Le lourd d'NRJ se prend pour Gainsbourg



Le lourd d'NRJ se prend pour Gainsbourg
L'affaire a fait un peu de bruit : un animateur d'NJR, franchise île de la Réunion, un certain Mika-L (sic) a créé un mini scandale en invitant ses jeunes auditrices à participer à un concours des "plus beaux nichons". Les candidates devaient envoyer la photo de leurs seins, un jury de la radio élisant la plus belle paire. C'est évidemment d'un goût sublime, mais c'est bien dans le style d'une radio comme NRJ, radio de jeunes faite par des vieux, usine à soupe, pompe à fric avec comme cible les ados. "Oh, Ouains, on est djeune, on est liiibre, liiibre d'acheter un nouvel ipod et d'écouter la daube formatée d'NRJ". Bon, devant le tollé qui commence à se faire en milieu de semaine, le directeur de la station s'excuse du bout des lèvres, puis, pour le principe, et parce que le CSA commence à froncer les sourcils, suspend l'animateur en question. Fin de l'histoire ? Pas du tout : hier (vendredi 26/11), NRJ riposte sur une pleine page de pub dans le Quotidien (la station fait partie du groupe le Quotidien). Sous un flamboyant logo NRJ, le pauvre animateur est présenté en rebelle muselé, la bouche barrée d'une croix, et comble de l'obscénité, une citation de Serge Gainsbourg donne du poids à l'image : "La provocation prête un pouvoir de commandement. Elle ordonne le duel, la répulsion, la révolte, mais aussi les alliances et les amition. Parfois, elle met au garde-à-vous, à part quelques mercenaires en rupture de bang". Cition trouvée sans doute sur le site dico-citations. C'est effectivement le comble de la provocation. La radio la plus conformiste, la plus formatée, la plus commerciale, qui cite du Gainsbourg... Disons que ce serait Jacques de Chateauvieux citant Karl Marx comme modèle (encore lui, au moins, saurait-il de quoi il parle), ou encore Huguette Bello se réclamant du macho-réac Eric Zemmour.
Et pour finir en beauté, cette fausse excuse "pardon à tous ceux qui ont été choqués... Et merci pour le buzz".
Ou comment, quand on est dépassé par une connerie lâchée à la l'antenne, on fait appel à une stratégie de gestion de crise pour tenter de faire croire 1)qu'on est victimes de la censure parce qu'on est
2)Comme Gainsbourg (qui n'a jamais été censuré, sauf pour la chanson "Je t'aime moi non plus"), un rebelle -provocateur-qui-fait-peur-aux-bourgeois
3)Mais qu'en fait c'était fait exprès, on vous a bien eu, hein, c'était pour faire du buzz.
En réalité, la réponse de NRJ est
1)Ridicule
2)Lamentable
3)Pathétique
Maisgageons que les annonceurs, seuls ciblés par cette pub NRJique, seront sensibles à ces arguments. On croit savoir que certains d'entre eux n'ont pas du tout apprécié cette histoire de concours de nichons. Aucun esprit de saine provoc, ceux-là...

François GILLET

Samedi 27 Novembre 2010
françois gillet
Lu 1936 fois



1.Posté par arthur le 27/11/2010 10:07
Tout a fait d'accord sur le pathétique du dialogue débile instauré par NRJ, c'est bien en phase avec le flot de fausse joie effervescente adulescente, comme si on faisait tous exprès d'être super content en hurlant des âneries, qui règne sur cette radio. C'est clair qu'ils sont encore loin du plat de la cheville de Gainsbourg (sic).
Par contre je suis pas du tout choqué par cette idée de jeu sur les nichons, je trouve même ça bien marrant, ça aurait très bien pu être un concours rigolo lancé par des journaux comme Fluide ou l'Echo, et ça serait passé inaperçu (je crois même que ça a déjà été fait). Le problème est peut etre que ça s'adresse à des ados et que forcément ça a du faire tiquer les parents, je ne sais pas je n'ai pas vraiment suivi l'histoire. Je ne vais pas défendre NRJ à 100% mais ça me rappelle les polémiques autour de Lovin fun dans la fin des années 80 sur FUN RADIO, cette émission avait eu des gros problèmes alors que les ados pouvaient se lacher très sérieusement sur leur sexualité, évacuer leurs soucis et parfois trouver des solutions dans une ambiance quand même assez cool, même si derrière on y passe de la musique de daube et qu'on reste dans un esprit on est jeune et cons mais on est les meilleurs! Et ça avait l'air d'une révolution, alors que les parents de l époque qui ont fait interdire l'émission sortaient tout droit de Mai 68, on rêve !

