Le préfet raciste a du soutien



Le préfet raciste a du soutien
C'est Zinfos de Pierrot Dupuy qui avait sorti à l'époque ce coup qui allait aboutir à une quasi affaire d'Etat (Ben oui, au Pirate, on aime bien rendre à César, tout ça. La réciproque n'est pas souvent vraie). Le préfet en charge des Etats généraux de l'Outre-mer à la Réunion, Paul Girot de Langlade, pète les plombs arrivé à l'aérogare d'Orly. On cite Libération d'hier : "Au moment du contrôle, le portique sonne. Le ton monte avec les agents de sécurité. «Dépêchez-vous», s'énerve t-il. Et d'ajouter: «On se croirait en Afrique, ici.» La phrase lui vaudra une mise à la retraite d'office. Et une plainte des trois agents, appuyée par SOS Racisme, la Licra et le Mrap."
Le haut fonctionnaire passait devant le tribunal correctionnel de Créteil pour injures raciales. "Au tribunal, quand le président se penche sur le sens des mots, Girot de Langlade s'énerve à nouveau: «Ça m'est sorti comme ça, il n'y a pas de connotation raciste», poursuit Libé.
Il précise sa pensée: «L'Afrique, c'est pour le joyeux bordel. Le système ne fonctionne pas comme le nôtre. A Singapour, par exemple, vous avez des contrôles plus rigoureux». Il fustigeait à Orly «l'organisation», pas les personnes de couleur l'entourant. Un avocat des parties civiles l'interroge: «Et pour un travail mal fait, vous diriez que c'est un travail d'arabe ?» «Oui, peut-être», répond l'accusé.
Une amende de 5.000 euros a été requise contre lui. Le jugement a été mis en délibéré à vendredi.
Mais le plus fun, c'est qu'un mystérieux comité de soutien s'est mis en place, et a lancé une pétition sur le net pour laver de toutes accusations le préfet.
"Le comité de soutien réunit des proches et des amis de Paul Girot de Langlade.
Nous avons souhaité réagir à sa suspension qui est pour nous à la fois prématurée et injustifiée au regard des principes démocratiques de notre pays. Nous considérons qu'il n'est pas acceptable en France qu'un homme soit ainsi condamné, par une certaine presse et autres associations, et sanctionné en dehors du cadre judiciaire. Nous demandons qu'il soit réhabilité et réintégré dans ses fonctions. A ce titre, nous mettons en place sur ce site web, une pétition qui sera adressée à M. Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités territoriales", argumentent les initiateurs de la pétition. Bon, on rigole bien sur le net. Pour un peu, on se croirait en Afrique...

Frenchy


Mardi 29 Juin 2010
frenchy
Lu 1265 fois


Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers