Le restaurateur porte plainte contre le surfeur



Dessin de Vuillemin
Dessin de Vuillemin
Pierre Bodereau, propriétaire du Ti-Boucan, restaurant situé sur la plage de Boucan-Canot, a décidé de porter plainte contre Laurent Chardard, le surfeur victime de l'attaque de requin samedi 27 août. «D’ordinaire, il y a dix fois plus de monde : des touristes, des jeunes, des lycéens qui viennent après la classe. On a subi quatre ans de galère, ça allait bien depuis un an et, juste parce qu’un petit mec a envie de faire de la planche la désertion de la plage va reprendre », a-t-il déclaré au Quotidien de la Réunion. Et d’ajouter, sur Réunion 1ère : «Tous les efforts accomplis depuis 2011» pour ramener la vie à Boucan canot «se retrouvent anéantis par l’imprudence des surfeurs. Ils se mettent à l’eau malgré l’interdiction préfectorale de baignade et les activités nautiques, les appels à l’ordre des MNS, le drapeau rouge « risque requin » hissé».
Une décision qui a créé une violente polémique sur les réseaux sociaux, des surfeurs appelant au boycott des deux établissements de Pierre Bodereau, tandis que des internautes donnent raison à ce dernier, estimant que le jeune homme victime de l’attaque du squale, et amputé de deux membres, était responsable de l’agression.
Reste que l’attaque, la 19ème depuis 2011, a fait la une du journal de 13 heures de TF1 samedi, et a été abondamment relayée par les médias nationaux et internationaux, inspirant même deux dessins à Charlie Hebdo…

Frenchy

Jeudi 1 Septembre 2016
Frenchy .
Lu 2553 fois



1.Posté par jlr le 01/09/2016 15:40
Mais pourquoi ce restaurateur avisé ne porte-t-il pas plainte contre le requin , ce qui paraîtrait plus logique ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers