Les Récréateurs : toujours le bordel

Suite de l'épisode rocambolesque de la fermeture à répétition des Récréateurs, un des rares lieux nocturnes conviviaux à Saint-Denis. Vendredi dernier, l'établissement a été administrativement fermé. Un "atelier de soutien" est programmé ce mercredi 3 juin.



Les Récréateurs  : toujours le bordel
L'histoire n'en finit pas, et elle a largement dépassé les limites du ridicule. Les Récréateurs, un des très rares lieux conviviaux de la vie nocturne dionysienne, harcelé par les autorités préfectorales et municipales, après un sursis de deux mois, a été fermé administrativement vendredi 29 mai. La police est venue à 21h30 et a fait évacuer les clients. En bon ordre. Pourtant, le bar à concerts avait l'autorisation d'ouvrir à condition de ne pas... organiser de concerts. La commission de sécurité devait donner son avis avant cette date, sur l'accès des toilettes au handicapés, notamment. Cet avis, positif ou négatif, n'est pas arrivé. La police a fait son boulot. Avec zèle.
Il y a quand même un problème qui ne doit pas seulement être lié aux questions de droit avec les Récréateurs. Un truc qui cloche... Un élu qui habite dans le coin peut-être ? Non, ce serait trop poujadiste comme explication. Le respect strict de la loi ? Ah, voilà un truc qui tient. Sauf que... Comme Le Pirate l'a constaté (voir nos archives), la plupart des bars et restos réunionnais ne sont pas aux normes pour accueillir du public. Alors, pourquoi, encore une fois, les Récréateurs ? Et pas ce bistro dionysien, que l'équipage fréquente assidûment, et qui organise un karaoké bruyant tous les vendredis soirs, en plein centre-ville ? Les seuls flics qu'on y a vus étaient attablés... Des vrais flics, hein, en cravate, costard, chemise blanche, et flingue qui dépasse négligemment de la ceinture.

Sono à Saint-Pierre

Mieux (ou pire, c'est comme on veut), à Saint-Pierre. Ce week-end, la sono faisait vibrer les vitres sur le front de mer. Tout autour du café de la gare. Jusqu'à quatre heures du matin. On y était. Ca tombait bien, on n'avait pas envie de dormir. Mais on n'a pas vu un policier. Par contre, la commission d'hygiène a épinglé la semaine dernière quatre établissements ayant pignon sur rue, notamment pour les conditions d'hygiène, justement, dans les cuisines. Combien de fermetures administratives ? Aucune. Tant mieux d'ailleurs, ça aurait fait encore, dans le tas, un QG de l'équipage en moins... Mais bon. Il y a quand même quelque chose qui cloche. On n'est pas parvenu à savoir quoi. Mais on cherche. Il y a un truc qui sent mauvais quelque part.

François GILLET

Soutien à la craie

Un atelier de soutien "à la craie" pour les Récréateurs est organisé mercredi 3 juin à 20 heures. Par ailleurs, une conférence de presse a lieu jeudi sur le site de l'établissement à 11 heures. Toutes les infos sur le site des Récréateurs

Lundi 1 Juin 2009
françois gillet
Lu 2011 fois

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers