Le flop australien de Didier Robert



Le flop australien de Didier Robert
Chat échaudé craint l'eau froide... Une aide financière à une ville italienne, Puglia, pour une foire locale qui a peu de rapport avec les intérêts australiens, a créé un début de scandale dans l'Etat d'Australie méridionale. Le Premier ministre de l'Etat sorte de super président de Région ayant été accusé de dilapider l'argent du contribuable par le bon peuple et la presse locale .
Du coup, quand Didier Robert, à la tête du French festival qui vient de se tenir à Adélaïde (une petite balade qui a au passage coûté quelques 244 000 euros au conseil régional, selon Imaz press) se félicitait d'un accord d'intention avec Mike Rann, le Premier ministre en question, la presse du coin s'en est émue. Et, comme le rapporte le Sunday Mail d'Adélaïde ce dimanche, relayé par linfo.re, Mike Rann s'est empressé de démentir une quelconque aide financière pour ce coin perdu de l'océan Indien. Il est vrai qu'on évoquait la somme de 340 000 dollars australiens, soit environ 244 900 euros. Etrange coïncidence, quasiment le coût du French festival financé par la Région...
Le Pirate a déniché un autre média local, Adelaide Now, qui relate le même démenti. D'autant plus que l'Etat d'Australie méridionale connaît aussi la rigueur, et est en train de mettre fin à des aides à des pays comme la Chine ou l'Inde, et de retirer des subventions à une quarantaire de chambres de commerces. Alors la "remoted" île de la Réunion, dans tout ça...
Remoted, c'est l'équivalent anglais de "trou bêbête".
Du coup, on ne sait pas si c'est Didier Robert qui a pris ses rêves de grandeur pour des réalités, ou si c'est Mike Rann qui a pris peur devant la polémique naissante, mais l'échange commercial avec l'Australie risque fort d'être d'ores et déjà une version austral de Perette et le pot au lait : adieu, veaux, cabris, kagourous...

François GILLET

Lundi 15 Novembre 2010
françois gillet
Lu 1414 fois



1.Posté par ùXBä le 15/11/2010 10:37
Comment achever de faire notre réputation de " Frenchies " détestables en Australie ? envoyez DR et ses 150 accompagnateurs alimentaires tenter de " taper " de la tune aux gouvernement Australien !
Les Mauriciens ont eux pour habitude d'inviter des journalistes australos pour des séjours " d'information "
dans l'un ou l'autre de leurs luxueux hotels , aux frais de la princesse , of course !
on ne devrait pas trop être génés par des hordes de touristes australos sur nos plages et nos spots dans les mois à venir....ouf !

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers