Mayotte : le village trop propre pour être vrai

Un village nickel, tout propre, alors que tout à côté s'amoncellent les ordures, c'est à Mayotte et nulle part ailleurs. Ou quand les autorités passent l'éponge pour faire de la propagande...



Mayotte : le village trop propre pour être vrai
C'est Malango qui a révélé le poteau rose : Combni, un village témoin briqué par les autorités pour en fire un exemple de développement durable : "Alors que les hauts parleurs rappelaient en boucle que des poubelles étaient disponibles partout sur le village, François Mengin-Lecreulx, le secrétaire général aux affaires économiques et Régionales inaugurait « le village du développement durable de Combani » en compagnie de Patrick Poyet le directeur de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt (DAF) et du lieutenant-colonel Philippe Rech (GSMA). A quelques kilomètres de là, les déchets s’amoncèlent à Koungou où les habitants continuent à jeter leurs déchets sur le sol, où les poubelles ne sont plus ramassées, livrées aux corbeaux et aux chiens errants, offrant ainsi un contraste saisissant avec la propreté du village témoin…

Sur le stand de la DAF, il était expliqué aux visiteurs que les brigades nature, faute de pouvoir interdire le lavage en rivière, enseignaient aux bouenis l’utilisation du savon végétal et l’interdiction formelle de l’utilisation de la javel et autres produits détergents qui tuent la faune et la flore des rivières mahoraises : « nous estimons que les ménages mahorais seront majoritairement équipés de machines à laver le linge dans 15 à 20 ans ".

(Lire la suite sur Malango)

Lau.

Jeudi 8 Avril 2010
laurelen
Lu 1741 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers