Mada : c'est pas gagné...

Le méchant Ravalomanana est parti, le gentil Rajoelina arrive. Cette vision manichéenne des choses ne convient pas à sobika.com, site d'informations très lu à Madagascar et par la diaspora malgache dans le monde. Le Pirate reproduit texto un édito de la rédaction qui nuance quelque peu les choses...



Mada : c'est pas gagné...
Andry Rajoelina est désormais le "Président". On ne peut pas vous dire s'il est le président de la République ou le président de la Haute autorité de Transition, les juristes statueront sur sa dénomination. Reste que la méthode de son accession, un hold up selon certains, est une première dans les annales politiques du pays . C'est aussi la plus controversée et critiquée avec un risque de jurisprudence non négligeable ! Mais au delà de son accession, qui est un fait accompli, Andry Rajoelina ne doit pas faire l'impasse sur deux choses. D'une part, après deux mois de "combat" il est important que son discours soit désormais un discours de paix et de réconciliation. Les Tananariviens n'ont pas oublié les chasses à l'homme menées par les Tgvistes. Ils ont vu les images de la démission sous les armes du général de l'Etat Major, tout comme ils sont vu hier les images de la mise sans ménagement dans un coffre de l'un des généraux du directoire ! Il devient donc urgent de parler de Paix sociale et même de "réconciliation". Par ailleurs, Andry Rajoelina doit montrer qu'il représente un Espoir et non juste une prise de pouvoir. Un espoir pour la liberté d'expression et d'opinions, car elle aussi a été mise à mal par les éléments subversifs du camp Tgv : ils ont a piraté la Tvm, fait fermé Midi Madagasikara, sans parler de menaces à peine voilées contre Sobika.com sur certains supports. Andry Rajoelina doit donc maintenant garantir que les libertés élémentaires et la démocratie seront respectées à la lettre. Enfin, il ne doit pas décevoir cet espoir qu'il a représenté pour tous ces gens qui l'ont soutenu à bout de bras pendant des semaines. Tout le monde attend donc de savoir qu'elles seront les mesures économiques qu'il préconise pour remettre le pays en marche et pour partager les fruits de la croissance avec les plus démunis. Bref, de la Paix et de l'Espoir, c'est ce qu'on veut tous entendre. Cela demande un vrai effort qu'il ne faut pas négliger.

Sobika.com

Mercredi 18 Mars 2009
françois gillet
Lu 837 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers