Les massages secrets des journaux



Les massages secrets des journaux
Le Jir et le Quotidien nous révèlent une nouvelle affaire de proxénétisme liée à des salons de massage.
"Quand le massage flirte avec la prostitution et le proxénétisme", annonçait déjà la Jir le samedi 24 avril dernier. Avec ce chapo : "A la Réunion, plusieurs salons de massage ont été épinglés par la justice au cours de ces dernières années. Plus que des massages, ceux-ci proposaient des actes sexuels et employaient des jeunes filles payées au lance-pierre. Leurs patrons, et souvent patronnes, ont été condamnés pour proxénétisme". Un mélange des genres de plus en plus courant. Le Quotidien du 8 mai dernier rappelle que le gérant d'un salon de massage, "Zen attitude", a été convoqué devant le tribunal correctionnel. Au passage, les "masseuses" ne sont pas trop payées au lance-pierre. Selon nos informations, ce genre de boulot rapporte entre 4 et 6 000 euros par mois. Cinq à sept fois plus pour le "patron". Toujours selon nos infos, les autorités ferment les yeux sur ces salons de "massage", tant que ça ne devient pas trop évident.
Le Jir a réalisé il y a quelques jours un "vécu" sur le sujet. Le Quotidien l'avait précédé, quelques semaines avant, mais le journaliste, qui avait pourtant bien enquêté, n'a jamais rendu son papier. Il est depuis parti sous d'autres cieux. Le Pirate, lui aussi, voulait faire un reportage (par téléphone), mais bon, comme on l'avait fait avant nous...
Ce qui nous avait interpellé, c'était la multiplication d'annonces explicites dans les deux journaux locaux. On les avait relevé jour après jour, et deux membres de la rédaction s'étaient portés volontaires pour demander (par téléphone toujours) jusqu'où les massages "zen" en question pouvaient aller...
Ce qui est marrant, c'est que chaque jour, une dizaine des ces annonces passaient dans les pages des deux canards. Avec des termes qui ne laissaient pas de doutes quant à la finalité des massages en question. Pour ceux que ça intéresse, la pipe (la "finition"), c'est 80 euros, en moyenne. En plus du massage.
C'est à peu près le coût de l'annonce pub dans les pages centrales de la presse locale. On gagne à tous les coups : l'annonce, et les pages faits-divers. Les proxénètes devraient se retourner contre les services pub des journaux. Qui s'y connaissent en coups de pute...

Frenchy

Marabouts de ficelle

On vous promet un petit sujet sur les marabouts qui squattent les annonces de nos quotidiens favoris. Des escrocs qui paient assez cher des annonces dans les journaux locaux avant d'escroquer leurs clients...

Mercredi 12 Mai 2010
frenchy
Lu 2111 fois



1.Posté par Lutton le 13/05/2010 12:31
Il y a des limites à la mauvaise foi !
Toujours enclin à critiquer le JIR et sa direction, à annoncer des plans sociaux qui n'existent pas (et à faire peur à des centaines de personnes et familles qui n'ont pas demandé à s'inquiéter), vous annoncez encore une fois une fausse information.
La quasi totalité des annonces de ces salons de massage sont publiées dans le Quotidien. C'est d 'ailleurs dans ses annonces que j'ai cherché des contacts et non dans le JIR, puisqu'à l'époque de mon enquête, ce type d'annonces n'étaient pas publiées.
Par courtoisie, je n'ai pas cité le Quotidien, je n'ai pas dit non plus qu'il pouvait être accusé de proxénétisme au cas où ces annonces abriteraient des activités de prostitution organisées.
Plutôt que de donner des leçons de morale à tout bout de champ, vous feriez mieux de vérifier ce que vous écrivez.
Confraternellement,
M.Lutton

2.Posté par Fabrice le 13/05/2010 13:30
Clara Morgane annoncée à la Réunion et pas un mot sur le Pirate ! Mais comment est-ce possible ?

3.Posté par Frenchy le 15/05/2010 03:25
Au temps pour nous. Il y a effectivement bien plus de "massages" de ce type dans la Quotidien que dans le Jir. Du moins ces derniers temps. Quant aux leçons de morale, on ne va pas faire de concours, le Jir a trop d'avance dans ce domaine. Et en ce moment, c'est même très rigolo. Avant c'était hebdomadaire, aujourd'hui c'est quotidien. Petite précision pour le plan social : ce projet a bien existé, et il y en a même eu plusieurs moutures. Il prévoyait de forts "ajustements" tant à la rédaction que dans les services du Jir. Il est vrai que la représentation syndicale est plutôt bridée chez vous. Mais il est impossible que personne n'ait été au courant chez vous. Sinon nous n'aurions pas été au courant... Non, vraiment, des leçons du Jir, ce n'est moralement pas recevable, désolé. Par ailleurs, bravo pour votre enquête. Ca faisait un moment que le sujet nous taraudait, vous l'avez faite avant nous (et sans doute mieux), bravo. Confraternellement, et sans rancune aucune, Frenchy, pour l'équipage

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers