir compter sur une solidarité familiale devenue obsolète en France. C'est un maquillage.
Plusieurs membres de l'équipage ont envie d'aborder au sabre les voleurs qui nous pillent depuis des années. Le capitaine calme le jeu. Pour l'instant. A La Réunion, on n'a pas froid. Pour le moment.

François GILLET

Mardi 7 Février 2012
François Gillet
Lu 894 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers