Les gramounes oubliés par nos politiques



Les  gramounes oubliés par nos politiques
La prime de noel est devenut une injustice sociale,pourquoi la réserver à une catégorie de personnes, femmes seules RMIstes, en oubliant les plus pauvres retraités, qui ont travaillé plus pour gagner moins. Pour nous, demander la prime de Noël, c'est un slogan, pour un député du Sud, le droit a la santé pour tous, leur faible pouvoir d'achat a cause de la chèreté des mutuelles santé.
Nous sommes plus de 33000 très petites retraites, en mars nous irons voter, mais pour qui? Pas sur des promesses mais sur des actes.

Daniel Faivre

Mercredi 18 Novembre 2009
daniel.faivre@yahoo.fr
Lu 618 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Ti piman | courrier