Le sénat : et rosir, de plaisir!



Le sénat : et rosir, de plaisir!
Majorité absolue au sénat : la gauche frappe fort. Même avant l'élection le 1er octobre du nouveau président du sénat, les dés sont jetés. "Une victoire historique" assène Harlem Désir, relayée par Cécile Duflot pour les verts. Certes, mais ne nous en laissons pas conter.
A plus de six mois de la présidentielle, les Français ne votent plus forcément pour une idéologie, mais davantage de manière épidermique. La crise les frappe. L'angoisse les gagne. Sarkozy les fâche. Mardi prochain, les fonctionnaires grèvent…
Ce scrutin leur offrait l'occasion de connecter le fil rouge sur le bouton rouge. Dire pour autant qu'ils ont basculé à gauche serait aller bien vite en besogne. Jamais, ou rarement, au cours de l'histoire républicaine, un parti au pouvoir n'a eu l'assurance de gagner le scrutin à venir. Tout au contraire. Surtout à quelques mois du verdict.
Alors, oui, le sénat vient de basculer à gauche. Oui, pour reprendre les mots de François Hollande, c'est un "échec" pour Sarkozy. Et une première dans l'histoire de la Vème république.
Mais souvenons-nous du Général et de cette petite phrase qui me fait toujours fait sourire : les Français sont des veaux. Et à coups de sondages médiamétrés, les tendances évoluent plus vite que les grandes opinions.
Enfin, moi, ce que j'en dis….

Fanny Lesguillons

Lundi 26 Septembre 2011
Fanny Lesguillons
Lu 823 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

Les Zumeurs de Fanny