Je pense qu'il faudrait arrêter de tout confondre, que ça soit au niveau du CSA ou de la pensée de masse. NRJ n'a pas violé des petites filles mais proposé un jeu rigolo à des filles qui auraient répondu en toute connaissance de cause. Montrer ses nichons à la radio (sic), on est encore loin de l'incitation au porno vulgaire, que d'ailleurs absolument tous les jeunes connaissent sans le comprendre de faute qu'on leur explique... On est en 2010, merde, pas en 1950. Y a du retard de mentalité, non? On ferait mieux de s'occuper plus sérieusement des pauvres filles qui n'ont pas besoin d'envoyer leur photo pour tomber, seules, enceintes à 15-16 ans à la Réunion! Et quand on voit ce qu'on se tape comme prostitution intellectuelle de la population entière depuis l'avènement de la télé réalité, prostitution interprétée, décortiquée, et destinée toute la famille de 3 à 100 ans, là on est vraiment dans l'indécence, le voyeurisme à outrance et la connerie à très très grande échelle! A côté de ça NRJ veut juste amuser les gamins, et désolé mais je les comprends, même si je n'adhère pas à l'esprit global de cette radio qui reste effectivement une usine à soupe.

Finissons en beauté, en suggérant à MIKA-L d'aller jusqu'au bout de son drole de jeu, et de choisir dès demain comme générique d'émission "sea, sex en sun" de Gainsbourg, je trouve que ça colle mieux à la polémique. extraits mélangés "20 ans, 18, 17 ans à la limite, j'ressucite, tes petits seins de bakélite qui s'agitent, toi c'est sur petite, tu es un hit etc...".

Bon j'me tais avant d'être interdit d'antenne... en fait ce qui me déçoit le plus c'est que j'avais envoyé la photo de mes tétons poilus, comme j'ai pété mon i phone la semaine dernière en plongeant dans une piscine de coca light, joré Ptêt pu en gagn UN AUT LOL!!!

2.Posté par frenchy le 27/11/2010 13:09
arthur, arthur, toi au moins, tu as su rester jeune ! D'ailleurs, Arthur, c'était pas "l'animateur le plus con de la radio " ? Oui, je sais, c'est pas toi, je ne te ferai pas l'injure de confondre. Tu as raison, l'histoire des nichons, c'est pas ça qui est fondamentalement grave. De l'humour potache, d'un goût, eux, douteux, mais bon. C'est ce pas de duex, cette espèce de prétention, le pauvre animateur censuré qui cite du Gainsbourg. C'est Voltaire qu'on assassine. Bon, promis, on va lancer un concours de la plus belle bite au Pirate. Ca va peut-être nous faire du buzz, comme dit l'autre ?

3.Posté par Edouard Bat-les-molles le 27/11/2010 14:07
JE VOUS DEMANDE DE VOUS ARRÊTER !

4.Posté par arthur le 27/11/2010 19:38
la plus belle bite, la plus belle bite... si Voltaire savait ça...

5.Posté par Pat le 29/11/2010 14:34
"en rupture de banG" ???
Elle me semble bizarre, cette citation.

6.Posté par arthur le 30/11/2010 21:50
Des CLIP ! CRAP ! des BANG ! des VLOP ! et
des ZIP !
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

7.Posté par crockmort le 14/01/2011 12:37
Concours de nichons oui pourquoi pas. Le hic c'est que la moyenne d'âge des auditrices de NRJ sont plus proches de 13-16 ans que 22 ans....

Sinon oui NRJ est un formatage permanent et il est marrant de voir que cette radio se prévaut d'être anti-conformiste.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers