Le curé qui aimait les enfants

Il y a quelques mois, le monde entier s'extasiait sur le fauteuil du curé de Cambuston où se dessinait le visage du Chist. Aujourd'hui, le curé de Bras-Panon est viré par son évêque parce qu'il est soupçonné d'avoir approché de trop près de jeunes garçons. Grandeur et décadence...



Le curé qui aimait les enfants
"L'évêché se décharge", surtitre le Quotidien de dimanche. A propos du prêtre de Bras-Panon soupçonné d'attouchements sur des petits garçons, c'est d'un goût... Mais le Quotidien reste sobre, tandis que le Jir, comme à son habitude, en rajoute, en tartinant à la une sur le curé qui, quoi qu'il en soit, pourrait bénéficier de la présomption d'innocence.
Une présomption d'innocence que Mgr Aubry, qui n'a pas toujours fait preuve d'autant de célérité, a fait passer par pertes et profit en demandant au curé sa démission. A Bras-Panon, commune pieuse s'il en est, c'est la consternation. "Il aimait faire du vélo avec les marmailles. Et chez lui, il avait une playstation, et les gamins venaient y jouer le mercredi", note un Panonnais mécréant. Une playstation à 71 ans... Les jeux vidéo ne connaissent pas la crise. En même temps, les Panonnais se rassurent en se disant que les actes répréhensibles présumés ont eu lieu dans une autre commune, à Sainte-Rose. On se console comme on peut...

Laurelen

Lundi 14 Décembre 2009
laurelen
Lu 1048 fois



1.Posté par Adv le 14/12/2009 11:22
Il y a confusion. Le visage qui est apparu sur un coussin, cela s'est passé à l'église de Jésus miséricordieux, à Cambuston, paroisse de Quartier-Français, et non pas à Bras-Panon. Il ne s'agit donc évidemment pas du même curé.
Et sinon... je ne pratique pas la Playstation mais j'espère bien continuer à m'éclater avec des jeux vidéo quand j'aurai 71 ans !

2.Posté par arthur le 14/12/2009 21:43
Dire qu'on est tous des petits enfants de dieu... Qu'est - ce qui nous attend comme gateries la haut...

3.Posté par sophie le 15/12/2009 00:45
Chère Madame, ou cher Monsieur,
Sans vouloir prendre la défense de ce pirate-là, il semblerait que vous vous mépreniez : dans le chapeau de l'article, il est bien fait allusion à Cambuston, mais aucun lien n'est fait avec ce qui suit plus bas...
Ah ! Les erreurs de lecture ! Nous en faisons tous les frais un jour ou l'autre ! Certains auteurs, qui se reconnaitront sans doute, en savent quelque chose.
Bien cordialement,

4.Posté par croix thierry le 17/12/2009 11:22
Si j'ai bonne memoire,les coussins etait en soldes à une epoque dans notre ile.A voir dans les archives:Cambuston,St Leu,et Bras-Panon

5.Posté par Garou le 22/12/2009 16:11
C'est Frenchy, qui dessine un curé en tenue d'avocat ? ;o)
Quelle parabole !

6.Posté par alain bled le 25/12/2009 21:24
Le visage du Christ s'imprimera-t-il sur l'épais dossier du tribunal ?
Qui peut le dire, tant les voies du Seigneur sont impénétrables...
...Quoique, impénétrables, pas sûr: si le père Tual avait pu rencontrer le petit Jésus, qui sait !

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont modérés a priori par l'équipage.

L'Edito | Actus Réunion | Zembrocal | Moucatage péi | Dann Péi Déor | Le Vieux Papangue | L'Equipage | Vieux papiers