Menaces anonymes sur les médias réunionnais



Menaces anonymes sur les médias réunionnais
Aargh ! Les Anonymous menacent la presse réunionnaise. Qui sont les Anonymous ? Une organisation internationale informelle qui entend défendre la liberté sur internet, et utilise des cyber-attaques contre ceux qui conterviennent à ce principe intangible (Etats, entreprises, associations... ). C'est pourquoi les médias de l'île de la Réunion devraient prendre au sérieux le message posté sur le web par Anonymous.
Voici le texte du message, lu par une voix brouillée :"Bonjour. Ceci est un message des Anonymous. Nous avons appris que les médias réunionnais refusaient le débat aux candidats aux élections législatives. Pire: ils n'affichent que les candidats des partis politiques pratiquant la corruption, les fraudes électorales et entretenant la pauvreté. Devant ce déni de démocratie, nous ne pouvons que nous indigner et appeler les Réunionnais à se mobiliser pour leur liberté.

Nous sommes d'autant plus indignés que parmi les candidats boycottés se trouvent des hommes et des femmes capables de réaliser le plein emploi dans cette île ravagée par le chômage et la misère. C'est pourquoi nous appelons les médias à établir rapidement des débats équitables avec tous les candidats qui souhaitent y participer, afin que les meilleures idées puissent l'emporter.

Vous le savez: nous sommes solidaires des Indignés et du Parti Pirate au niveau mondial. Les différents groupes militant pour la liberté sont rassemblés à la Réunion par le mouvement citoyen Ensemble. Nous adressons donc toute notre sympathie au mouvement citoyen Ensemble et sommes prêts à les aider par tous les moyens possibles. De plus, nous rappelons que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen inscrite dans la Constitution Française autorisent la désobéissance civile, lorsque les droits fondamentaux de la population sont bafoués. Nous nous réservons donc le droit de sanctionner les médias corrompus de la Réunion.

Nous sommes Anonymous
Nous sommes légion
Nous ne pardonnons pas
Nous n'oublions pas"

Voilà. A l'origine de ces menaces (car il s'agit bien de menaces), une colère du Parti pirate, dont nous publions réguilèrement les courriers, énervé contre Réunion première, accusée de favoriser les grands partis. Sans doute à juste titre. Mais en mettant dans le même sac les médias écrits, audio, et web de l'île, les "zanonymes" se sont comportés comme des imbéciles. Avec en sus une vision coloniale de l'île de la Réunion. Bah, avec un masque sur la face, on peut raconter toutes les conneries qu'on veut, ça ne prête pas à conséquence.

En attendnat, les sites du Jir, et, dans une moindre mesure, du Quotidien et de Témoignages, peuvent s'attendre à des attaques de rétorsion de la part des justiciers anonymes. Il faut bien que quelqu'un paie pour la télé d'Etat...

François GILLET

Lundi 4 Juin 2012
François Gillet
Lu 932 fois



1.Posté par Eric le 05/06/2012 20:20
Désolé pour ceux qui espéraient ces attaques, mais il ne s'agit pas des Anonymous mais de Eric Beeharry... qui n'a pas pu s'empêcher de mettre un lien vers son site sur ce communiqué "anonyme"

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers